Faits-divers

Les ex-salariés protégés de l'Arast en appellent au préfet


Les ex-salariés protégés de l'Arast en appellent au préfet
L’affaire de l’Arast n’en finit pas. Les ex-salariés protégés sont toujours dans l’attente d’être reçus par la cour d’appel de Saint-Denis. Et les voilà devant la préfecture ce mardi matin pour déposer un courrier adressé au préfet.
 
En octobre dernier, la présidente de la cour d’appel leur avait indiqué vouloir attendre la décision de la cour de cassation en janvier 2016 concernant les ex-salariés de l’Arast, avant de les recevoir.
 
Mais les ex-salariés protégés de deux syndicats vont devoir finalement attendre décembre, voir l’année prochaine car ce n’est qu’en fin d’année que les autres salariés connaîtront la décision de la cour de cassation pour leur propre demande d'indemnités de licenciement.
 
"Et c’est trop long pour certains qui ont des contrats précaires ou qui sont au chômage", explique Mimose Libel, ancienne employée de l’Arast et porte-parole.
 
En effet, cela fait plus de cinq ans que les ex-salariés de l’Arast, qui ont perdu leur emploi quand l’association a fait faillite, demandent des indemnités.
 
Sur les 30 personnes concernées, la moitié serait en difficulté financière, selon elle.
 
Le groupe espère être reçu par le préfet très prochainement afin de lui demander d’intervenir et accélérer le processus devant la cour d’appel.
Mardi 28 Juin 2016 - 11:51
Lu 1338 fois




1.Posté par Veridik le 28/06/2016 12:47 (depuis mobile)
Justice à deux vitesses, et c'est pas le préfet qui va y changer quoi que ce soit

2.Posté par môvélang le 28/06/2016 21:55
ces ex-salariés protégés doivent comprendre que la loi du plus fort!!!!!!!!!!!!!!!etc!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!, pourquoi il y a des terroristes ??????; pourquoi que seuls les occidentaux ont le droit de tuer en toute impunité?????????????????,,
malheureusement, si jamais un jour, vous aurez gain de cause, vous aurez droits à un tube de vaseline vous aussi, vous devrez l'accepter, même s'il y a des grains de Kôrindon dedans !!!!!!!!

3.Posté par noémolvides le 29/06/2016 10:47
il faut en finir une bonne fois pour toute avec la protection des salariés..D'abord ce sont ceux qui en mettent pas une..toujours à revendiquer et le boulot en entreprise n'est jamais fait....

4.Posté par Ma sonnerie le 29/06/2016 12:21 (depuis mobile)
Honteux! La cour n attend elle pas que certains délais soient precris pour ne pas inquiéter certains élus et cadres?!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 08:05 Le bébé maltraité a succombé à ses blessures

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales