Social

Les ex-salariés de l'Arast brisent une vitre du Conseil général


Il est 11 heures et les esprits s'échauffent au Conseil général. Si lors des dernières manifestations, deux camps s'opposaient clairement au sein des ex-salariés de l'Arast entre les plus virulents et les "pacifistes", aujourd'hui la colère est grande. Plusieurs dizaines de manifestants sont dans les locaux du Conseil général.

Une porte vitrée qui empêchait d'accéder aux bureaux vient d'être brisée, les ex-salariés ont investi la cage d'escalier. Leur objectif : occuper les lieux et interpeller les élus pour qu'ils trouvent des solutions d'urgence.
Mardi 5 Janvier 2010 - 11:10
Melanie Roddier (Images de Karine Maillot)
Lu 1699 fois




1.Posté par Retirer le 05/01/2010 11:33
Il faut déduire le prix du remplacement de la vitre de leurs indemnités. On se calme c'est pas la guerre.

2.Posté par Indemnités de licenciement le 05/01/2010 11:33
Déduire de leur indemnités de licenciement bien sûr

3.Posté par nono le 05/01/2010 11:53
Allez, Nassimah, Annette, Vlody, pourquoi vous n'êtes pas là ? Il y a plein de caméras pourtant !

4.Posté par founet le 05/01/2010 12:01
c'est un journal de droite ici ou quoi? car vu les commentaires... bonjour, bonjour!

5.Posté par marre le 05/01/2010 12:14
apres avoir demandé une table ronde aprés avoir rencontré certains elus aprés avoir rencontré le prefet, sans qu'aucune solution soit trouvé je vous pose la question quelle solution pour les ex salariés de l'ARAST qu'il laisse tomber sans indemnités de licenciements car l AGS refuse de payer Nassima a soi disant creé 1020 postes fantômes que voulez que nous faisons pour toucher nos droits puique ts le monde se renvoi la balle que faire quand nos enfants n'ont plus à manger et je peux vous dire que nous ne crions pas le ventre plein nous voulons une solution pour toucher notre dû qu'elle vienne du préfet ou autre

6.Posté par lim le 05/01/2010 12:29
Nous pouvons lire cet article en moins d'une mn.

Radio Freedom, en 10 mn, 1/4 d'heure nous a fait vivre en direct ("sinon ça ne serait pas Freedom", a dit une de ses animatrices) la manifestation des ex-salariés au palais du conseil général : ce n'était que des cris d'excités.
J'ai le sentiment que Freedom se sert de la misère humaine pour se cramponner à la 1ère place.
Fallait-il, humainement parlant, que Freedom nous serve ce plat écoeurant pendant ce temps si long? D'ailleurs, des auditeurs, dès la fin du reportage, lui ont fait part de leur dégoût.
Freedom veut se faire passer pour le bon samaritain, mais si on réfléchit bien sa méthode est méprisante vis à vis de la population Réunionnaise.

Je vois venir ses défenseurs : "N'écoutez pas notre radio". Ce à quoi je réponds inlassablement: "Si on ne l'écoute pas, on ne saura pas ce qui se dit, se passe d'aberrant sur ses ondes"; Freedom sera entièrement libre.

7.Posté par Patrick Floc'h le 05/01/2010 12:49
Il serait temps de foutre dehors tous ces politiques dire qu'il fut un temps ou la manipulation a des limites

8.Posté par question importante le 05/01/2010 13:37
Quel est le prix de la vitre ?

Mdrrr

9.Posté par Pour nono le 05/01/2010 13:38
S'il y a des caméras, Sarko ne doit pas être très loin. Et oui dans quelques jours le plus petit président que la France ait eu. Et quel président : "un dentelle".

10.Posté par Elie.... depuis 1811 le 05/01/2010 13:41
Post 1 et 2, j'adore votre humour;...
Mais je les comprends , ils sont un peu comme les ex employé de continetale et autres entreprises qui a mis la clef sous la porte.
A part les fonctionnaires, tout le monde est concerné par cette crise .... et y a que des fonctionnaires ou assimilés qui peuvent trouvé çà drole !

Solidarité envers nos frères et soeures abusés SVP !... si possible sans violence..... mais est ce possible ???

11.Posté par foutre dehors le 05/01/2010 13:41
Foutre dehors ces "casseurs" plutôt !

12.Posté par darkalliance le 05/01/2010 13:48
FREEDOM ? = la voix de l'UMPCR à la solde du pharaon & familly business

13.Posté par michel rvn blanche saint pierre le 05/01/2010 13:54
Post 3 "nono" :
Allez, Nassimah, Annette, Vlody, pourquoi vous n'êtes pas là ? Il y a plein de caméras pourtant !


j'ai vu Vlody et family se promener tranquilou à Saint Pierre ce matin !!!


14.Posté par claude le 05/01/2010 14:03
madame dindar est pour rien la dedans.c'est pas elle qui dirige le conseil général elle est là comme une poupée dans le jardin . c'est le parti communiste et socialiste qui dirigent, il faut leurs demander des comptent.

15.Posté par ti colon le 05/01/2010 14:08
Voyez qui dirige aujourd'hui le département:
Des diplômés S-magouille !!!
A par magouilleur ils n'ont aucune compétence !!!
Ils n'ont aucune valeur et aucun sens des responsabilité !!!
Une seule demande : La démission des plus courageux !!!

16.Posté par bibi97480 le 05/01/2010 14:18
UN COUP D'EPEE DANS L'EAU
malgrés les manifs ces salariers non tjrs pas de salairs pas d'indemnités de licenciment pas d'allocation de chômage .SI ILS SERAIENT BLANCS DE COULEUR ET DANS L 'EMISPHERE NORD cela se serait réglé avec de trés grosses primes de départ et le paiement definitif de leurs indémnités.mais ici on est sous le soleil a 13 000 km de la mére patrie alors les commendeur senfoute royallement et le petit negre peux crever....

17.Posté par piment vert le 05/01/2010 14:28
En attendant une issue positive entre les positions divergentes des AGS et du CG, pourquoi ne pas prélever une quote part sur les indemnités les élus du CG et du CR qui mènent grand train, qui dépensent sans compter, qui festoient à Lyon, à Paris....qui bénéficient d'avantages incroyables pour permettre à ses ex employés de l'ARAST de vivre décemment et d'être en partie réglés du fruit de leur travail.
Mesdames et Messieurs les élus un petit sacrifice qui ne réduira pas votre train de vie mais qui permettrait à ces employés de retrouver un peu de dignité après avoir été bafoués dans leurs droits.
C'est quand même l'incompétence des élus qui est à l'origine de cette situation dramatique !

18.Posté par Patrick Floc'h le 05/01/2010 14:45
17.Posté par piment vert le 05/01/2010 14:28
En attendant une issue positive entre les positions divergentes des AGS et du CG, pourquoi ne pas prélever la totalité des indemnités des élus en voilà une idée qu'elle est bonne

19.Posté par ass.momonpapalela@ool.fr le 05/01/2010 15:49
complétement d'accord avec patrick floc'h. choqué par certains commentaires car enfin bon sans de bonsoir ces gens ne sont pas payés depuis deux mois au moins, pensez vous à leur famille, à leur quotidien ? oui c'est normal qu'ils se révoltent ils ont quand ^me attendus longtemps. aujourd'hui les élus sont eux en vacances aux quatre coins du monde et personne ne lève le petit doigt ou n'ouvre le cordon d'une bourse ce qu'ils savent faire pourtant en d'autres circonstances. l'AIQTD à st andré.... que certains se soit gavés avec des salaires excessifs c'est certain mais ce n'est pas le cas de ces petits salariés qui ne sont que des victimes d'une gabegie sans contrôle dont on connaissait la résultante depuis longtemps... le pire c'est que d'autres surprises se préparent à moyen terme pour d'autres associations entreprises institutionnelles sans que personne n'en parle....

20.Posté par Diony le 05/01/2010 16:20
Founet qui découvre que Zinfos est à droite? Mais le conseil général aussi il me semble...

21.Posté par erick le 05/01/2010 18:57
l’union fait la force - erick
Tous les salariés licencié devrait recevoir lors de leur dernière journée de travail, de la part de leur direction, c’est à dire, M jacquemard et son gang, une lettre de licenciement, un certificat de travail et le solde de tous compte. Souci, comme ce monsieur est plus interressé par son nouveau poste chez M Anette, pour les papiers obligatoires, il s’est un peu assis dessus. La cible des manifestation de l’ARAST aurait du être depuis le départ leur incompétent patron. Mais grace à ses sbires des syndicats, il a réussi à détourner la faute vers le conseil général et autres. L’AGS se sert d’une faille de la loi sur le travail pour ne pas régler son dû aux employés, à savoir, au minimum, les deux mois de préavis, les congés payés, les indemnités de licenciement, et j’en oubli certainement. Unissez vous toutes et tous, et portez l ’affaire aux prud’hommes, normalement, vous devriez obtenir un résultat, et si cela ne suffit pas, si vous n’avez pas de résultats, alertez les médias, d’abord locaux, puis nationaux. Mon amie, comme beaucoup d’autres, n’a rien touché depuis fin novembre, et ne peux pas prendre son congé maternité, parce que les compte de l’ARAST sont soit disant bloqué à la CGSS. Il faut que cette situation se débloque, par respect pour toutes ses personne, et parce que tout le monde a des crédits à payer. REVEILLEZ VOUS

22.Posté par une femme élevant seule ses 3 enfants le 06/01/2010 09:25
Je suis a bout de souffle mes économies sont parties, pour la 1ere fois depuis 20 ans que je travaille que mon frigo est vide et que je pars demandé de l'aide. J e suis en plein déprime, je sais plus quoi dire à mes enfants qui ne sont pas habitués a ne pas avoir a mangé. Heureusement j'ai de la famille qui me dépanne. C' est vraiment injuste ce qui nous arrive. J'écris ses qq motts avec la gorge sérrée. Je peux pas partir manifestée mais je suis solidaire avec mes anciens collègues. SVP aidés nous

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales