Politique

Les futurs sénateurs péi doivent se faire connaître

Aujourd'hui s'ouvre la période de dépôt de listes aux sénatoriales. Sur les sept listes annoncées, certaines s'affichent encore au conditionnel.


Les futurs sénateurs péi doivent se faire connaître
J-20 avant les élections sénatoriales du dimanche 25 septembre. L'état des forces en présence est divisé en deux lots, selon le niveau d'avancement de bouclage des listes. Tour d'horizon.

La préfecture recueille dès ce lundi 5 septembre les dépôts de listes aux sénatoriales qui se dérouleront le dimanche 25 septembre. Jusqu'au 15 septembre, les derniers fignolages peuvent encore avoir lieu.

Du côté des listes déjà bouclées, celle de l'Alliance, qui se targue d'être "la seule à pouvoir obtenir deux sièges" selon Paul Vergès, sa tête de liste. Forte de la présence en troisième position du "modéré" Michel Dennemont, le groupe politique compte, une nouvelle fois, brosser des voix plus loin que son camp. Cartes sur table, sa tête de liste promet de démissionner (au bout d'une année ?) pour permettre à Michel Dennemont de lui succéder si sa liste obtient ces deux sièges tant attendus. Les grands électeurs auront, et pour cause de progression démographique, la tâche de donner leur confiance à quatre sénateurs contre trois jusqu'à maintenant.

La liste UMP conduite par Michel Fontaine a dû, elle aussi, placer des têtes d'affiche pour rassurer les grands électeurs. Didier Robert, le ticket gagnant depuis les régionales pour la droite s'est glissé en troisième position. La deuxième place de Jacqueline Farreyrol sur la liste ? "Juste un fusible" ironise un homme politique de premier ordre et tête de liste lui-même.

Le PS part aux sénatoriales avec la ferme intention de ne plus se faire happer par le groupe de l'Alliance. Comme en 2010 (ndlr : pour les Régionales) Michel Vergoz devra séduire au-delà de son camp. L'annonce, la semaine dernière de la constitution d'une liste Europe Ecologie-Les Verts participe encore un peu plus à cet éclatement des voix à gauche. Les grands électeurs y seront d'autant plus courtisés.

"Je ne joue tout de même pas ma carrière" avouait dans un grand sourire qu'on lui connaît Jean-Paul Virapoullé à l'officialisation de sa présence dans la bataille il y a deux semaines. Pour connaître les quatre autres hommes et femmes de sa liste (positions 3 et 4 et les suppléants), il faudra néanmoins "attendre début septembre" promettait Anne-Marie Payet, sa colistière et sortante du Palais du Luxembourg.

Dans le lot des incertains, notons, pêle-mêle, les intentions affichées d'Eric Beeharry qui tentait encore récemment de boucler une liste avec des personnalités "associatives". Arrivera-t-il à finaliser une liste ? Réponse dans quelques jours. Sans doute plus rôdé, le Front de Gauche de Jean-Paul Panechou a choisi de féminiser sa liste. C'est Corine Ramoune qui devra essuyer les plâtres. C'est la première fois en effet que le parti tente sa chance aux sénatoriales. Chez les Verts aussi, l'option de la parité n'est pas un vain mot. C'est Yvette Duchemann qui mènera une liste et pourra ainsi séduire les déçus de la gauche traditionnelle. Un dernier tour de chauffe avant d'entrer de plain pied dans les présidentielles.
Lundi 5 Septembre 2011 - 13:34
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1103 fois




1.Posté par anonymousw le 05/09/2011 15:24
Oui oui venant vite faire vos promotion dans les quartiers, criée jje suis le sauveur et ensuite vous goinfré

2.Posté par TEGO le 05/09/2011 20:14
J'ai lu le commentaire de Ludovic Grondin , je rajoute mon grain de sel simplement pour dire que lo PS est bien mal barré avec " lo zaffèr " grand stratège Zilber ANET . En ignorant le mouvement EELV " lo zaffèr " la réussi un pari politique audacieux faire perdre son ami intime le PS Michel VERGOZ dit " Patrick RER " . Mi dit a ou lo PS lé dans lo fénoir , au purgatoire enkor pour 20 ans . A bon entendeur salut !

3.Posté par bouboul974 le 05/09/2011 23:46
@TEGO
et Michel FONTAINE avec son Band Casserol lu lé pa mieux
et l'alliance obligé de faire avec les centristes

4.Posté par Sansblague... le 06/09/2011 01:03
POLE EMPLOI

Offre d'emploi de sénateur de la Reunion.
Diplôme: aucun
Expérience professionnelle : aucune
Procédure: examen médical type cour des miracles visant à tester si "la main est leste" et aptitude à supporter les voyages en 1ère classe, la capacité du foie à supporter les coquetèles
Salaire: 11 976 € nets par mois ( à actualiser) dont iIndemnité mensuelle : 7 064,8 € bruts par mois qui comprend une indemnité de base (5 487,25 €), une indemnité de résidence (164,62 €) et une indemnité de fonction non imposable (1 412,97 €). Soit 5 378,88 € net par mois somme à laquelle s'ajoute une indemnité représentative de frais de mandat : 6 209,1 € net par mois pour faire face aux diverses dépenses liées à l'exercice de leur mandat (voiture, loyer, frais de réception, d'habillement...) et de nombreux avantages ( 7 203,8 € mis à disposition pour rémunérer ses collaborateurs, dotation micro-informatique, accès gratuit à l'ensemble du réseau SNCF en 1re classe, forfait global de communications téléphoniques, billets d'avion).

Cumul : possible. Un sénateur ne peut cumuler son indemnité parlementaire et les indemnités d'autres mandats électifs que dans la limite d'une fois et demie le montant brut de l'indemnité parlementaire de base, soit 8 230,88 €. Un parlementaire ne peut donc percevoir plus de 2 743,63 € au titre de ses mandats locaux.

Obligation: aptitude à se réveiller promptement lors des votes et à soutenir tout projet du Gouvernement.

Les candidats désireux d'embarquer dans ce train, doivent rapidement faire parvenir leur candidature sous pli fermé aux grands électeurs en s'abstenant d'y joindre un quelconque chèque -ou tout autre moyen de paiement- susceptible d'être considéré comme un moyen de corruption...

5.Posté par TEGO le 06/09/2011 05:31
Bonjour à bouboul974 qui m'interpelle . Je ne connais pas M. Michel FONTAINE maire de St Pierre et que l'alliance fasse avec les centristes là aussi je n' ai pas tenu la bougie dans la chambre nuptiale par contre " lo zaffèr " grand stratège Zilber ANET n'a pas de leçon à nous donner suite à son passé judiciaire maintenant si bouboul974 est amoureux de sa science politique PS " lo zaffèr " je m'incline ... Surtout pas la peine nu fâche , " lo zaffèr " n'est pas ma tasse thé , ne le sera jamais à chacun son couloir le mien est de respecter l'humain , d'être simple . Pou " lo zaffèr " a ou trouvé tous les kalikatif ... A mes yeux et en lisant bouboul974 c'est une personne bien je le pense , nu a trouv ' .

6.Posté par sansblague le 06/09/2011 16:56
2 et 3 , je vais vous mettre d'accord. Les deux responsables politiques nommés émettent les deux des bruits de casseroles....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales