Social

Les ex-salariés de l'Arast interdits au Conseil général


Les ex-salariés de l'Arast interdits au Conseil général
Ne rentre pas au Conseil général qui veut. La semaine dernière, un groupe de salariés de l'ex Arast a fait appel aux compétences de deux huissiers pour faire constater que l'entrée au Département leur était interdit, alors que le citoyen lambda peut par contre rentrer sans problèmes dans l'enceinte de la collectivité.

Dans un premier temps, deux huissiers, à savoir Daisy et Marte Chane Ky précise le JIR d'hier, refusent de vendre leurs services aux ex-salariés de l'Arast, expliquant qu'elles travaillent déjà pour le Conseil général. Mais comme selon la loi, rien n'interdit à un huissier de travailler pour deux parties opposées, les deux huissiers ont finalement accepté d'accomplir la mission, c'est-à-dire d'accompagner quelques ex-salariés de l'Arast devant le Conseil général et certifier qu'effectivement, ils n'ont pas le droit de rentrer.

Coût du service : 800 euros ! Cher payé pour deux minutes de constat et un rapport... "Il est difficile de défendre ses droits quand, pour ne pas perdre un gros client, les huissiers refusent de travailler pour le simple citoyen" regrettent les licenciés.
Lundi 22 Février 2010 - 07:30
Karine Maillot
Lu 1862 fois




1.Posté par darkalliance le 22/02/2010 07:42
Que la loi du Talion s'applique.

2.Posté par scandale le 22/02/2010 08:04
Cest tout simplement inadmissible, comment peut-on encore faire confiance en l'Homme, avec ce genre de comportements. En fait si on n'a de tunes ...

3.Posté par Alex le 22/02/2010 08:35
S C A N D A L E U X !!!!!
ces pratiques qui ont but d'étouffer les revendications de ces gens modestes qui luttent
pour un peu de dignité. Le coup de massue des huissiers laisse un goût amer à ce qui reste d'humanité. J'ai malheureusement du mal à admettre que ces praticiens de l'objectivité puissent reculer devant une demande de constater un fait et rien que cela. A moins qu'ils n'agissent qu'en fonction du montant de la participation financière, et que selon le montant de cette participation on peut orienter le rapport dans un sens ou l'autre. Notre démocartie a encore des progrès à faire.

4.Posté par FRANCO le 22/02/2010 08:53
Et oui la dégénérescence de la démocratie à la Réunion sous la gouvernance Vergès et PCR à la région ainsi que Dindar sous tutelle de Vergès au conseil général se traduit de façon identique à celle de la France sous le règne de Sarkozy. L'identité de gouvernance se traduit par les diktat du grand timonier sur les 820 000 Réunionnais à qui il entend leur imposer la jolie MCUR de sa fille Françoise, et le magnifique "tram-train" de son fils Pierre.
Quiconque n'est pas d'accord avec SES grands projets de grand timonier guidant comme tous les grands révolutionnaires libérateurs authentiques de leurs peuples historiquement réellement olonisés, SON bon peuple.

le PCR, depuis longtemps déjà, a abandonné la défense des travailleurs dont il prétend en totale imposture assurer, au nom du passé révolu, assurer la pérennité. Les 1 200 ex-salariées de l'ARAST en sont le symbole le plus éclatant de cette trahison des travailleurs, des pauvres, des ghettoïsés dans leur île, des "plumés" comme des dindons.

Le conseil général et le conseil régional sont devenus dans notre île les places-fortes de nos nouveaux seigneurs pour qui nous ne sommes devenus que des "sujets". Allons libérer dès le 14 mars la Réunion en votant à "gauche" pour rétablir les vraies valeurs de "gauche" de la démocratie et de la République Française. Oui, l'Alliance est un rassemblement d'imposteurs qui n'entendent rouler que pour leur "grand sauveur suprême" ...et leurs intérêts affairistes personnels bien compris.

Cette liste aurait-elle quelque espoir d'être élue sans son dirigeant de 85 ans ? Rendons l'avenir aux Réunionnais et rendons à sa jeunesse ce pouvoir dont certains apparatchiks, depuis des décennies, les ont dépossédés !!! STOP aux VERGES, sauf aux pseudo communistes de façade.

5.Posté par Alex JUNOT le 22/02/2010 10:44
. . . . . .expliquant qu'elles travaillent déjà pour le Conseil général.
ces seules explications me donnent froid dans le dos et je mesure le long chemin qui reste à faire pour que les mentalités changent.

Ainsi , faut il interpréter cette réponse en ces termes > nous travaillons pour le conseil général et nous ne pouvons pas faire de constat qui nous amènerait à dire une vérité qui irait à l'encontre de celle de ce même conseil général.

"le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" selon EINSTEIN c'est notre devise à www.citoyen974.com

6.Posté par Choupette le 22/02/2010 12:56
Est-ce que les huissiers ont constaté également la présence de poules sur les lieux ?

Pauvre volaille.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales