Faits-divers

Les forces de l'ordre unies pour rendre hommage aux policiers assassinés


Les forces de l'ordre unies pour rendre hommage aux policiers assassinés
Les drapeaux français ont été mis en berne, à la demande du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, ce mercredi 15 juin, en hommage à Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider. Le commandant de police et sa femme, également fonctionnaire de police, ont été sauvagement assassinés à leur domicile, par Larossi Abballa, dans la nuit de lundi à mardi dans les Yvelines.

Une minute de silence a été observée dans tous les commissariats de l'île ce mercredi à midi. À Malartic, en présence du préfet et des représentants de la majorité des corps de police, l'heure était au recueillement. "La France est en deuil", a déclaré Dominique Sorain.

Le préfet a tenu à assurer son soutien et à saluer l'engagement des forces de l'ordre. Il a demandé à ce que l'action des policiers soit reconnue "plus que jamais".

Dans les pensées de tous ce mercredi matin, la famille, les collègues, mais surtout l'enfant du couple, "privé de l'amour de ses parents", a souligné Dominique Sorain qui appelle à la "solidarité face à cette barbarie".


 

La vigilance est plus que jamais renforcée

Pour le préfet, la lutte contre le terrorisme est un "combat pour la démocratie et pour l'Etat de droit". "Nous sommes tous concernés", a-t-il martelé, avant de rappeler qu'une centaine de signalements ont été enregistrés à La Réunion concernant des soupçons de radicalisation. Plusieurs personnes font encore l'objet d'un suivi.
 

Tous les drapeaux ont été mis en berne dans les institutions de l’État
Tous les drapeaux ont été mis en berne dans les institutions de l’État
Mercredi 15 Juin 2016 - 12:17
AD - SI sur place
Lu 2500 fois




1.Posté par Caffreman le 15/06/2016 17:01
Je vous partage cet article et je constate que les ennemies de la France en France sont légions.

http://www.nouvelordremondial.cc/2016/06/15/orlando-un-post-facebook-de-rama-yade-suscite-un-deluge-de-commentaires-anti-gays/
://

2.Posté par Adrien Henriette le 15/06/2016 18:10
Peut -on ne pas respecter ce moment de recueillement dans un corps du ministère de l'intérieur ???
Peut -on outrepasser les recommandations d'un ministre de l'intérieur ????
Peut-on ne pas ignorer qu'une famille :père , mère , frère ,sœur ..........est dans une souffrance atroce
..........................................
Pierrot , cela se passe dans une administration d'élite du coté du 94 Rue Monthyon
Pour l'apparence , on amis les couleurs en berne mais pour la suite , les têtes de pont n'ont,pas bravés le soleil de midi

3.Posté par La vérité vraie... le 15/06/2016 19:30
Bien évidemment, il faut condamner ce crime abject et je pense surtout au gamin de 3 ans. Mais...il faudra a un moment où à un autre poser la question du rôle véritable de la police en France : sécurité des biens et personnes ? Lutte contre le terrorisme ? Encadrement des manifestations ? Police politique au service d'élus qui ne représentent plus qu'eux-mêmes et leurs sbires capitalistes ?
Il y a tellement de missions, qu'on en vient à constater qu'il y a du saupoudrage d'effectif sur tout et rien plutôt que du ciblage sur des missions et bien le faire !!!
Le terrorisme pour l'armée (gendarmes uniquement donc avec formation spécifique et durcissement du recrutement), la sécurité des biens et personnes pour la police municipale avec un renforcement du recrutement et de la formation, les contrôles routiers pour une unité bien définie (on va le dire que ca existe déjà, etc. Mais on y comprend plus rien avec les sigles BAC, CRS, PJ, etc., etc.) Du coup tout retombe sur la police : c'est ca le problème...je me rends compte moi-même que j'essaie de m'y intéresser mais c'est un bordel sans nom. Il faut nous expliquer comment ça marche !!!
Courage au petit et courage à ces personnes.

4.Posté par eno le 15/06/2016 19:38
Respect de ceux et celles qui donnent leur vie au service des autres !
Qu'ils reposent en paix !

5.Posté par Alwatani (الوطني le 15/06/2016 21:00
La France s'enfonce lentement et irréversiblement dans la guerre civile et confessionnelle, avec son inévitable cortège de cruautés, de deuils, de larmes et de sang.
Il faut être aveugle ou hypocrite pour ne pas le comprendre.
Le compassionnel ne suffit plus.
Il faut agir et surtout cesser d'entretenir la confusion.

6.Posté par Tir Malol le 15/06/2016 22:01
Plusieurs personnes font encore l'objet d'un suivi. HI HI HI HI HIiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
Alors je vous donne dés à présent les dates des prochaines minutes de Silence
Aprés Charlie Hebdo
Aprés le Bataclan
Aprés le Crime barbare
avec les champions de minute de silence

Donc prochaine minute de silence

14 juillet 2016
13 septembre 2016
14 Novembre 2016

au lieu de donne les policiers tout de suite la possibilité de circuler avec leur arme et si la Koke un gratel barbu pas
calculer
l'angle du tir
Si le couteau était en aluminium ou en étain
si lu la riv par la gauche ou par la droite
si té y fé frais
etc
et kap le famille entier et les kamarad bat dehors
ou va voir si ces gratels va fé encore le coq
tandis tant il y aura
les commémorations
les minute de silence
les commentaires
au lieu d'embaucher des policiers et gendarmes ou arrêt amène vermine en France
pas pour moin mi lé vieu pour notre jeunesse
l

7.Posté par sayag le 15/06/2016 22:47
Déjà qu'on nous mette une arme digne de ce nom dans les mains de chaque policier 24/24.

8.Posté par le taz le 15/06/2016 23:11
hollande, la france des rigolos

et on compte les morts... et encore deux...

ces imbéciles sont incapable d'arrêter des casseurs et des grévistes....

et la lutte contre daesh... fait rire un pauvr' gars qui se sait sur écoute et qui assassine deux policiers alors que le pays est en état d'urgence.

rien à ajouter.
la france est perdue.

9.Posté par ALAIN DIMITRI le 16/06/2016 08:00
nos forces de l'ordre sont devenues des cibles mais attention de ne pas trop pousser le bouchon ; la grenade est a moitie dégoupillé les responsables politiques pourraient le prix fort de leurs incompétences .

10.Posté par AHMED le 16/06/2016 08:19
Nous musulmans, nous sommes les vrais victimes de ce crime. On nous dénigre et on nous montre du doigt pour la pratique de notre religion. Nous devons etre solidaires pour faire face à nos adversaires. Notre foi avant tout.

11.Posté par Alwatani (الوطني le 16/06/2016 10:05
@10 "Culpabiliser les victimes et victimiser les coupables".
On connaît cette subtile dialectique.
Vous vous autoproclamez "vraies victimes".
Pour l'instant, les "vraies victimes" sont avant tous ceux qui meurent mitraillés, décapités, égorgés, brulés, voire crucifiés, comme c'est le cas en Syrie et en Irak, et aussi maintenant en Europe.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales