Economie

Les fraises péi font leur retour

Comme chaque année depuis 1997, les fraises péi seront à la fête les 2,3 et 4 octobre à Montvert-Les-Hauts. En jus, confitures ou autres desserts, le petit fruit rouge et ses produits dérivés ne demandent qu'à être écoulés à un prix défiant toute concurrence. Le tout, en présence de fraisiculteurs, soucieux de redorer le blason d'un fruit dont la culture reste délicate à manoeuvrer.


Les fraises péi font leur retour
La Camarosa, l'Agathe, la Selva, la Cléry ou encore la Ventana, les variétés de fraises cultivées à la Réunion ne manquent pas. Tantôt fermes, tantôt sucrées, souvent juteuses et parfumées, ces petits fruits rouges et doux ont fait leur apparition sur les étals locaux depuis plusieurs semaines. L'occasion pour le "Domaine Vidot" de Montvert-Les-Hauts d'accueillir des milliers de visiteurs pour une nouvelle édition de la Fête des Fraises, la 13ème du nom.

Près de 30.000 barquettes pour les amoureux de fraises

Organisée par l'Office municipal de développement agricole et rural (Omdar) de Saint-Pierre, cette manifestation reste très prisée et très appréciée des amoureux du trésor rouge. En 2009, plus de 25.000 personnes s'étaient ainsi déplacées dans les champs du village et sur le site. Seul bémol, au troisième jour, les fraises manquaient déjà à l'appel. Constat qui ne sera plus d'actualité lors de cette nouvelle édition selon Frédéric Lebon de l'Omdar.

Tartes, confitures péi, jus de fruits frais, rhums arrangés, crème glacée ou barquettes à un prix défiant toute concurrence, la Fête de la fraise est un moment clé pour les producteurs locaux. On comprend mieux pourquoi lorsque l'on s'intéresse au coût faramineux de la production à l'hectare, soit près de 24.000 euros. Berceau historique de la production de fraises aux côtés du Grand Tampon, Montvert-les-Hauts reste en première ligne. Pourtant, les nouveaux producteurs se font de plus en plus rares. En cause, une culture souvent difficile à manoeuvrer et soumise aux aléas climatiques.

En tout état de cause, les prix pratiqués cette année devraient être fixés autour de 1,50 euros la barquette. Des barquettes au nombre de 30.000 pour les visiteurs. Mais la Fête de la Fraise, c'est aussi l'occasion de redécouvrir ce village haut perché du Sud avec son "Domaine Vidot", son "Piton Montvert" et ses "Foulées de la fraise", une course pour le moins fruitée. A noter également la tant attendue élection de Miss Fraise, une fiesta créole, un radio-crochet, des concerts en série. Bref, un programme qui fera vibrer le quartier et avec lui, la petite reine rouge de Saint-Pierre.
Jeudi 30 Septembre 2010 - 07:30
Ludovic Robert
Lu 1588 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:12 Le RSI assigné en référé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales