Social

Les grévistes de la CILAM assignés en justice pour entrave


Le mouvement gagne la branche "fromagerie" et "glacier"
Le mouvement gagne la branche "fromagerie" et "glacier"
La grève s'intensifie à la Cilam, la compagnie laitière des Mascareignes. Une grève illimitée lancée mercredi paralyse la production et la commercialisation des produits laitiers notamment. 95% des salariés ont rejoint le mouvement, déclarent les syndicalistes. La direction réaffirme quant à elle sa volonté de négocier qu'à une seule condition : que le piquet de grève soit suspendu.

Ce vendredi, la contamination a gagné les branches "fromagerie" (17 grévistes) et "glacier" (25 grévistes) de la Cilam.

Les négociations sont au point mort depuis deux jours. En l'état actuel, les manifestants, qui bloquent toujours les entrées et sorties des camions du site de Saint-Pierre, réclament 50 euros d'augmentation sur leur salaire là où la direction leur en propose jusqu'à 22 euros.

Ca coince également sur la prime exceptionnelle. Les syndicats demandent 600 euros et quatre tickets restaurants supplémentaires mais la direction est prête à faire un effort jusqu'à 400 euros. L'ensemble de ces revendications devra être rétroactif depuis le mois de février, n'en démordent pas les syndicalistes.

La tension est montée ce vendredi où la direction a diligenté un huissier pour que ce dernier constate le blocage de l'enceinte. "L'huissier n'a même pas eu le courage de nous remettre le document entre les mains", affirme, en colère, un syndicaliste de la SAFPTR. Les grévistes sont assignés devant la justice lundi prochain pour entrave.
Vendredi 31 Mai 2013 - 16:43
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1552 fois




1.Posté par RECIDIVE le 31/05/2013 17:03
pei foutu,....

2.Posté par David Asmodee le 31/05/2013 18:08
A quoi ça sert ?

Le pouvoir judiciaire va dire que les mecs se trouvent sur la voie publique et qu'il n'y a pas entrave.
Le pouvoir exécutif dira qu'ils se trouvent sur une voie privée et qu'il n'y a pas lieu de faire intervenir la force publique.

Mais la grève d'aujourd'hui, c'est le chômage de demain. Il faudra bien en foutre un dehors tôt ou tard pour financer l'augmentation des autres.

3.Posté par alerte le 31/05/2013 19:29
A quand des syndicats responsables ????(on rêve des syndicats allemands !)
Une fois qu'ils auront cassé l'entreprise ils n'auront plus de boulot !!!
Que fait le Préfet (libre circulation) ??
Depuis quand une poignée d'excités impose sa loi aux autres ? (avec toutes les pressions que l'on connait !)
Démocratie bafouée , liberté de circulation bafouée !

4.Posté par paradis le 31/05/2013 20:34
@ alerte, petit conseil : installez-vous en Allemagne! prend un dico et vérifie les mots Démocratie et droit de grève. En quoi ce mouvement bafoue votre liberté de circuler? Vous avez un petit esprit colonialiste! votre lâcheté ne vous permets certes pas de dire de tels propos face à ces grévistes! la "poignée d'excités" vous imposera la loi des autres avec une telle pression que vous vous en souviendrez de toute votre vie.@bon entendeur!

5.Posté par David Asmodee le 31/05/2013 21:18
Depuis quand une poignée d'excités impose sa loi aux autres ?


Depuis 30 ans.

6.Posté par Thierry le 31/05/2013 21:39
Et au final, je verrai ma brique de lait, mon fromage et mes glaces ... prendre quelques sousous de plus ... Les vaches à traire, d'un coté les Meuhhh !!! et de l'autre les CONS-ommateurs ... ils en font partis ...

Comment voulez-vous que les prix baissent ... les actionnaires ne vont pas toucher à leur part de gâteaux ... Il y a les clients... qui ont faim ...

Il va bien falloir IMPORTER plus de glace, de lait, etc ... des pays où il n'y a pas ces problèmes ... où les conditions d'élevages sont immondes ... et le traitement des Z'hommes pas moins ...

A regarder aujourd'hui, ils tuent leurs demains et celui de leurs Z'enfants ... les IMPORTATIONS et l'octroi de mer auront de beaux jours devant eux ... merci les syndiqués...

7.Posté par L'Ardéchoise le 01/06/2013 00:00
Les glaces, je m'en moque, j'aime pas trop, juste celles un peu différentes (violette, jasmin, romarin, lavande...).
Quant au fromage, de chèvre, bien sûr !
Mais toutes ces mouvements de grève, d'où viennent-ils ?
Il faut arrêter peut-être de vouloir traire plus que de raison !
Qui a intérêt à quoi ? Pas les "petits", pas ceux qu'on croit...
Cela me rappelle quelque chose : "Krasuki, kiki, syndicats, caca..."

Thierry, mi aim sak ou di.
...

8.Posté par Citoyens scandalisés le 01/06/2013 00:33
A la direction de la Cilam: moi je prends le poste d'un de ces grévistes aux conditions que vous dites! Je suis au chômage, et par ces temps d'austérité et de rigueur, je ne comprends pas avec quel toupet ces syndicalistes se permettent de telles exigences!?! Personnellement je n'ai plus les moyens d'acheter ni yaourts ni glaces...et je ne suis un cas unique!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales