Société

Les évènements météorologiques dangereux au coeur des préoccupations

L’arrivée de la saison cyclonique le 15 novembre prochain est l’occasion pour Météo France, la Préfecture ainsi que toutes les autorités concernées par le plan Orsec cyclone de faire le point.


Les évènements météorologiques dangereux au coeur des préoccupations
Cette année, l’accent est mis sur les événements météorologiques dangereux (EMD). Il s’agit des phénomènes de fortes pluies, orages, vents forts et forte houle. De plus, la cellule de veille hydrologique a également mis en place un dispositif de vigilance crues couvrant 17 bassins à la Réunion.

Les EMD sont observables lors de cyclones mais également à d’autres périodes de l’année comme le front froid ayant provoqué de fortes pluies la semaine dernière. Météo France souligne qu'il ne faut pas sous-estimer la dangerosité de ces événements météorologiques.

"Notre préoccupation première est la sécurité des personnes, et de pouvoir assurer la circulation sur les routes. Il faut que le public prenne conscience de ces évènements", déclare le Préfet  Dominique Sorain.

La configuration de notre île a tendance à accentuer des phénomènes venteux par exemple, et même si il n’y a pas de cyclone en vue, il est possible d’expérimenter des phénomènes de forte houle. Le plan Orsec spécifique aux EMD prévoit les services d’alerte à activer ainsi que les mesures de protection. Toutes ces informations sont rassemblées et présentées de manière simple et synthétisée sur le site internet de Météo France Réunion.

La vigilance météorologique comporte les niveaux de "vigilance" (en orange) et "vigilance renforcée" (en rouge). Elles sont représentées sur 5 zones découpant la Réunion et 7 zones côtières pour la forte houle.

L’alerte météorologique est déclenchée par le Préfet en cas de désordres importants sur toute l’île (ou une partie) et justifie la mobilisation des moyens de secours. Alerte et vigilance sont deux procédures distinctes, complémentaires mais dissociables.

En ce qui concerne la vigilance crues, des bulletins de vigilance sont produits et le même principe d’alerte préfectorale est prévu. Il s’agit d’un instrument de prévision qui permet de s’adapter en anticipant une situation exceptionnelle. Un site internet permet également de surveiller ce phénomène naturel dangereux.

Jeudi 12 Novembre 2015 - 18:18
Laurence Gilibert
Lu 1496 fois




1.Posté par Titi or not Titi le 12/11/2015 20:16

D'Ou L'Intérêt De Faire Le Projet De La NRL !! 😜

ANouLa©®

2.Posté par lol ! le 13/11/2015 05:51
Post 1 :Ah oui ?

Une NRL sur la mer ?
En plein cyclone ?
A 300 millions d'€ du km ?
Avec 40 années d'endettement ?

mdr !!!

3.Posté par Antipode le 13/11/2015 06:12
Ouais, la NRL va assagir le dieu Thune, celui qui fait naître la misère par la cupidité et fait donc la pluie et le beau temps !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales