Social

Les ex-salariés de l'Arast iront aux Prudhommes

L'intersyndicale (CFDT, CFTC, FSU, CGTR, US-Solidaires) s'est réunie aujourd'hui dans les locaux de la CGTR où il a été décidé une mutualisation des moyens juridiques des salariés pour porter l'affaire devant les Prudhommes. Ces derniers réclament d'être intégrés comme personnel du Conseil général ainsi que leurs indemnités de licenciement.


Les ex-salariés de l'Arast iront aux Prudhommes
La position de l'intersyndicale est claire depuis une réunion qui s'est tenue ce matin, rue Général de Gaulle à Saint-Denis. Comme le prétend l'AGS depuis le début, elle assure que le GIP reprend les activités de l'ex-Arast et que par conséquent le Conseil général doit payer les indemnités des ex-salariés de l'ancienne structure et même les intégrer en tant qu'agents du Conseil général.

"Nous allons préparer des recours individuels devant les tribunaux Prudhommaux pour les salariés non-protégés et nous allons batailler pour qu'une décision de justice aboutissent sur une reprise d'activité", indique Yvan Hoarau, de la CGTR. Si tel est les cas, le Conseil général devra débourser pas moins de 15 millions d'euros pour indemniser les ex-salariés.

Yvan Hoarau se défend des accusations de la presse

Fortement agacé par l'article de Pierrot Dupuy, qui accuse la CGTR de tenter de faire de la récupération (lire ici), Yvan Hoarau se fâche. D'après le syndicaliste, le JIR, le Quotidien et Zinfos974 prétendent que la CGTR est la grande absente du combat des ex-salariés de l'Arast. "C'est la CGTR qui a interpellé les interprofessionnels et les confédérations pour qu'on s'implique dans la bataille de l'Arast, se défend le syndicaliste. Ce sont des faits que certains journalistes dénient". Pour le militant "rien n'est involontaire et tout est calculé"...
Lundi 11 Janvier 2010 - 18:14
Karine Maillot
Lu 1506 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 11/01/2010 18:33
bah, ils se sont réunis après les fêtes, le temps de digérer leurs repas..faut pas les blâmer...(je déconne bien sûr)...

2.Posté par Hermentine S le 11/01/2010 18:50
Vira y monte la tête ban employés l'arast pou fé pété!!!
camarade rend pas dans le jeux de VIRA .
Li là toujours voulu la Région mé li la toujours été trop faible pou gagné .
Di a li attend seulement z élection n'a montre à li ou sa bringelle y charge.

3.Posté par REVOLTE le 11/01/2010 19:55
Mais qu'est ce que c'est que cette annonce ? Je croyais les syndicalistes un peu mieux renseigné que ceux-là.
Vous ne saviez pas que cette procédure peut durer un certain temps (jusqu'à plusieurs années) ?

Comment stratégiquement vous attaquez au prud'homes le CG au lieu des AGS ? voire Maître BADAT ?

Je m'explique, si vous voulez que les indemnités tombent le plus rapidement possible, il faut aller à ce lui dont c'est le métier : les AGS (On cotise beaucoup pour cette institution sur nos bulletins de salaire). Une bonne pression et hop c'est bon.

Par contre, contre le C.G., c'est forcément parti pour un bon bout de temps et ceux qui en pâtiront, ce sont les salariés forcément.

Tous ça pour m'étonner sur l'action des syndicats. Ils représentent bien les salariés ? donc ils doivent faire au mieux pour les salariés dont la doléance principale, c'est le paiement des indemnités.
Alors pourquoi allez attaquer le département ? Ils devaient laisser les AGS et le CG se débrouiller au tribunal, pas les salariés.
Enfin, toute cette affaire sent les règlements de comptes, la magouille et j'en passe.

Je me demande qui le cul propre dans cette histoire .....

4.Posté par pimanzoizo le 11/01/2010 20:48
J'aime bien le"certains journalistes" ! Ceux du JIR,du QUOTIDIEN, et de ZINFO .à part ça, il reste juste Témoignage ,et ça fait du monde !!!!!!

5.Posté par JCHS le 11/01/2010 20:53
A enfin une bonne chose pour ses ex agents, Mme La Présidente du CG commence a comprendre que le PCR (CGTR), PS et MODEM sont en train petit à petit de vous noyer, mais Mme DINDAR il faudra boire le calice jusqu'au bout car les handicapés, les personnes âgées, les enfants en difficultés qui n'ont plus de continuité de service du CG depuis fin novembre 2009 vont se retourner contre vous, là vous verrez qui sont les alimentaires au sein de votre majorité du CG.

Aussi je souhaite que toutes les Associations des personnes dit Sociales se constitue en groupements pour déposé plainte contre le CG auprès des instances compétentes pour non assistante aux personnes en danger.

6.Posté par eclairage le 11/01/2010 21:45
S'il y a un mort d'une personne fragile en raison d'une carence du conseil général sur son obligation de service; c'est la bel nassima en personne qui sera traduite en justice. Elle emmènera avec ses chers petits administratifs qui l'ont si bien conseillée dans le traitement du dossier arast. Ces mêmes administratifs: H.G; M;. (excusez-les ,ils n'ont pas fait l'ESSEC); ils ne sont que fonctionnaires bien habillés; qui ont aussi berné le comité d'entreprise arast en les incitant d'aller vers le redressement judiciaire avec garantie de remettre de l'ordre après avoir évacué jaquemar (le cher copain à nassima) et consorts. Ce sera réellement du beau monde que les salariés arast viendront applaudir sur les perrons de l'élysée...euh! excusez, plutôt les perrons de champ fleuri en attendant domenjod. mi sens na un peu y çà va demande zot mutation pou l'ile maurice.

7.Posté par manipulé le 11/01/2010 21:49
tss Faut que la CGTR arrête de nous prendre pour des imbéciles, il est aux ordres de PAUL, point barre, et il est acculé devant la pression , la grève de la faim etc....Bien d'autres affaires où des responsables proches du PCR sont ey la CGTR se tait... et couvre pour ne pas déplaire au PCR( juste un exemple au hasard : L AURAR...) en partant aux PRUDHOMMES en fait la CGTR se gardent de critiquer la majorité à ma Région.
Quant à intégrer le personnel de la Région ben oui tout est calculé, ca laisse le temps de faire les élections et deviner quelle majorité va promettre cette réintégration par lé Région?
Paul va pas tarder à sortir de l'ombre ...

8.Posté par ti colon le 12/01/2010 00:10
Organisez-vous pour aller à la rencontre des maires-vices-président-du conseil général directement dans leur mairie.
Tant que vous resterez au conseil général ils auront l'impression de vous contenir vous et le mouvement. Chez eux ce sera autre chose......

9.Posté par berverly une réunionnaise le 12/01/2010 03:46
post7 : je pense que vous faites fausse route, car si à chaque fois que quelqu'un essaie de faire quelque chose dans le bons sens, vous criez" halte, je suis manipulé", croyez moi, on n'ira pas loin avec ce genre d'état d'esprit, Vous vous rendez compte, il y en a qui ont 35ans d'ancienneté.
qui n'a pas une famille, meme plusieurs, ou des voisins, voisines, des copines qui travaillent à l'arast ?
yvan hoareau et max banon étaient avec les ex salariés avant aujourd'hui quand meme.Ils sont du cgtr, et alors? laissons les faire leur travail, vous l'avez vu max banon face à nassimah dindar, vous voyez quelqu'un qui recupere quoi que ce soit là,? ou un homme qui se bat pour une cause qui est juste?
Ici en métropole, on ne parle que de lui, il etait tout seul, comme dans le film avec coluche.on va sur google, on tape max banon et on se fait le tit reportage.
maintenant que tout le monde,syndicaliste est uni, soyons contents et fiers d'arriver à ce résultat pour les ex salariés de l'arast.

10.Posté par Ariane le 12/01/2010 22:36
Beverly, c'est avant qu'ils auraient du faire leur travail de syndicaliste, pas un fois l'ARAST mise à mort, maintenant c'est un boulot de charognards qu'ils font.

Est ce qu'une procédure aux Prudhommes est recevable face au Conseil Général?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales