Social

Les ex-salariés de l'Arast manipulés ?

Après une matinée de marche de protestation en ville de Saint-Denis, la réunion des ex-salariés de l'Arast avec un conseiller du Préfet, Michel Lalande, a été honorée. A l'issue, rien de bien nouveau, la date du 24 février a été rappelée puisque c'est ce jour que la décision des prud'hommes sera rendue. En attendant, certains dénoncent une récupération politique de l'affaire Arast.


La mobilisation des ex-salariés de l'Arast, ce matin, n'a pas été aussi convaincante que lors d'une période pas si lointaine. Ils étaient une cinquantaine pour déposer une motion au Département, maintenir la pression dans les couloirs des locaux de l'AGS, et enfin, se rendre devant la préfecture pour une audience prévue à 12h30 (voir la vidéo).

Les explications de cette perte de vitesse du mouvement a, sans doute, plusieurs causes. D'abord, la fatigue et le manque de motivation d'une partie d'entre eux, d'autant que les ex-salariés présents ce matin ont appris que le Pôle Emploi en a sollicité certains pour être éventuellement embauchés par la société Korbey d'Or.

Dans les rangs, certains reprochent que l'affaire prenne une tournure politique et dénoncent même "une manipulation politique". Les listes désormais déposées pour les élections régionales voient la présence d'ex-salariés de l'Arast sur certaines d'entre-elles, notamment celle d'Éric Magamootoo.

Et l'affaire qui fait le plus de polémique met en cause Valérie Bénard, 4ème candidate sur la liste de Didier Robert. Celle qui a si longtemps mené le combat de l'Arast en tant que délégué du personnel et membre de la CGTR ne souhaite pas s'exprimer sur le sujet, mais assure qu'elle tient à garder sa place au sein des ex-salariés malgré la désapprobation de certains.
Mercredi 17 Février 2010 - 15:56
Melanie Roddier
Lu 2843 fois




1.Posté par moukate le 17/02/2010 16:12
valeri dindar le mem racaille que nassima bénar mem ump mem menteuse mem tout
trahison l'arast, trahison zot collegue sindical
verges repass le premier tour avec honte comporteman pareil

2.Posté par comprend pas le 17/02/2010 16:28
ou est la manipulation quand on est dans l'urne on vote en notre ame et conscience pourquoi associé le non paiement des indemnités par les AGS aux élections Régionales je ne comprends vraiment pas
En tout cas Nassimah Monsieur Marimoutou directeur de l' AGS doivent bien se marrer ils sont les gagnants et vous les ex salariés les perdants faites définitivement une croix sur vos indemnités et vous ne pouvez vous en prendre qu'a vous meme vous avez fait economise à l'AGS ses millions de toute façons il a d'autres licenciés plus méritant à payer, Nassimah a reussi a vous diviser elle est la grande gagnante de votre combat vous etes tous des minables au lieu de réclamer d'exiger votre dû vous vous tirer dans les pattes bande de minables vous vous etes tous fait avoir par les elus locaux RENONCER A VOS INDEMNITES UNIQUEMENT A CAUSE DES ELECTIONS LAMENTABLE

3.Posté par hugues dechilly le 17/02/2010 16:28
les ex salariés de l'arast n'avaient franchement pas besoin d'une telle embrouille en plus des malheurs dont ils ont déjà hérité ...

je crois honnêtement que pour le bien de tous mr Junot devrait être le seul syndicaliste à conserver le dossier en main pour essayer de faire gagner les ex arast notamment devant le tribunal des prud'hommes !

la crédibilité de mme bénard est proche de zéro(comme le score que nous lui promettons pour les élections régionales) et elle est plus nuisible dans le mouvement des ex arast qu'en dehors !

soyons réalistes: comment rester crédible dans une telle situation intenable en l'état ?

et nous en avons encore d'autres à raconter que nous n'hésiterons pas à révéler publiquement le moment venu !

4.Posté par anonyme le 17/02/2010 16:33

Sans hésitation, à la question, je réponds "oui" : pire même que manipulé(e)s, trahi(e)s, puisque celle qui avait reçu l'assurance d'un règlement des indemnités, sous 72 heures, de la part d'un conseiller du président UMP ... rejoint le camp UMP, alors que la situation n'a pas évolué.

Comment DR n'a-t-il pas saisi l'incongruité de cette candidature ? Pour les électeurs, qui hésitaient encore, je crois que le paradoxe est suffisamment parlant.



5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/02/2010 16:37
ceux qui récupèrent, ce sont les têtes de listes, comme si les braves "gogo" qui se font récupérer, pensent qu'ils arriveront à faire changer quoi que ce soit une fois en poste... les promesses n'engagent que ceux qui les croient..

6.Posté par en foutant le 17/02/2010 16:58
Récupération mi croi pas. vous vous souvenez des aed ,
Le seul avoir mouillé sa chemise c mr didier robert, lorsque tous les autre faisait d lettre de soutien (inutil) lui il c mi le gouvernement a dos par son acharnement avec le mr de l'éducation national..lorsq'on a proposé que les collectivité récupre les aed;laseul a nous répondre favorablemt c lacommune du tampon; ila 6 moi nous la di a zot nou va retrouvé o zélection ben la nou lé la popol et nous la pa oubli et ou mutisme..
Mr robert c un boug lapa peur de c valeur et surtou un boug droit et pa un magouilleur;


7.Posté par momo le 17/02/2010 17:03
L'opération de l"arast à permis à dame Bénard de tout préparer à l'avançe dans un but politique......en se mettant en avant et faisant croire que son combat était pour le bein de tous elle à bluffée tout le monde surtout ceux qui étaient dans la détresse...se servir des autres pour se faire une place et pour profiter de la situation mais le piège s"est refermé et le moment de rendre des comptes ......il est façile de garder le silence et de vouloir se faire remarquer ....le verdict des urnes doit être sans appel pour ce genre de personnes ....

8.Posté par korin le 17/02/2010 17:39
je tenais à préciser que l'audience du 24/02/2010 n' a rien à voir avec l'action de l'intersyndicale et de Valérie Bénard. Nous sommes un groupe de 26 ex salariés qui ont ester une action contre les AGS pour obtenir le paiement des indemnités. Rien à voir avec l'action engagée par l'intersyndicale pour obtenir l'intégration au CG.
Pour ma part, j'ai eu l'occasion à plusieurs reprises de voir les agissements de Valérie Bénard et de l'intersyndicale. Incroyable mais vrai.
Par ailleurs, ces mêmes personnes ont voté le redressement et la liquidation judiciaire lors de différents CE.
M. DUPUY, avec tout le respect que j'ai pour votre travail car je visite quotidiennement votre site, ne nous associez plus à cette bande de .....
il est vrai que si nous obtenons gain de cause, ceux sont également les 1200 salariés qui obtiendront gain de cause.

9.Posté par sa la pa la chiasse sa !! le 17/02/2010 19:23
Maltraiter des animaux malades en les balancant comme des objets inertes montre bien la mentalite de certaines de ces manifestantes. C'est a la facon dont on traite les animaux qu'on reconnait le degre de civilisation d'une societe. Qu'en pense la S.P.A. et les services veterinaires de l'ile?

10.Posté par zetantine le 17/02/2010 20:40
Information : en ce moment la majorité des syndicats exercent des pressions sur les salariés pour qu'ils retirent leurs plaintes auprès du Tribunal des Prud'hommes, audience du 17 mars 2010, partie adverse Conseil Général. Pour ceux qui résistent, il leur est demandé de payer deux années de cotisations pour qu'ils defendent les personnes non syndiquées, ou pas à jour dans leurs cotisations... et les réunions s'enchainent, les gens paniquent, font des chèques, vont chercher au distributeur de l'argent frais car certains craignent les chèques... ou empruntent à des proches et repassent payer le lendemain. Sinon un imprimé est à remplir venant du Tribunal pour retirer sa plainte. Les syndicats disent que ceux qui restent vont perdre et auront à payer les frais d'avocat du Conseil Général et autres indemnisations.
Beaucoup de personne on remplit ce dossier aux prud'hommes sans savoir les chefs de la demande, à savoir : salaire du 28 11 09, 1500 € article 700 du code de procédure civile, 5000 € dommages et intérêts pour préjudice subi, intégration au Département, ils ont signé EN BLANC et ne l'on su que par la convocation au Tribunal des Prud'hommes. Ils ont fait confiance à la représentante des salariès Mme Valèrie BENARD. Questions : qui manipule qui ? pourquoi tout ce travail ? nombreux étaient les administratifs à l'hémicycle pour remplir les dossiers, que va t'il arriver le 17 mars pour les plus courageux ou les plus cons ? de quel jeu politique sommes nous les otages ?

11.Posté par GGrun le 17/02/2010 21:40
Catastrophe sociale et politique à La Réunion

L'Arast : 1200 licencié-e-s, sans indemnités, lutte remarquable;
Conseil Général en charge financière, coulé dans une gestion pourrie, irresponsable face au dépôt de bilan.
Conseil Régional aux abonnés absents par collusion, copinage et calculs politiques.
Solidarité syndicale quasi nulle.
Passage de Sarko en campagne électorale : au lieu de centrer lesmanifs avec ceux de l'Arast, les syndicats font le minimum. La CGTR appelle même ceux de l'Arast a quitter le palais de La Source !

Enfin, la honte finale, Mme Bénard sur une liste de droite.

Ce zembrocal, c'est la démocratie du tan lontan.

La démocratie commencera à La Réunion quand les mouvement sociaux et syndicaux seront INDEPENDANTs des partis politiques. Après, le peuple pourra se donner des partis politiques, qui ne seront plus des clans familiaux ou financiers mais qui proposerons de vrais choix et qui accepterons des les confronter.

Je fais un rêve : La Réunion sort du FENOIR

12.Posté par CGTR.ump le 17/02/2010 23:52
C'était pourtant clair comme de l'eau de roche: valérie bénard a agi non pas en tant que manipulée mais bien en grande manipulatrice téléguidée par Didier robert.

Tout le monde sait que c'est bien à l'ags de payer mais non, comme ils voulaient dégommer madame dindar, alors, on a focalisé sur elle, ce qui arrangeait bien l'ags, tu parles, pourquoi payer étant donné que valérie bénard, la porte parole en titredes anciens salariés s'égosillait pour exiger du département seul le paiement des indemnités?

la manoeuvre a été préparée de longue date et minutieusement: l'adhésion à la cgtr(pour y foutre un peu plus la merde et ajouter à la confusion... tiens, même le grand ivan le terrible n'arien vu venir, cela lui servira de leçon...)

ensuite, son positionnement sur la liste de dr et elle enfonce un peu plus le clou: elle fait colporter un nouveau bruit de chiotte: corbey d'or et proxim services aurait convié les 1000 ex salariés à des entretiens d'embauche aujourd'hui,

après madame dindar, un petit coup maintenant à gauche, histoire de se servir du syndicat cgtr pour dénigrer le pcr et donc instaurer un peu plus lazizanie entre les deux

mais qu'attend la confédé pour la mettre là d'où elle n'aurait jamais du sortir: la poubelle de l'histoire?

que les anciens salariés ne soient pas dupes: tout était calculé, pesé, évalué depuis le début, les seuls manipulés, c'était vous, madame bénard s'est servie de vous pour servir son maître qui pour services rendus lui a donné un os à ronger et lui a intimé l'ordre d'aboyer qd il la sifflera...

Regardez la, elle ne semble pas mal se porter...y'en a qui n"en finissent pas de s'engraisser sur la misère des autres.

13.Posté par lol le 18/02/2010 09:17
Réponse à : G GRUN - MOMO - ANONYME - Hugues DECHILLY et MOUKATE.
Soit vous êtes Con soit vous faites semblant. Si vous étiez à la place de Valérie et que vous vous êtiez fait virer (avec 1200 collègues) par le zembrocale : Dindar-socialo-coco.
Vous iriez sur quelle liste? les cocos de l'alliance (dont Vergès qui a fait en sorte que nassima soit présidente) les socialos (Annette, Vlodi et consore) et que vous aviez une proposition pour figurer sur une liste avec un bon programme, parce que cette liste est de droite donc pour vous (mauvaise) .
Posez vous la question : pourquoi quand Nassima Présidente en 2004 avec les élus de droite il n'y avait pas tous ces problèmes. Qui pratique la Casse Sociale a la Réunion. A croire que dans zote yeux na malol
Zote 5 allez baigne canard et pousse zoie dans la pente bel air dont.

14.Posté par gros patrick le 18/02/2010 10:06
Vous avez mis du temps avant de comprendre qu'il y avait derrière tout ça une grosse manipulation, pauvre de vous !

15.Posté par Elie .... depuis 1811 le 18/02/2010 10:39
Et si la Liste Robert se prennait une claque aux régionnales, du genre ; 4ème ou pire encore... sa peut arrivé ?

Qu'est ce que cela signifierai t-il ? Quel en serai le lien avec là 4ème place Mme Bénard sur sa liste ?
On nous pourtant dit, redit, écrit, ... que les Réunionnais était solidaire avec les ex emploiyés de l'ARAST. Mais le seront tils avec des " récupérateurs, opportunistes, détourneur d'opinion ,... " ? Ceux qui espèrent surfer sur la vague émotionnel qu'a provoqué le séisme Arastien... faites attention ... la Réunion demoune la pi couillon !

L'avenir nous le dira !

16.Posté par olivier974 le 18/02/2010 10:48
tout à fauit d'accord avec le post 13. Et ça en vous fait pas de voir, RATENON créer un mouvement 15 jorus avant le dépot des listes et qui se fait embaucher par VERGES ? Qui est le responsable des 130 000 chomeurs et des 110 000 illétres si ce n'est les communistes et les socialistes qui sont au pouvoir depuis 12 ans ?

17.Posté par hugues dechilly le 18/02/2010 17:17
à lol post 13:

je ne suis - heureusement - pas à la place de mme bénard !
ce matin, j'écoutais encore ses ex collègues grévistes de la faim (elle ne l'a jamais fait je peux en témoigner j'y étais matin - parfois le midi - et soir) raconter leur écoeurement devant une telle posture et une telle trahison ...
ils se sont fait, comme d'autres, manipuler et légitimement, comme d'autres, ils ont le droit et le devoir de dire tout haut ce que beaucoup d'entre eux pensent tous bas ...
par respect pour eux je ne raconterai pas, ici, le pourquoi du comment de la chose ...
sachez simplement "lol" que mme bénard ne vaut pas mieux que mme dindar qu'elle a passé son temps à insulter pendant des semaines (bizarre d'ailleurs on l'entend plus ???) en hurlant à la trahison !
sachez simplement "lol" que mme bénard était la tête supposée d'une autre liste jusque mardi soir 19h35 et qu'elle a attendu le dernier moment (à la demande de qui ?) pour se désister et nous laisser dans la merde sans que nous ayions le temps de nous retourner et de faire autrement (si c'est pas prémédité ...)
sachez simplement "lol" que mme bénard n'a même pas pris soin de prévenir ses autres ex collègues de sa décision d'aller sur autre liste et que comme nous ils l'ont découvert le samedi matin en lisant la presse et en surfant sur @,
sachez simplement "lol" que nous avons bien évidemment conservé les éléments qui nous permettent dêtre aussi affirmatifs et sachez "lol" que nous entendons bien nous en servir le moment venu pour que mme bénard et ses colistiers de chez didier robert s'en mordent les doigts jusqu'après la défaite cuisante que nous leur souhaitons aux régionales 2010 !

18.Posté par anonyme le 20/02/2010 17:37
13.Posté par lol le 18/02/2010 09:17

Je serais allé sur la liste de Monsieur Hugues Dechilly, qui n'avait aucune chance d'obtenir plus de 10% des votes (à moins d'une providence du ciel).

Cela me semble logique, et aurait eu le mérite de marquer mon engagement, sans prendre le risque de passer pour une alimentaire : en aucun cas, je n'aurais rejoint une des listes de ceux qui ont déjà un passif politique (même court pour certains, il est suffisamment parlant).

J'ajoute que je ne suis pas dupe de la manœuvre qui consiste à faire de quelqu'un un bouc émissaire, pour rebondir en politique.



19.Posté par syndicat i fou dans fond le 24/02/2010 19:44
avec les actions de v benard et de l'intersyndicale, nous avons pu obtenir 1000€ par le cg n'est ce pas korin, alors arete dire que ou lé pa dedans surtout ou lé dans le groupe à la tv. a quel jeu ou joue?

20.Posté par jojo le 24/02/2010 22:04
Arast arast arast tous les jours ça minm, parce que la met mille deux cent personnes d'un coup dehors. Je fais parti des 9000 personnes qui ont perdus leurs emplois en 2009 ...pour moi ça représente un tsunami social je pose la question à qui veut bien me répondre . si on avait licencié ces 9000 personnes en une seule fois ça aurait représenter quoi ? une catastrophe naturelle peut-être?. je suis resté trois mois sans salaire comme beaucoup de mes camarades je n'ai pas trop entendu parler à la radio ou à la télé .......
Pour les anciens de l'arast ils ont été manipulés les AGS avaient l'obligation de leurs versés leurs indemnités de licenciements et malgré qu'ils aient ou non trouver du travail, et je sais de quoi je parle ...la liquidation de cette association concerne tous ceux qui avaient ou faisaient parti du conseil d' administration ,ou est ce qu'ils sont passés ? cherchez et vous trouverez.
peut à la Mairie du Tampon qui c'est ! manipulation des élus de droite oui . le conseil général a ma connaissance est gérer depuis un bout de temps par la droite ,et oui mrs et mesdames...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales