Social

Les grévistes de la Clinique de la paix reçus en préfecture avec Huguette Bello


Les aide-soignants de la Clinique de la paix à Saint-Benoît reçus à la préfecture.
Les aide-soignants de la Clinique de la paix à Saint-Benoît reçus à la préfecture.
Les aide-soignants de la clinique de la Paix à Saint-Benoît sont en grève depuis le 12 décembre. Ce mardi, une délégation de dix salariés, accompagnée de la députée Huguette Bello, a été reçue en préfecture par le directeur de cabinet du préfet, Sébastien Audebert et le directeur de la délégation de La Réunion de l’ARS OI, Bertrand Parent.
 
Les salariés reprochent au PDG du groupe Clinifutur, Michel Deleflie, de ne pas les entendre concernant une augmentation des salaires, la rémunération des jours fériés travaillés et la pression d’une cadre de service. "Depuis cette année, notre travail pendant un jour férié est reconnu à hauteur de trois jours par an, explique Jimmy Ajagama de la CGTR, au-delà de ça, les jours fériés ne sont pas payés. Nous voulons un retour aux jours fériés payés et récupérés".
 
Les salariés demandent également une augmentation de salaire de 250 euros. Certains aide-soignants qui ont une ancienneté de sept ans n’atteindraient toujours pas le smic, selon Jimmy Ajagama, "en comptant les primes de nuits", précise-t-il.
 
Un débrayage s’est tenu hier avec leurs collègues du sud à Saint-Joseph. C’est également à Saint-Joseph qu’un préavis de grève sera déposé demain.
 
La grève sera maintenue jusqu’à ce qu’une négociation avec le PDG du groupe ait lieu. Une réunion entre la direction et les grévistes est prévue cette semaine.
Mardi 27 Décembre 2016 - 17:10
SH
Lu 1530 fois




1.Posté par Katniss le 27/12/2016 18:26
Ce monsieur n'aurait-il pas pris des participations dans un établissement médical en France ?

2.Posté par klod le 27/12/2016 18:31
au mwin , une élue qui S'ENGAGE , BRAVO............!...pas comme le ti fruteau de sin benoit du ps endémique , sans gout , sans saveur .............. un élu , comme ti fruteau qui refuse de s'engager

3.Posté par klod le 27/12/2016 18:50
fruteau a été sollicité par ces grévistes ............... et il a refusé de se prononcer ............. d'un coté ou de l'autre , là n'est pas le problème .......mais il a refusé ................ ca un élu ca ? le ps endémique sans gout et sans saveur .............................insipide ! pov ti fruteau , di a lu allez cultive son jardin , prends son retraite !

4.Posté par klod le 27/12/2016 19:52
et oui post 1.et oui !

5.Posté par loyada le 27/12/2016 23:29
AAAAh ben alors si Huguette les a reçu tout va s arranger !! ouaaaaaffffffffffff !!!

6.Posté par loyada le 27/12/2016 23:31
ont quand même des bonnes têtes de vainqueurs , mais.......c est tout ce qu il y a comme grévistes ?

7.Posté par que dire le 28/12/2016 06:26
ya pas un député à st-joseph ???

8.Posté par denis le 28/12/2016 06:53
les élections arrivent Mme BELLO fait tout pour se faire remarquer, elle passe son temps à brasser de l air sans résultat, elle à eu soit disant de la ministre de l 'éducation nationale des poste pour la prochaine rentréée a t'elle préciser à cette ministre que ces postes doivent revenir au réunionnais, car cela fera économiser à l'état déménagement, billet d'avion prime d'installation

9.Posté par que dire le 28/12/2016 09:16
ya pas de député à st-joseph ?

10.Posté par Arta le 28/12/2016 09:22
P'tet comme c le cas dans les hôpitaux, c la gréve certes, mais certains assurent le confort des malades.
Pas d'accord ek la loi du nombre seulement et toujours.
Et le qualitatif alors ?

11.Posté par Olivia le 28/12/2016 12:37
Pourquoi Denis post 8 ne réclame pas que les députés et sénateurs se bougent un peu plus pour la Réunion au lieu de dénigrer une députée active, Mme Bello ?

12.Posté par Paul JEAN le 28/12/2016 15:38
Courage aux grévistes et bravo à Madame Bello la seule parmi les députés à être auprès des Réunionnais

13.Posté par klod le 28/12/2016 21:10
yes post 12 !

14.Posté par Pierre Balcon le 29/12/2016 07:34
Ah si la préfecture n'existait pas il faudrait l'inventer !
Mais pourquoi au juste cet attachement - répulsion fétichiste à l'Etat.

Il faudrait convoquer Dali ou Gainsbourg et leurs fameux "je t'aime moi non plus" ..

Qu'ont à nous dire sur cette question de leur côté les pédo-psy ?

"L'enfant ( les citoyens ), de par sa nature, et pour savoir jusqu'où il peut aller, défie l'autorité de ses parents ( l'Etat ).
Lorsque l'autorité et la fermeté attentive des parents ( l'Etat )sont présentes, au quotidien l'enfant ( les citoyens ) fixe les limites de ses possibilités.
Il se crée ainsi des repères qui vont le sécuriser.
Si, par contre, les parents ( l'Etat ) n'assument pas leur travail de soutien et de positionnement structurel, l'enfant ( les citoyens ) comprend vite qu'il dispose d'un pouvoir sur eux et il en joue.
Cela commence par un jeu de chantage affectif:
Si les parents ( l'Etat ) cèdent à ce chantage, leur autorité est déboutée, il leur sera très difficile d'instaurer un autre mode de fonctionnement avec leur enfant ( les citoyens) .
Il cherchera par tous les moyens à éviter l'engagement dans une vraie relation, car selon ses critères de référence mentale, il pourrait s'y perdre et surtout y perdre sa toute puissance sur l'autre.
En entretenant ce climat d'insécurité permanent il croit garder son partenaire sous son joug, il pense avoir le contrôle de cette situation, ce qui le rassure.

Nous sommes face à une relation perverse de victime/bourreau , où il s'agir pour chacun de se donner l'illusion de" garder le contrôle" sur l'autre . .
Le véritable "bourreau" se cachant sous les traits d'une fausse "victime" qui ne cesse de se plaindre
Le jeu pervers peut se déployer dans le rapport affectif mais aussi dans le rapport à l'argent et au sexe. Tout ce qui est lié au pouvoir.

Au travers de ce jeu relationnel pathologique, il est important de cibler s'il s'agit d'un mode de fonctionnement réactionnel, suite à des vécus difficiles, ou s'il s'agit d'une structure mentale "

.

15.Posté par Renata Passembal le 02/01/2017 22:25
Structure mentale, structure mentale !!

C'est pas parce que les aide soignantes et les auxiliaires de vie sont payées 10 francs, 10 sous (1185 € par mois net avec cinq ans d'ancienneté) qu'il faut faire de la psychologie à 10 balles !

16.Posté par Pierre Balcon le 03/01/2017 06:41
à post 15

Je ne juge pas la pertinence de leur revendication .
Je critique le choix de l'interlocuteur .
En quoi le préfet est il concerné par la situation de cette clinique ?
Pourquoi ne pas aller manifester devant le conseil régional ou conseil départemental par exemple .
Et ce n'est pas particulier à cette manifestation là .
C'est systématique .
Quand il y a un problème , immédiatement on va voir le représentant de l'Etat !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Février 2017 - 19:51 Mobilisation des syndicats contre la fermeture des ZIL

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales