Société

Les étudiants du master Meef physique-chimie inquiets pour l'avenir de leur filière

Les étudiants de Licence 3 de Chimie et de Physique et les élus étudiants du conseil d’UFR de Sciences et Technologies tirent la sonnette d'alarme. Ce jour, le conseil d'administration de l'université doit voter la carte des futures formations, mais dores et déjà, les parcours "physique-chimie" et "économie-gestion" sont aux abonnés absents, aucun poste de professeurs n'est prévu dans ces matières. Les étudiants qui comptaient préparer leur Capes à la Réunion font part de leur inquiétude dans un communiqué :


Les étudiants du master Meef physique-chimie inquiets pour l'avenir de leur filière
"Suite à la décision de M. le Président de l’Université de La Réunion (Mohamed RODCHI) et de M. le Recteur d’Académie (via le Comité de pilotage académique relatif au projet d'Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education) de fermer le Master MEEF Physique-Chimie (Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation), les étudiants souhaitent exprimer leur mécontentement et leur indignation.

D’une part, nous contestons cette décision, prise sans concertation avec les étudiants et la Faculté des Sciences et Technologies :

•    L’effectif de la filière pour l’année 2013-2014 est supérieur à celui de l’année en cours. En effet, 10 étudiants actuellement en 3ème année de Licence en Physique et de Licence en Chimie se sont déjà engagés à suivre cette formation si elle ouvre, ce qui constitue un effectif non négligeable pour un Master. De plus, un nombre encore plus important d’étudiants de 2ème année ont l’intention de poursuivre leurs études dans cette formation après obtention de leur licence.

•    Il est bon de savoir que les étudiants de Master après obtention de leur diplôme, ont tous la possibilité d’avoir un poste, même sans avoir été retenu aux concours (CAPES ou autres) passés au cours des deux années de Master. Ce Master offre une préparation aux concours CAPES Physique-Chimie mais l’étudiant ayant suivie cette formation se voit également préparer à des concours tels que PLP ou PE, qu’il est réellement en mesure d’obtenir.

•    Le nombre de poste en sortie que ce soit dans cette spécialité ou dans une autre, est en continuelle variation. Cette année le nombre de poste peut être bas mais l’année prochaine ou dans deux ans, ce nombre peut véritablement augmenter. Cette décision aura de lourdes conséquences sur le long terme. En effet, cette fermeture intervient après celle des préparations aux CAPES de Sciences et Vie de La Terre, et aux CAPET de Sciences et Techniques Industrielles en 2010, spécialités dans laquelle le nombre de postes disponibles a fortement augmenté (notamment pour les Sciences et Vie de la Terre). Aussi, il devient plus difficile aux étudiants réunionnais de revenir dans l’île après obtention du Master en Métropole.

•    De plus, cette décision arbitraire intervient avant la fin du contrat quadriennal qui se termine en 2015. Ce contrat entre le Ministère et l’Université définie l’ensemble des formations sur 4 ans, et cette décision intervient au cours du contrat, d’où notre incompréhension totale. Les motivations à la fermeture de cette formation ne sont pas admissibles.

      Par ailleurs, cette décision de fermeture du Master MEEF Physique-Chimie qui arrive tardivement, met les étudiants prochainement diplômés dans une situation très délicate : en effet, nous devons repenser à notre projet d’avenir et envisager un départ vers la métropole. De ce fait, des frais certains mettent en péril notre avenir, celui des étudiants réunionnais. Cette décision entraîne de lourdes conséquences pour nous :

•    Trouver un logement en métropole à ce moment de l’année devient très difficile car la plupart des logements étudiants sont déjà réservés par les étudiants ayant fait une demande plus tôt dans l’année. Il ne reste donc que très peu de places, alors que certains étudiants boursiers et d’autant plus ceux qui viennent d’outre-mer devraient profiter en priorité de ces logements. Les étudiants souhaitant réellement préparer le concours CAPES Physique-Chimie se retrouvent donc dans une situation complexe.

•    Aussi, certaines demandes d’aide à la mobilité sont déjà été clôturées et les étudiants ne peuvent plus faire de dossier, ce qui accentue leurs difficultés financières.

•    Pire, certains étudiants ayant des contraintes familiales ne peuvent quitter la Réunion : ils choisissent alors une filière par défaut, qui ne correspond pas à leur projet d’avenir. L’Université de La Réunion qui se veut une université de proximité prend aujourd’hui une décision qui impose aux étudiants de partir.

•    De plus, cette décision arrive après l’accomplissement des démarches administratives nécessaires qu’ont effectué les étudiants pour rejoindre ce master. Nous dénonçons alors la démarche utilisée par M. le Président de l’Université et son manque de communication.

Nous appelons donc le Président de l’Université à renoncer à la fermeture de cette filière cette année. Nous souhaitons également que les administrateurs de l’Université (réunis en conseil demain) n’approuvent pas une aussi grave décision qui est certaine d’avoir de lourdes conséquences pour l’avenir des étudiants réunionnais. Nous appelons également les personnalités politiques à se saisir du dossier, et plus particulièrement les parlementaires réunionnais à œuvrer en faveur de l’avenir des étudiants réunionnais.

Nous souhaitons également insister sur le fait que dans la situation de chômage actuel à la Réunion, fermer une filière qui présente un aussi fort taux d’insertion professionnel est tout simplement inacceptable pour les jeunes réunionnais."
Jeudi 23 Mai 2013 - 10:12
Lu 1363 fois




1.Posté par feelgood le 24/05/2013 13:28
pourquoi cela ne m'étonne pas ??

y'a plus rien à attendre de l'université de la Reunion pour les étudiants !

les seuls à rester, sont ceux qui se remplissent les poches : profs, secrétaire, directeur, comptable etc...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 09:00 Les Avirons: Le noël magique des micro-crèches

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales