Faits-divers

Les gendarmes mettent fin à un "Kabar Facebook"

La nuit dernière, un kabar sauvage a eu lieu à Saint-Philippe, où une centaine de jeunes se sont retrouvés près de la piscine du lieu-dit le Baril. Alertés par les riverains, les gendarmes sont intervenus pour mettre fin au kabar dans le calme.


Les gendarmes mettent fin à un "Kabar Facebook"






RSPEAK_START
Une centaine de jeunes se sont retrouvés pour un kabar sauvage, à Saint-Philippe, près de la piscine du lieu dit le Baril.

Les jeunes originaires de Saint-Philippe, Saint-Pierre et même Saint-Denis ont commencé à faire la fête dans cet endroit, pourtant réputé dangereux car entouré d'éperons rocheux.

Le Kabar sauvage, relayé par Facebook, n'a pas duré très longtemps. En effet, les riverains ont alerté la gendarmerie qui a déployé un dispositif d'une vingtaine de militaires. Les gendarmes ont invité les participants à quitter les lieux, soulignant qu'une telle manifestation devait être déclarée auprès des autorités et que le lieu choisi pour cet événement pouvait se révéler dangereux.

Tous les participants sont repartis dans le calme. RSPEAK_STOP
Dimanche 18 Juillet 2010 - 07:54
Julien Delarue
Lu 2639 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales