Social

Les fonctionnaires aussi sont à Florilèges


Les fonctionnaires aussi sont à Florilèges
Le SNES (Syndicat National des Enseignants du Second degré) et la FCPE (Fédération des conseils de parents d'élèves), profitent des Florilèges ce dimanche pour manifester devant la mairie du Tampon contre la suppression massive de postes dans l’Education nationale.
Cette mobilisation fait écho à un mouvement national.
Ils étaient environ une dizaine d’enseignants à s’être rassemblés ce matin afin d’interpeller les passants face au projet Darcos, qui propose de profondes modifications dans l’organisation des lycées.
Le SNES parle de lycée tout modulaire, ou encore de dénaturation du métier d’enseignant.

Dimanche 19 Octobre 2008 - 12:12
Karine Maillot
Lu 968 fois




1.Posté par boyer le 19/10/2008 13:37
Parmi les reformes, ce collectif d'enseignants denoncait entre autre:

- les maternelles à 30 élèves et plus
- les classes élémentaires à 28 élèves et plus
- les classes de collèges à 30 élèves et plus
- les classes de lycées à 35 élèves et plus
- de moins en moins d'enfants de moins de trois ans scolarisés
- des programmes de + en + lourds avec 2 heures d'enseignement en moins pour tous
- mois de temps pour les apprentissages
- inévitablement de+ en + d'élèves en difficultés avec pour ces derniers du soutien entre midi et deux (ou apres l'école)



2.Posté par papapio le 19/10/2008 19:58
FCPE= MENTEURS PATANTES: La FCPE n'est pas une Fédération des conseils
de parents d'élèves. Ils prétendent défendre les Droits des Parents mais il n'en ait RIEN.
Cela Fait 5 ans que j'interpelle, comme BEAUCOUP de Pères la FCPE pour
dénoncer l'OBSTRUCTION du RECTORAT et des Etablissements scolaires à
l'AUTORITE PARENTALE DES PERES dans leur SILENCE COMPLICE...

La FCPE Comme le Recteur Canioni, REFUSENT Catégoriquement de défendre les
Droits des ENFANTS à voir leurs Papas être interessés à l'Education de leurs Enfants.
REFUSENT l'Idée que la LOI est PARITAIRE et qu'en cas de désaccord SEUL LE JUGE
AUX AFFAIRES FAMILIALES EST COMPETENT. Quant à la "Médiatrice de l'Education
Nationale", elle refuse simplement de faire valoir nos Droits... On comprend que La FCPE
Manifeste aupres du SNES, tellement ils sont imbriqués... Nous, les PAPAS bafoués dans
Nos Droits, serions heureux de vous aider pour une Ecole Plus JUSTE, mais surement pas
à vos cotés... ENSEIGNEZ D'ABORD LA PARITE en éducation civique et nous verrons aprés
si nous devons dépensser plus pour NOS SANCTIONS INJUSTES.. à bon entendeur...

3.Posté par bertel le 19/10/2008 20:28
Entre flotilèges lol ...et sortilèges... le sort de l' Ecole Publique est scellé.

Supprimer les postes des enseignants spécialisés à l'aide ( RASED ) c'est signer la fin de l'aide aux élèves en difficulté.

A l'heure du bilan, dans un avenir très proche, on décidera comme d' habitude que le service public d'éducation ne répond plus à la demande de la nation - et pour cause , puisque qu'on a mis un zèle vicieux à le démanteler - et on privatisera de plus en plus l'école.

Et demain, les parents qui assistent aujourd'hui, indifférents, à la destruction de Notre Ecole Publique, l' Ecole de la Nation, vont téléphoner à leur radio préférée pour dire qu'ils ne comprennent pas pourquoi il y a de plus en plus de leurs enfants qui sont en échec scolaire.

Pas plus qu'ils n'ont compris hier lorsqu'ils ont applaudi les suppressions de postes d'Atos (à leurs yeux coupables d'être fonctionnaires ) et de surveillants dans les collèges et lycées. Ils ne manquent pas, par contre, de se plaindre aujourd'hui de la violence et du racket dans les établissements scolaires.



4.Posté par boyer le 19/10/2008 21:04
papapio, la disparition des RASED (réseau d'aide formé de psychologues, psycho-pédagogues, ré-éducateurs) concerne les enfants en grande difficulté (cad parfois les enfants qui vivent mal la séparation de leurs parents). Alors avant de radoter comme tatie Danielle réfléchis un peu. Si ca se trouve ton ex a pas les moyens de se payer un pedopsy avec la pension que tu lui verses.

5.Posté par Manon le 19/10/2008 21:46
Le Député-Maire du Tampon quel rigolo!

Il prétend que l'école est sa priorité au Tampon mais il vote avec son groupe UMP toutes les supressions de postes à Paris.
Quand toute la population réunionnaise verrra son manège, elle sera comme les tamponnais actuellement, très sceptique.

6.Posté par denis le 19/10/2008 22:08
Mon cher Bertel, soyez positif, ....avouez que depuis le XIXe siecle, il y a plus d'élèves qui réussissent le bac !! LOL !

Les syndicats sont has been...De toutes facons, à terme, Sarko et confrères feront ce qu'ils veulent !

7.Posté par papapio le 20/10/2008 07:13
Boyer: Reflechir n'implique pas de fermer les Yeux Bêtement. Ces SPECIALISTES
si compétents, n'ont même pas réussis, apres des décennies, de faire accepter
l'EGALITE DES DROITS ET DES CHANCES A L'ECOLE DE LA REPUBLIQUE...
Devrait-on leur faire confiance encore ?... Travailler Encore pour Financer Nos SANCTIONS?
Qu'êtes vous préts à faire pour que nos Culpabilités de NATURE cessent au Rectorat ?
QUAND?, quand on aura travailler plus ou AVANT crédits supplémentaires ?...
Mon NOM, ma Signature, Coordonnées n'apparaissent nul par dans Documents Scolaires
Pas le Droit d'inscrire ou Radier nos Enfants en tant que Père
Pas le Droit d'assister aux Réunions Parents Professeurs en tant que Père
Pas le Droit d'acces au Carnet de Liaison / Documents scolaires en tant que Père
Pas le Droit de se présenter ou voter les Representants Parents d'Eleves en tant que Père
Pas le Droit de signer les sorties scolaires qui engagent nos Responsabilités Civiles
etc.... LOIS VOTEES BAFOUEES... La seule chose qui a été RASED, C'est NOUS



8.Posté par bertel le 20/10/2008 08:05
Mon cher Denis, c'est parce que je suis positif que je ne manque jamais de commenter ces sujets. Rien n'est jamais perdu ! Il faut réveiller la masse et dire la vérité devant la politique de destruction de notre Ecole Publique Républicaine, le seul ciment qui reste de Notre Nation.

Si l' éducation coûte trop cher, essayez l' ignorance ! (c)

http://www.liberation.fr/societe/0101163282-l-education-coute-trop-cher-essayez-l-ignorance?xtor=RSS-450

9.Posté par bertel le 20/10/2008 08:09
5. Posté par Manon le 19/10/2008 21:46
Le Député-Maire du Tampon quel rigolo!


Ces politiques au double langage doivent comprendre que rien n'est plus comme hier. Aujourd'hui, les citoyens responsables scrutent, via ces réseaux numériques ( Merci encore à Zinfos974 ), la cohérence de leurs dires avec leurs actes, des deux côtés de la mer.

10.Posté par Aéro Freins le 20/10/2008 09:19
denis, puisque selon toi rien n'empêchera " Sarko et confrères " de faire ce qu'ils veulent, il est donc plutôt bienvenu, que l'on manifeste "quelques objections" tu crois pas ?

Et ce d'autant plus, .....que les syndicats sont has been !

;) !

11.Posté par boyer le 20/10/2008 10:34
3 députés UMP ont deposé un projet de loi pour la creation des EPEP: fermeture et regroupement des écoles de moins de 13 classes...

encore un exemple de la bureaucratie liberale qui n'a pas compris que dans une entreprise les depenses d'investissements et la formation sont des gages de benefices perennes.


12.Posté par papapio le 20/10/2008 11:52
Oui, l'Education Coute trop cher quand elle promet sans Faire. Elle n'est plus le
lien, la cohesion sociale qu'elle Jure être
. La Preuve ? Dés qu'on tente d'aborder le
sujet de la PARITE à l' ECOLE: Le Silence, le dédain et l'Ignorance Prennent Place...
Les Pères ne sont pas là pour Payer des pensions, n'en déplaise aux rétrogrades.
L'interet de La Complémentarité Educative est Votée depuis: 1994, 2002, 2003, ....2008.
La Réunion change, les moeurs aussi, elle se veut Moderne, Egalitaire et Fraternelle.
L'Ecole reste l'un des derniers Bastions faisant obtruction aux droits des Enfants et leurs
Pères. Nous savons qu'il y a parmis vous des Professeurs séparés, divorsés qui
Subissent aussi le Pire. Les Psychologues, Psycho-pédagogues, Ré-éducateurs n'y
retrouveront une place LEGITIME qu'en admettant de retranscrire les Notions de Parité
et en acceptant ENFIN d'intégrer LA LOI sur l'EGALITE DES DROITS A L'ECOLE...
Boyer: la Maman qui souhaite éduquer seule ma Fille, même en estimant en avoir
les Moyens, n'en a plus le DROIT EXCLUSIF (acte de Propriété: NON). Les Pères ne
sont pas organismes Bancaires de Préts. Le Droit de l'Enfant à vivre et être Eduqué par
ces 2 Parents est signé dans la déclaration des Droits de L'ENFANT: Interet Supérieur.
Vous Aider: Oui, Nous Aider: Oui, FAIRE AVANCER LA MACHINE: OUI
SANS NOS ENFANTS ET EN FINANCANT ENCORE L'OBSTRUCTION: N O N
...

13.Posté par boyer le 25/10/2008 08:12
["Suicide d'un professeur accusé de violences: l'élève avait menti"]url:http://afp.google.com/article/ALeqM5itU2KTw89Q99V-CJAHYwlsQG9ZSA


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales