Social

Les grévistes assignés en justice doivent libérer l'accès à la Cilam


Les grévistes restent déterminés malgré cette décision défavorable
Les grévistes restent déterminés malgré cette décision défavorable
La décision du juge des référés est tombée. Les 19 grévistes assignés par la direction de la Cilam, suite à deux constats d'huissier pour entrave, doivent libérer l'accès à l'unité de traitement de la compagnie laitière.

Les 19 grévistes dans le viseur restent sous le coup d'une astreinte de 4.000 euros s'ils n'obtempèrent pas.

Après la décision rendue par le tribunal de Saint-Pierre, les salariés de la Cilam sont repartis sur la zone industrielle au-dessus de Canabady pour annoncer la nouvelle à leurs collègues. Ils se concertent pour adopter une ligne de conduite après cette décision de justice.
Mardi 4 Juin 2013 - 11:52
LG
Lu 1383 fois




1.Posté par tanbii le 04/06/2013 13:49
Allez, oust, du balai !!!!
A bas les enragés qui essaient de tuer la filière lait.
Metttez tout ce beau monde à la porte de la cilam.
Obliger des agriculteurs à jeter du lait alors que tant de gens meurent de faim dans le monde . C'est la honte du syndicalisme.

2.Posté par zig974 le 04/06/2013 12:09
na ka demandé lasicalait y paye;
na mem admistatèr ke cilam ki verse dé sentèn mylion ali et l 'urcoppa

3.Posté par anonyme le 04/06/2013 14:52
PFFF c’est n’importe quoi !!! même la justice est du côté de ces gros zozos qui s’enrichissent sur le dos des gens. c’est de l’esclavagisme moderne ça ! ils préfèrent bien entendu se partager le pactole plutôt que d’en distribuer une partie à ceux qui ont permis leur enrichissement c’est à dire les travailleurs !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales