Social

Les indemnités versées "lundi ou mardi" aux ex-Arast

La majorité du Département a organisé une conférence de presse en "urgence" cet après-midi sur le dossier Arast. Pour réaffirmer sa position, celle d'indemniser les salariés dont les dossiers sont passés devant le conseil des prud'hommes de Saint-Pierre, tribunal condamnant le Département à verser à titre exécutoire les indemnités de licenciement aux ex-salariés de l'Arast. En tout 90 ex-salariés vont toucher des indemnités de licenciement "lundi ou mardi", selon la présidente du Département, Nassimah Dindar. Pour les 30 autres salariés, l'avocat mandaté par le Conseil général attend toujours les pièces.


Les indemnités versées "lundi ou mardi" aux ex-Arast
 
Il n'y a pas eu de révélations, ni de grandes annonces pendant cette conférence de presse au Département, seulement la continuité des annonces faites depuis hier dans la presse, à savoir le paiement des indemnités de licenciement pour 90 ex-salariés, sur les 128, ayant gagnés en première instance au conseil des prud'hommes de Saint-Pierre.

Autour de Nassimah Dindar, présidente du Conseil général, les conseillers généraux Emmanuel Hoarau, Jean Claude Fidji, Ibrahim Dindar, Thierry Robert, Robert Nativel et Joseph Sinimalé ont refait un historique de la structure Arast et réaffirmé leur position sur le dossier.

Une intervention faite dans l'urgence pour "intervenir" sur les différentes informations qui circulent dans la presse. "Des informations et différentes propositions erronées circulent. Le Conseil général doit intervenir, la présidente doit intervenir. Nous avons pris de manière responsable des engagements sur la fin de l'Arast", explique Nassimah Dindar.

Concrètement le Conseil général a mandaté le paiement de ses indemnités concernant le jugement de Saint-Pierre. "Un paiement qui devrait intervenir lundi ou mardi en fonction des banques", souligne Me Belot, avocat du Département. Un paiement qui concernera 90 salariés sur les 128 concernés par le jugement du tribunal de Saint-Pierre.

Une question revient dans toutes les bouches depuis le début de la conférence de presse : Pourquoi ne pas avoir payé les indemnités alors que le département avait été condamné à payer à titre exécutoire (ndlr : immédiatement) les indemnités aux ex-salariés au mois de novembre 2010 ? "Après le jugement, les délégués syndicaux ne sont pas venus me voir. Ce n'est pas à un débiteur d'aller voir ses créanciers pour le payer", rappelle Me Belot. Mais pour une fois ces "créanciers" ne sont pas des entreprises comme c'est le cas généralement, mais bien des êtres humains… `

"On fait passer le Département pour une collectivité qui ne fait pas dans le social"

En tout le mandatement est de l'ordre de 762.000 euros, dont 650.000 ont été mandatés dès aujourd'hui. "C'est Me Belot qui a pris la décision de contacter les syndicats à Saint-Pierre", souligne Nassimah Dindar.

"Est-ce que l'on doit se justifier de l'insuffisance de leur défenseur. Après le paiement des indemnités on verra ce qui se passe devant le portail, on verra si la manifestation cesse (…). Mais le fond du problème, ce ne sont pas les saint-pierrois", lâche furieux Ibrahim Dindar, vice-président au Conseil général.

De nouveau la récupération politique est au coeur des débats. "C'est de la récupération politique (…). On utilise la misère de ces ex-salariés parce que nous sommes proche des échéances électorales (ndlr : les législatives)", souligne Nassimah Dindar. Sont visés par la présidente du Conseil général, les élus de l'opposition d'Objectif Réunion, notamment Stéphane Fouassin, candidat aux prochaines législatives. "On fait passer le Département pour une collectivité qui ne fait pas dans le social", ajoute-t-elle.

Mais dorénavant parler ou tenir une médiation n'est plus d'actualité, le Département et l'AGS ayant tous deux interjetés appel dans les deux décisions de Saint-Denis et Saint-Pierre, le dossier Arast est "dans les tribunaux", explique Ibrahim Dindar.

"Récupération politique"

"On n'a pas d'autres solutions, on ne va pas faire perdre du temps aux personnes", souligne la présidente du Conseil général. Pour résumer, 90 des 128 salariés qui ont obtenu gain de cause au prud'hommes de Saint-Pierre vont recevoir leurs indemnités de licenciement, lundi ou mardi.

Pour le combat mené devant le portail du Palais de la Source, depuis trois semaines, il s'agit de "récupération politique", l'UMP en tête. "Nous ne sommes pas responsables de cette faillite (...) J'essaye vainement dans ce dossier de vous expliquer que nous avons eu à faire avec un partenaire associatif défaillant", conclut de son côté Ibrahim Dindar.

Pour le reste, les dossiers sont devant les tribunaux et les discussions s'arrêteront là...
Vendredi 23 Décembre 2011 - 18:43
Lu 1947 fois




1.Posté par vp le 23/12/2011 18:11 (depuis mobile)
Enfin le conseil Général communique et rétablit les faits. Bien sûr que les anciens salariés réellement victimes sont manipulés. Qui fait la grève de la faim? un syndicaliste en mal d adhérents, deux militants front de gauche marxistes en mal d électeurs, une conseillère municipale de l opposition de saint Denis qui a été candidate aux cantonales contre... N DINDAR
en revanche il faut revoir l article : sauf erreur de ma part M Fidji et M Nativel sont bien vice présidents respectivement ps et alliance

2.Posté par Cambronne le 23/12/2011 18:13
la puanteur à l'extrême des Dindar l'art et la manière de pratiquer la politique politicienne comme elle aime le dire , ces gens sont arrogants pètent dans la soie avec notre pognon et encore nous devrions rien dire , Alors excusez nous de vous le dire " Oui le Département ne conduit pas une bonne politique sociale cette bande de baltringues usurpateurs ne savent que remplir leur poches et pensent aux prochaines échéances avant de servir le peuple ...
Qui est John Galt ?

3.Posté par honte a vous le 23/12/2011 18:37
vous vous foutez vraiement du monde on vous demande un simple courrier pour que l'ags puisse payer les 700 autres
la justice il faudra attendre des annees pour toucher les indemnités peut etre 4 ou 5 ans .vous ne parlez que politique nous on vous parle de notre misere de nos dettes de notre detresse financiere
nous ne pouvons nous permettre d attendre plus longtemps, je ne comprends pas pourquoi vous refusez de conprendre cela
une mere de famille se bât toujours pour ses enfants, une maman est toujours prete a tout pour ses enfants , meme à s' humilier, à souffrir
vous vous continuer a recevoir votre salaire , a gater vos enfants et petit enfant nous emmerons nous aussi gater nos enfants. vous parler de misere humaine c'est dans votre refus de trouver une solution avec l'AGS qui cree cette misere humaine je me demande meme si vous etes un etre humain sincerement etre aussi borné c'est pas possible
je vous demande madame que faut-il faire ou dire pour que vous entendez ENFIN notre appel au secours sans tout ramener à la politique

4.Posté par @honte a vous le 23/12/2011 18:54 (depuis mobile)
Madame, si vous voulez que les AGS vous paient vos indemnites, allez donc manifester à leur porte! Évidemment que si le Conseil Général est condamne il remboursera les AGS! alors mettez la pression à ceux qui doivent vous payer, les AGS sauront ensuite se faire rembourser si necessaire

5.Posté par prudhommes le 23/12/2011 19:02 (depuis mobile)
Dans toutes les affaires prud homales les creanciers sont des etres humains, et je n ai jamais vu un patron faire quelque demarche que ce soit pour payer. En general on attend meme qu un huissier vous force a payer pour le faire. Faut etre honnete quand meme quand on est journaliste et dire les choses comme elles sont, avec objectivite

6.Posté par Vrp le 23/12/2011 19:11
On fait passer le cg pour une collectivité qui ne fait pas de social ....et on peut savoir qui s'occupe des familles dont les tisf s'occupaient depuis 2 ans ? On peut savoir si les enfants suivis par ces meme tisf depuis 1963 sont toujours dans leurs familles ou plutôt places par manque de solution !!!
Ne nous y trompons pas me dindar n'a fait que payer les gens pour lesquels elle a été condamnée il y a plis 1 ans !!!! Il en reste 1000 ... Qui seront payer dans 10ans peut être ...

7.Posté par Vrp le 23/12/2011 19:20
Un petit oublie : nous avons du faire face a une association défaillante ... Mais on a embauche son ancien directeur et la mairie de st Denis le second .... En plus il est vrai que le troisième était juste lun des grand ami de la famille dindar ... Et que quand le conseil général pouvait sauver les employés il n'a tout simplement pas répondu au tribunal alors nous on a plutôt du faire face a une présidente et des élus défaillants !!!

8.Posté par Fantômette974 le 23/12/2011 19:22
C'est vraiment une honte cette argumentation.

La vérité est que les cadres du Conseil Général sont tellement valdingués depuis des années que la collectivité dysfonctionnent complètement.

9.Posté par Clio le 23/12/2011 19:24
Cela est tout a fait normal que le PCR et le PS, ne se soient présentés à cette mascarade de Mme Dindar et de ses accolytes, pour raconter encore des mensonges
Ils ont réfléchis et voit vraiment qui est Mme Dindar et ce qu'elle vaut, c'est à dire rien
De même on constate de plus en plus la cassure au conseil général entre le Modem de Mme Dindar, le PS et le PCR
Avec ce coup d'éclat Mr Dindar c'est vous, votre épouse et toute votre équipe qui font de la Récupération Politique
Mais ces ex salariées seront ils vraiment dédomagés? Attend pour voir si cela est vraiment concret
Car cela fait bientôt 2 ans qu'ils attendent cela, alors Mme Dindar, pourquoi avoir céder? car les législatives arrivent à grand pas!
Le social ne reussit à vous même et à votre Mari, changez de métier car vous êtes vraiment des pourris
Mme la président rappellez vous que pour être élue, vous avez retourné votre veste et supplier le PCR et le PS de vous nommer Présidente, et en échange vous leur donnerait des postes clés au Conseil Général, vous avez même pris Mr Verges dans vos bras pour l'embrasser

10.Posté par post 4 le 23/12/2011 19:33
si votre nassima avait fermé sa bouche au lendemain de la liquidation en faisant croire qu'elle allait cree 1020 postes l'AGS aurait payé
aujourd' hui l'AGS demande une garantie au CG pour payer tous les autres salariés un courrier ou le CG s'engage a rembourser
quand vous savez qu'un simple courrier de sa part débloquerait la situation, qu'une simple décision de sa part permetterait de tourner cette maudite page ARAST vous comprendrez qu'on ait les boules
a cause de votre présidente aujourd'hui on se retrouve dans une DETRESSE morale et financiere
de grace, par pitié, par charité chretienne, demandez lui de faire ce P..... de courrier
pour que l'AGS puisse nous payer, je vous rappelle également que l'AGS est d'accord pour se mettre autour d'une table pour débloquer la situation on attends désespérement la reponse de votre presidente

11.Posté par noe !!! !!?! le 23/12/2011 19:36
C'est bien ...
Ils pourront passer les fêtes dans de bonnes conditions avec leurs enfants qui ont beaucoup souffert de ces conditions de maltraitance physique à cause de l'ingratitude du CG de notre belle île de l'Océan Indien .... qui a préféré sabler le champagne avec les pompiers agrémenté de mille petits fours qu'ils n'emmèneront pas au Maïdo au pas de course sur leurs camions ....

12.Posté par Syndicaliste d'ailleurs le 23/12/2011 19:46
Rigolos à mort la bande de "chapés" de la révolution culturelle qui se met à 7 sur la photo pour raconter le droit du travail à la population. Cranez , mais cranez bien camarades.Mais où est donc l'administrateur qui doit gérer ces procédures d'indemnisation et imprimer à cette collectivité le jugement. DERNIERE HEURE: il y a 2 décisions en appel qui viennent de donner raison à l'ags; les autres devront suivre... nous espérons qu'alors les décideurs de gauche qui ont procédé à la destruction du social démissionneront d'eux-mêmes de leur mandat. Il y a un qui dirige une association qui propose aux personne âgées de la source des interventions gratuites ( concurrence déloyale = justice). La récupération politique se fera d'elle même car cette population s'éloignera indubitablement de ces comiques qui ont mal, très ma géré cette affaire , l'ancien DIRECTEUR ARAST embauché par nassima au conseil général a quelques soucis à se faire

13.Posté par @post 10 le 23/12/2011 20:20
Où a-t-on vu qu'une assurance demandait une garantie ! Si votre assureur de voiture vous demandait un courrier de celui qui a embouti votre véhicule pour être remboursé, vous trouverez ça logique ? Ou vous lui diriez que vous avez cotisé pendant des mois voire des années pour être couvert en cas de dommage ? Si vous voulez être logique, je le répète et maintiens, allez manifester devant l'AGS : demandez-leur de payer ! Bien sûr que l'AGS est d'accord pour négocier puisque c'est elle à de payer ! Elle n'a rien à perdre et donc elle vous bonimente

14.Posté par @post 9 le 23/12/2011 20:47
Euh, Clio, allez acheter des lunettes : M FIDJI est vice-président du Conseil Général, adjoint PS de St Denis, M NATIVEL est vice-président du Conseil Général, adjoint Alliance de St André. Et sur la photo, on voit aussi M HOARAU, PS également. Alors vos analyses sont de la même valeur que votre vue : nulles

15.Posté par pseudo jetable le 23/12/2011 21:03
Ces mêmes zélus ont voulu vendre notre VVF, alors dans cette période de vacances il faut bien trouver un endroit pour faire du camping Mr et Mme DINDAR ? Plus sérieusement, il a fallut que ce groupe vienne SQUATER votre PALAIS pour qu’enfin ces zélus décident de demander à leur avocat de débloquer 130 condamnations exécutoires dés le mois de novembre 2010. Soit un an plus tard, sans ramdam des ex arast sur le trottoir du palais la farce aurait pu durée encore quelques années. Les dindar s et autres sur la photo n’arrêtent de nous bourrer le crane en disant que c’est de la récupération politique. ET oui, l’arast a été votre outil politique à tous autour de la table. Combien de militantes des DINDARs et de sa droite sociale à l’arast ? Que sont devenus les accords de cette droite sociale avec le PCR et popol sur le grand service à la personne à la réunion ? Je suis persuadé que le vendeur d’électroménager de st andré, Nativel ne sait même pas le 5eme de vos arrangement entre élites de la nation réunion ? Le même Nativel qui s’est fait expulser du poste de 2eme vice président du CG par Pierre afin que des amis proches du canal historique du PCR puissent reprendre l’activité de l’arast sur certaines communes. Et que dire de Fidji élu du PS qui a tué l’arast pour mettre en place « SON » association sur le quartier de la source qui fait de l’aide à la personne gratuitement. Mais rien n’est gratuit dans ce monde, ses salariés bénéficient de contrat aidé du département et ce monsieur les bulletins de vote des aidés. Et le Robert, pas celui qui est à la région mais l’autre de st leu qui se voit déjà SUPER DEPUTE, derrière chaque micros, cameras ou appareils photos on trouve le ROBERT. Cela suffit amplement à ce monsieur qui a les pieds qui ne touchent plus terre. Pour les 2 autres sur la photo, j’ose espérer qu’ils se trouvaient dans les couloirs du cg et qu’on leurs a demandé de venir pour la photo et que c’est une erreur de l’histoire.

16.Posté par zanloudiaver le 23/12/2011 21:20
Si c'est ça le CG974, chapeau, de la nonnerie et de l'incompétence à gogo, un jugement rendu au civil et en première instance est applicable immédiatement. Et, sauf dispositions spéciales mentionnées sur le jugement rendu, l'appel est suspensif de cette condition d'exécution.
Ce qui veut dire que depuis plusieurs mois le Conseil Général viole leurs droits à ces anciens de l'ARAST. C'EST INADMISSIBLE. Madame la Présidente, n'avez-vous pas honte e laisser ces familles sans ressources. Vous et votre équipe sont des gros nuls.
Remarquez avec une Présidente qui tourne sa casquette en fonction des résultats pour garder sa place, il faut s'attendre à des absurdités.
Des exemples de ces conneries, on peut en citer des dizaines, mais on va seulement garder en mémoire le recrutement de 20 attachés contractuels alors qu'il y en avait sur la liste d'aptitude. Pour ceux qui ne savent pas ce sont des gens qui ont passé le concours et qui l'ont réussi et uq'on a laissé sur le carreau.
Et n'oubliez pas cinq DGS dont deux sous-préfets, preuve de son incompétence.

17.Posté par @post13 le 24/12/2011 07:36
Oui, votre assurance vous demande un constat ! Sans lui, la plupart du temps, vous êtes foutu.
Pourquoi est ce que les supporters de Mme Dindar font ils preuve d'autant de mauvaise foi ?

18.Posté par @post 17 le 24/12/2011 08:19
Et dans ce constat, l'automobiliste adverse s'engage à rembourser ? Et si on prolongeait la comparaison, le constat, ici, c'est la liquidation de l'arast. Après, l'assurance doit intervenir et l'assurance c'est l'AGS, Assurance de Garantie des Salaires pour laquelle chaque salarié cotise ! "Le régime de garantie des salaires (AGS) intervient si votre entreprise se trouve en procédure collective (sauvegarde, redressement ou liquidation judiciaire) et n’a pas de fonds disponibles pour payer vos salaires, préavis ou indemnités pour vous garantir le paiement des sommes qui vous sont dues en exécution de votre contrat de travail" source : http://www.ags-garantie-salaires.org/salaries.html. Qui est de mauvaise foi ?

19.Posté par TIC TAC???.. le 24/12/2011 08:34
sur ce dossier de L'ARAST ils se sont tous gaver sur le dos de cet association commencer par les anciens vices présidents de L'UMPet objectif réunion aujourd’hui après métamorphose!! qui ont pressé cet assos pour leur politique pourris est toujours nauséabond à ce jour!! certains zélu(e)s préparent leur retraite dorée à l'or fin aux détriments de la population???.

20.Posté par CITOYEN LAMDA le 24/12/2011 10:22
MADAME DINDAR , SURNOMMÉE PAR CERTAINS , DE "MARGARETH THATCHER ",est enfin sortie de son silence et de son attitude méprisante pour décider de régler le cas de 90 ex-A.R.A.S.T. ! Et les autres , madame ,ne mérite-t-elles aucune considération ???C'est Noël et les fêtes de fin d'année !
"VOTRE CONFÉRENCE -CINÉMA" ,votre blablabla démagogique n'ont pas trompé grand monde ! LES ÉLECTEURS SE SOUVIENDRONT DE VOTRE CÔTE HUMAIN ET" SOCIAL " !!! Bien sûr que certains ont trouvé- là l'exploitation politicienne qu'ils cherchaient MAIS VOUS LEUR AVEZ PRÉSENTÉ CELLE-CI SUR UN PLATEAU EN OR !!!

21.Posté par pere Plexe le 24/12/2011 10:41
120 sur 1200
elle se moque de qui la DINeDAR ??
elle sera bien o chaud elle
HONTEUX LAMENTABLE

j espere que ce qui sera versé sera AVEC interets !! comme pour bernard Tapie

22.Posté par philippe le 24/12/2011 11:06
MADAME DINDAR ET MONSIEUR DINDAR ARRETEZ DE VOUS FOUTRE DE LA GUEULE DU PEUPLE;

23.Posté par noe !!! !!?! le 24/12/2011 11:39
Cela va surtout dépendre des banques !!!

"L'optimiste est un imbécile heureux... et le pessimiste, un imbécile malheureux." (Bernanos)

24.Posté par où sont ils ? le 24/12/2011 12:42
Paul Junot dit agir au nom des 700 autres dossiers, et tout ce qu'il y a de démago et de politiques à 3 sous à La Réunion le suivent. Mais où sont-elles ces 700 personnes ? pourquoi ne sont-ils même pas une dizaine, dont à peine trois ou quatre anciens salariés de l'ARAST, à camper ? Pourquoi le rassemblement organisé aujourd'hui n'a pas justement rassemblé ces 700 anciens salariés qui, soi-disant, ont mandaté M Junot ? Pourquoi la presse ne pointe-t-elle pas ces contradictions ? (Parce qu'elle est à la botte de la Région UMP-Sarkozyste qui l'arrose (l'achète à coup ?) de publicités?). Cessons les manipulations. La supercherie a maintenant fait long feu !

25.Posté par môvélang le 24/12/2011 12:52
la dinde en travers de la gorge, pas dans l’assiette à noel,

26.Posté par @ syndicaliste d ailleurs le 24/12/2011 13:05
Donnez-nous les preuves de ce que vous avancez. Je suis curieux de voir les décisions de la cour d'appel dont vous êtes, semble-til, bien le seul à avoir connaissance.
Par ailleurs, en cour de Cassation, une affaire mettant en cause l'ASJD vient d'être tranchée. Et vous remarquerez dans la décision que 1) le premier condamné est l'AGS, 2) en l'espèce, l'ALEFPA avait poursuivi l'activité, ce qui est reproché au Conseil général dans l'affaire de l'ARAST. Pour autant, l'ALEFPA n'est pas condamné. "Condamne, in solidum, Mme X..., la délégation régionale Unédic Centre Ouest département de la Réunion (AGS), MM. Y... et Z..., ès qualités, M. A..., l'association Saint-Jean de Dieu et l'association régionale d'action sociale territorialisée aux dépens"
L'ARAST est condamnée par la Cour de Cassation, au même titre que l'AGS. MAIS PAS LE CONSEIL GENERAL.

27.Posté par Clio le 24/12/2011 14:43
Supercheries et Manipulations, Mme Dindar,Mr Dindar, Modem, PS et PCR en connait assez longuement et trempe depuis un moment la dedans
On dirait qu'ils sont nés pour mentir et berner la population Réunionnaise

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales