Social

Les grévistes de Ste-Suzanne bloquent les services techniques de la mairie

Les employés de la mairie de Sainte-Suzanne entament ce matin une grève illimitée et bloquent l'accès aux services techniques de la commune au niveau du Bocage. Leur revendication majeure porte sur une revalorisation des bas salaires qui concerne plus de la moitié des salariés. Du côté de la mairie, on organise des entretiens oraux qui n'ont pas suffi à apaiser les syndicalistes du SAFPTR.


Les grévistes de Ste-Suzanne bloquent les services techniques de la mairie

Depuis 5h ce matin, plus de 200 employés communaux de Ste-Suzanne, selon les chiffres du SAFPTR, bloquent l'accès au service technique de la mairie, au niveau du Bocage.

"Hier, madame la maire a dit qu'elle était prête à négocier une augmentation des bas salaires. Mais derrière, aucune avancée concrète. Cela ne suffit pas!". Wilson Andras, chargé de communication au SAFPTR, se désole du manque de réactivité de Yolande Pausé face à une situation qu'il estime anormale: les salaires d'une majorité d'employés communaux sont estimés trop bas et les plans de titularisation jugés insuffisants.

Jean-Pierre Lallemand, président du syndicat, présent sur les lieux du rassemblement, est bien plus véhément. Selon lui, les propos tenus la veille par la maire n'étaient qu'un leurre. "Nous avons contacté le directeur général des services pour convenir d'une audience avec Yolande Pausé, et nous nous sommes entendus dire que la mairie ne négociait pas avec des terroristes. Ce sont des propos graves, d'une violence inouïe et qui vous montrent l'esprit du dialogue social!"

Les syndicats revendiquent une revalorisation salariale à 1.300 euros pour les employés qui "pour la plupart ont 10 voire 20 ans d'ancienneté et restent payés à 1.080 euros par mois sans la moindre perspective d'évolution", selon les explications du syndicaliste. "La mairie a le budget pour augmenter les salaires de 200 euros. Nous l'avons démontré chiffres à l'appui, mais elle se refuse à intervenir".

La maire veut porter plainte

En grève illimitée depuis ce matin, les employés de la ville de Sainte-Suzanne entendent continuer leur mouvement jusqu'à ce que des mesures concrètes soient prises. Pour l'heure, les syndicalistes attendent, ils ont indiqué que de nombreux services tournaient au ralenti.

Le service de restauration des écoles de la commune est notamment paralysé, pour cause de blocus du magasin de restauration scolaire, et les parents d'élèves sont priés de venir récupérer leurs marmailles à la pause déjeuner. Cette fois, la réaction de Yolande Pausé ne s'est pas faite attendre.

Elle a annoncé dans la matinée: "Je condamne avec la plus grande fermeté les agissements irresponsables qui ont été sciemment perpétrés depuis ce matin, dans le but évident de prendre en otage nos élèves du primaire". La maire prévoit de déposer une plainte au procureur contre les grévistes cet après-midi pour "entrave à la liberté du travail"...
Jeudi 26 Mai 2011 - 12:06
Marine Dijoux
Lu 1688 fois




1.Posté par noe974 le 26/05/2011 12:08
Qu'on donne aux employés ce qu'ils méritent !

Il faut tj faire "grève" pour obtenir quelque chose ?

2.Posté par Citoyen le 26/05/2011 12:11
Wilson Adras? chargé de communication du syndicat celle la c'est la meilleure de la journée.

3.Posté par jb le 26/05/2011 12:14
j'aimerais savoir si les personnes qui bloquent le service technique ont des enfants qui vont à l'école et surtout privé des enfants de repas c'est inadmissible, du n'importe quoi ...

4.Posté par David Asmodee le 26/05/2011 12:34
"Elle a annoncé dans la matinée: "Je condamne avec la plus grande fermeté les agissements irresponsables qui ont été sciemment perpétrés depuis ce matin, dans le but évident de prendre en otage nos élèves du primaire". La maire prévoit de déposer une plainte au procureur contre les grévistes cet après-midi pour "entrave à la liberté du travail"...

Qu'est ce qui lui prend ? Généralement quand la CGTR fout le bordel, le PCR soutient et encourage.
Le SAFPTR est de quel bord politique ?


5.Posté par jacky le 26/05/2011 13:20
totoche na plus la place dans la mairie pou do monde tellement le pourcentage grévistes les forts
Nana que les gars de Momo Normal ????
le reste veux travailer Arrette met la pression derriere les gars té !!!!
allez fait ton boulot le syndicaliste roi des tangues

6.Posté par un habitant de la marine le 26/05/2011 13:26
madame PAUSE çà fait un momment qu ils ont deposé leur préavis il fallait prendre
vos disposition pour que ses parents et eleves ne soit pas pénaliser
quand le syndicat de votre partie appel a la greve c est bien mais quand sa arrive c est vous on porte plainte
prenez un dictionnaire regarder la definition du mot LIBERTE bien connu dans votre partie

7.Posté par zako sin Dni le 26/05/2011 14:49
Je constate que ces mêmes manifestants faisaient gréve les mercredis pour ne pas perturbé la vie scolaire je pense. Mais sans un accord de la part de madame le maire, ils ont sans doute voulus le faire ce jeudi, afin d'être écouté sérieusement. de nos jours ces avec ces actions de force qu'on peut se faire entendre.

8.Posté par Matelot le 26/05/2011 18:56 (depuis mobile)
Madame le maire avant que Meme les que les classe commencent vous saviez que il y avait un blocage. Ou étiez vous ? On vous a pas vu de la journée. Moi je pensez que le rôle première du maire Etait d'être auprès des ses administre...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales