Société

Les "îles Vanille" et l'Afrique du Sud : Nouveau package, nouvelles perspectives

Le forum stratégique "Routes Africa" à Mahé s'est déroulé du 8 au 10 juillet 2012. Pour Didier Robert, Président de la Région Réunion : "La dynamique du tourisme dans l’Océan Indien est une chance pour l’économie et l’emploi pour La Réunion". Voici le communiqué présentant le bilan de son intervention à ce forum.


Les "îles Vanille" et l'Afrique du Sud : Nouveau package, nouvelles perspectives
Le Président de la Région, Didier Robert a participé au 7ème Forum Route Afrique du 8 au 10 juillet à Mahé aux Seychelles. Le Forum "Routes Africa" réunit plus de 200 décideurs et délégués du secteur du tourisme et des services de l’aérien pour la région Afrique et Océan Indien.

Didier Robert est intervenu en Présence du Ministre de l’Intérieur et des transports des Seychelles, M. Joël Morgan, Ministre du Tourisme et de la Culture, M. Alain Saint-Ange, Ministre du Tourisme Sud Africain, M. Marthinus Van Schalkwyk et de l’ensemble des partenaires des pays invités.

Dans son intervention, le Président de la Région a salué la dynamique engagée depuis deux ans avec les "Iles
Vanille" et les actions menées pour la promotion de la zone qui portent déjà leurs fruits avec une fréquentation touristique en augmentation.

Le Président a, par ailleurs, insisté sur le positionnement de La Réunion et les enjeux pour participer à faire de l’Océan Indien une destination phare du tourisme mondial avec les développements intelligents de coopération entre les compagnies aériennes régionales.

Dans son intervention, le Président de la Région a souligné : "Nous faisons le pari de saisir cette opportunité d'une nouvelle évolution des modes de consommation pour repositionner nos territoires sur la carte mondiale. Nous voulons faire de l’Océan Indien un pôle majeur du tourisme mondial, en mettant davantage en avant ce que nous sommes et ce que nous avons d'original : la beauté et la diversité de nos milieux naturels, les richesses humaines et culturelles nées de la diversité de nos peuplements.

Ces réalités sont propres à chacune de nos îles. Mais elles sont encore plus vraies d'une île à l'autre … L’Océan Indien concentre les enjeux diffus qui se posent au monde de l’aviation et du tourisme : où placer le curseur entre l’indispensable concurrence et la coopération ? Comment bâtir des réseaux intelligents offrant de hauts niveaux de service ? Comment construire de véritables compagnies régionales, adossées à de grands réseaux mondiaux ?

L’aviation de demain ne sera pas inventée par les politiques; mais les dirigeants que nous sommes peuvent vous accompagner et vous soutenir dans cette expérimentation au service de l’intégration et de la croissance, et au service bien sûr, de nos populations
".

Pour la première fois, le Forum Routes Afrique a été organisé dans un pays de l'Océan Indien. Cette rencontre est une véritable opportunité pour échanger sur le développement des connexions entre l'Afrique, le Moyen-Orient et la région de l'Océan Indien.

Parmi les participants, au titre des compagnies aériennes : Arik Air, Etihad Airways, Air Seychelles, Emirates, Turkish Airlines, les Maldives Mega, South African Airways et Air Austral ; au titre des aéroports : Ghana, Aéroports du Mali, de Mozambique Aéroport, et aéroport international d'Entebbe, ainsi que ceux en dehors de la région, y compris Dallas/ Fort Worth International Airport, Istanbul Sabiha Gökçen International Airport, et Bangalore International Airport.

Le Président de la Région Réunion a proposé, lors de cette session, au Vice-Président de l’organisation "Routes Africa", M. David Stroud, la candidature de La Réunion pour accueillir en 2014 le 9ème Forum "Routes Africa".
En marge du Forum Routes Afrique, plusieurs rencontres importantes ont marqué ce déplacement : La création d’une association Iles Vanille.

Le Président a rencontré le Ministre du Tourisme des Seychelles sur le dossier des "Iles Vanille". La création de l’association Iles Vanille a été actée avec une présidence tournante (la 1ère étant cette année assurée par les Seychelles). Le programme d’actions sera proposé dans les prochaines semaines pour une meilleure coordination des actions de promotion et de prospection.

De nouveaux liens avec l’Afrique du Sud à construire

La rencontre entre le Président de la Région Réunion et le Ministre du Tourisme Sud Africain M. Marthinus C.J. van Schalkwyk, a permis de renouer des liens et de poser les bases nouvelles d’une coopération sur le plan touristique en particulier. Parmi les projets évoqués, une nouvelle ouverture des îles Vanille avec un package : Afrique du Sud / Seychelles / Réunion ; le soutien de l’Afrique du Sud pour l’organisation à La Réunion du Prochain Comité exécutif de l’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme) en 2013.
Mardi 10 Juillet 2012 - 15:42
.
Lu 1042 fois




1.Posté par Marc le 10/07/2012 16:04
Excellente initiative!
Moi je crois dans ce concept permettant de faire profiter à toutes les iles du dynamisme de la zone.

2.Posté par Valérie le 10/07/2012 16:22
Ile Vanille est en bonne voie!
Le développement touristique de La Réunion passe par le développement du tourisme dans la zone.
Enfin ces iles additionnent leurs forces, c'est bien!

3.Posté par eric le 10/07/2012 16:29
Bravo, il est important de renforcer la coopération régionale.

4.Posté par Il n''y aura jamais de vrai tourisme le 11/07/2012 00:14
Pour attirer le touriste :
Cacher les kaniars, zamaleurs, tagueurs en les logeant dans les prisons (en construire 10 fois plus mais version 1 étoile au lieu des 5 étoiles actuels).
Éradiquer les embouteillages de véhicules (créer des dessus-dessous, augmenter le nombre de bretelles de sorties des 4 voies, apprendre les gens à conduire, envoyer à la casse les auto 50 cc).
Régler la pénurie de places de stationnement automobiles (parcs de stationnement en silo à l'intérieur des centre villes).
Coller des méga contravention aux kons qui dégradent l'environnement (jeteurs d'ordures, et surtout tagueurs)
Mener une politique colossale de végétalisation pour cacher les merdes de bâtiments dessinés par ce qu'on ose appeler des architectes.
Détruire les bâtiments les plus laids situés sur les axes fréquentés.
Licencier tous les instructeurs des services de l'urbanisme de toutes les communes, les remplacer par d'autres qui connaissent leur métier.
Mettre un pistolet sur la tempe des tous les maires et directeurs des services de l'urbanisme (contrôler leur patrimoine et celui de leurs proches), prévoir des peines de prisons à vie pour la moindre affaire de permis de construire accordé illégalement.
Mieux encore : Faire délivrer les permis de construire par des fonctionnaires de l'Etat (en choisir des intègres).
Revoir de fond en comble les POS-PLU.
Mener un politique d'urbanisme (alignement des bâtiments, uniformisation des tons et des couleurs des façades et des enceintes)
Greffer des électrodes électrocutantes à toutes les personnes travaillant de près dans le commerce et le tourisme, et envoyer 30 000 volt à chaque fois qu'un touriste ou client se plaindra (prévoir un gros stock de remplaçants, des étrangers si possible).
Foutre au chômage des responsables actuels du tourisme et les politiciens actuels.
Abolir le poste d'architecte des bâtiments de France.

Conclusions : Jamais le tourisme décollera véritablement à la Réunion.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales