Société

Les fêtes et l'alcool: "Chaque verre augmente le risque d'accident"


"Chaque verre augmente le risque d'accident"... La sous-préfète de Saint-Benoît chargée de la sécurité routière, Hélène Rouland Boyer, a présenté la nouvelle campagne contre l'abus d'alcool au volant ce jeudi, à quelques jours des fêtes de fin d'année. La Préfecture décompte déjà 46 tués sur nos routes en 2014 (39 en 2013), "et l'année n'est pas encore terminée", affirme-t-elle.

D'où cette campagne de sensibilisation avant Noël et le Nouvel an, en partenariat avec le service de sécurité routière de la DEAL (Direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement), l'UMIH (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie) et le Crédit Agricole. Les nouvelles affiches montrent deux voitures en choc frontal qui forment la silhouette d'un verre de vin et rappellent que "chaque verre augmente le risque d'accident" et que "celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas". Des affiches qui seront exposées dans les 250 établissements adhérents de l'UMIH.

Les salles de cinéma Mauréfilms diffuseront également le court-métrage de Guillaume Canet intitulé "Ivresse" qui rappelle les dangers liés à l'alcool au volant.

La consommation d'alcool augmente le risque de mort par huit

"Nous sommes dans la période propice au relâchement des comportements, explique la sous-préfète, et la consommation d'alcool fait partie des plaisirs des fêtes de fin d'année. Mais se relâcher signifie augmenter le risque de mort par huit avec l'alcool et par 14 avec le mélange alcool-cannabis. N'oublions pas que depuis cinq ans, 50% des accidents de la route sont dus à la consommation d'alcool". Elle rappelle le malheureux accident qui a coûté la vie à cinq jeunes près de l'Université de La Réunion la semaine dernière et que malgré les efforts des forces de l'ordre, les chiffres de dépistages positifs restent constants. "Sur 100.000 contrôles par an, 5.000 sont positifs, précise-t-elle, et ces chiffres augmentent significativement lors de contrôles de soirs de fête".

"Nous avons le choix de boire ou pas", insiste-t-elle. Mais selon Frédéric Brette, directeur adjoint du Crédit Agricole, "ce n'est pas un choix mais un devoir. Il faut se responsabiliser soi-même mais aussi être responsable pour les autres".  

Et si on l'oublie, les forces de l'ordre seront présentes pour nous le rappeler le 25 décembre et le 1er janvier.

Hélène Rouland Boyer, sous-préfète chargée de la sécurité routière:



"Ivresse", le court-métrage de Guillaume Canet:

Jeudi 18 Décembre 2014 - 15:06
SH
Lu 1018 fois




1.Posté par Thierry le 18/12/2014 16:19
Quand on dit l'alcool au volant, j'ai du mal à voir un humain soul d'avoir bu de l'alcool en train de conduire. Je vois de l'alcool en train de conduire.

Disons la réalité, un humain soul au volant, peut-être, mais sans plus de conviction, que cela serait susceptible d'atteindre les consciences... A défaut, ils vont toujours se déresponsabiliser et dire "ce pas moi, c'est l'alcool"... Ces faiseurs de campagnes ... sur fond de démagogie politicienne ... ne heurtons pas les électeurs.

2.Posté par noe le 18/12/2014 16:49
Je ne suis pas d'accord avec le tire pompeux !
Cela dépend des alcools qu'on boit :
-les alcools bon marché , sans goût comme le rhum , le goyavlet ...les pisses de vaches.... OK !
-les alcools de luxe coûtant très chers : champagne rosé , whisky 12 ans d'âge et plus , les cognacs , les bons vins.... NON et NON ! ils ne saoulent pas le buveur qui sait apprécier à leur juste valeur !

Je n'ai jamais vu une personne saoule après 3 coupes de champagne ... elle est gaie !

3.Posté par lareun le 18/12/2014 16:58
bah ici y on pas attendu les fetes,ballader vous le soir et vous comprendrez,la réunion ile poubelle et poivro

4.Posté par Il faut donc... le 18/12/2014 17:06
...supprimer les verres et boire directement à la bouteille.

5.Posté par Abda le 18/12/2014 17:58
Pour ma part j'ai toujours pris soin de ne jamais boire de l'alcool si j'avais à prendre la voiture. Je suis halluciné des gens qui le font encore, malgré toutes les campagnes de sensibilisation que l'on voit. C'est fou, l'alcool au volant c'est prendre des risques pour soi mais aussi pour les autres usagers de la route! Pensez-y !!

6.Posté par CHARLES le 18/12/2014 18:58
Pourquoi filmer la personne de si près ?

7.Posté par noe le 18/12/2014 19:03
On boit du champagne chez soi ! même 4 coupes ... ça fait rire l'atmosphère ... pas besoin de "Prozac" ... pour lutter contre la déprime ... croyez mon expérience !

8.Posté par VIEUX MOTARD le 18/12/2014 19:44
Ils sont marrant ces comiques qui prônent la sobriété au volant !
Alors ils et elles nous rabattent les oreilles avec : "l'alcool est la première cause de mortalité sur nos routes", à chaque accident mortel, ils et elles déclarent qu'il faudra être plus ferme...... De vrais comiques !
Mais à chaque fois le tribunal fait exactement le contraire.....
Je gars bourré qui avait sectionné un homme en deux, RELAXÉ.......
Il y a quelque jours, un récidiviste qui avait déjà tué moins de 10 ans auparavant, faisait un nouvel accident blessant plusieurs personne en étant ivre, SURSIS !
Et ce genre de cas ne manquent pas malheureusement......
Mais un motard en excès de vitesse à 225 km/h sur une quatre voies, à jeun, primo délinquant routier, direct en tôle et trois mois ferme....
Alors comment accorder une quelconque crédibilité à ces belles déclarations avec une telle justice laxiste en plus d'être motophobe.

9.Posté par L'Ardéchoise le 18/12/2014 20:57
Comme ce sont les fêtes de fin d'année, il est sans doute difficile d'appliquer : "celui qui conduit ne boit pas".
A la place, mettons plutôt "celui qui boit reste chez soi".
Et si l'on est invité, mieux vaut dormir sur place, car la responsabilité de celui qui reçoit est aussi grande que celle de ses hôtes...
noe, arrête ton Arche, tu es sur le sable ! L'alcool, de luxe ou pas, reste de l'alcool et les effets sont strictement les mêmes (à part juste le mal de tête et d'éventuels désordres intestinaux avec de la "bibine").

Thierry, quand en plus il (elle) conduit une cabine téléphonique...
Pensées et violettes mêlées !
...

10.Posté par David Asmodee le 18/12/2014 23:40
Mais un motard en excès de vitesse à 225 km/h sur une quatre voies, à jeun, primo délinquant routier, direct en tôle et trois mois ferme....



Comme ça ?

11.Posté par jonathan le 19/12/2014 06:23 (depuis mobile)
Quelques pistes pour l''objectif shouaité?
Arrete vendre?
Augmenter l age legal pour consomer ?21 ans?
Numerus closus sur les lieux ventes ? Quotat de lieux?
En boite ne pas servir plus de deux verres a une personne? ?

12.Posté par jonathan le 19/12/2014 06:28 (depuis mobile)
Attend mi la pas finit
Euh un contrôle sur les quantités d achat des professionnels fixer une limite de quantités et aussi sur la quantités vendus par une personne quantité bien évidemment qui n'est pas censé saouler la personne?

13.Posté par iliade974 le 19/12/2014 09:02
A quand une promo ''en tête de gondole'' tout à coté du johnny national ''3 matelas acheté le 4 eme gratos''
Je bois j'emmene mon matelas....... (et accessoirement mon seau)

14.Posté par noe le 19/12/2014 09:09
L'alcool ne saoule pas , c'est le buveur qui se sent "saoule" , n'Est-ce pas ?

15.Posté par VIEUX MOTARD le 20/12/2014 00:32
@ post 10 DAVID ASMODE

Quel rapport ???

16.Posté par David Asmodee le 20/12/2014 08:18
@15

S'il avait été contrôlé avant et mis en taule, il serait encore vivant.

17.Posté par VIEUX MOTARD le 21/12/2014 21:02
@ Post 16
Qui serait encore vivant s'il avait été contrôlé ???

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales