Social

Les enseignants stagiaires campent au Rectorat


Les enseignants-stagiaires ont souhaité mettre une pression supplémentaire aujourd'hui. Il faut dire que leur combat ne trouve aucun écho favorable du côté du Rectorat. Ainsi, dès 8 heures ce matin, les tentes ont été posées devant les grilles des bâtiments de l'Académie de la Réunion.

Rejoints aux alentours de 10h30 par les parents d'élèves de Sainte-Suzanne qui protestent contre les suppressions de classes, les enseignants stagiaires ont investi l'entrée du Rectorat. Finalement entendus par les représentants de l'Académie, aucun des deux mouvements n'a obtenu gain de cause : ni les parents d'élèves, ni les professeurs.

Les enseignants stagiaires ont rappelé, document à l'appui, que de nombreuses heures supplémentaires sont demandées à leurs collègues actuellement en poste, des heures supplémentaires qui pourraient leur permettre de travailler. Les représentants du Rectorat rétorquent toujours qu'il n'y a pas de besoin. Du coup, ce matin, le bilan était très clair : Chacun campe sur ses positions et le débat n'avance pas.

Marie-Hélène Dor de la FSU a affirmé : "Nous sommes déterminés plus que jamais. C'est incroyable la mauvaise foi qui demeure ici au Rectorat. Aucun effort n'est fait de leur part pour intervenir auprès du ministère. Nous allons certainement devoir procéder à des actions plus fortes".

A midi, les tentes étaient redéployées... mais pour combien de temps? Le Rectorat risque de finir par appeler les forces de l'ordre afin que les manifestants se retrouvent à nouveau derrière les grilles... ou comme ces dernières semaines, dans un coin à la Région.
Jeudi 6 Mai 2010 - 12:22
Melanie Roddier
Lu 1761 fois




1.Posté par Fabien le 06/05/2010 13:25
Pitoyable!!! Que tout ce petit monde respecte la réglementation et aille en métropole comme ils avaient été prévenus dés le départ...

2.Posté par Ded le 06/05/2010 14:58
Et si tous les cons de profs ( pas la majorité heureusement mais une poignée suffit) qui se gavent d'heures supplémentaires défiscalisées avec la complicité des proviseurs qui ne pensent qu' à leur carrière ( ça plait au recteur ,un proviseur qui "rend "des postes ,qui n'en demande pas de nouveau et qui trouve des complices âpres au gain pour prendre les HS!!!) arrêtaient de les prendre ça créerait des postes.
Au fait,il serait temps que le ministre , se rendant compte que les courageux enseignants sont capables de faire 4 ou 5 heures de plus par semaine, change leur statut et fasse en sorte que bientôt leur service soit de 24h par semaine comme il ya 40 ans!
Après tout , tous complices non? Ceux qui se taisent, ceux qui se gavent, ceux qui s'en foutent.
Ah ,ils pleureront quand il sera trop tard!!!

3.Posté par Montfort le 06/05/2010 15:31
Pitoyable est bien le qualificatif idoine, je suppose, mais arrêtez moi si je me trompe, que la surémunération n'existe pas dans ce sens DOM Métropole. Mesdemoiselles, Mesdames et Messieurs, vous avez choisi ce métier, vous êtes stagiaires, alors sortez des jupes de vos mères et allez voir un peu comment ca se passe ailleurs, voyez plus loin que votre nombril. Une des facettes de votre métier est de montrer l'exemple d'obéissance à nos enfants, alors si cela ne vous convient pas, démissionnez. Le rectorat ne cédera pas pour la bonne raison que votre mouvement est impopulaire et mal perçu. Faites un sondage ne serait ce que sur Zinfos et vous comprendrez vite où est votre intérêt. En ce qui me concerne j'ai toujours été muté au gré des dirigeants de ma société, ce qui m'a valu d'être parmis vous aujourd'hui....Et tout ceci sans " surémunération "

4.Posté par sgalou le 06/05/2010 16:37
chacun chez soi !!!!!!!!!!!!!!!!

5.Posté par kréol le 06/05/2010 16:52
kréol déor

6.Posté par SMOOKY le 06/05/2010 18:59
Fatiguant ,il n'y a plus rien a lire sur Zinfos a part la même rengaine des stagiaires Profs,
s'ils sont pas content qu'ils laissent leurs places a d'autres certainement plus motivé a parti en métropole pour avoir enfin un job--

7.Posté par réyonné. le 06/05/2010 20:06
coméla kreol déor , zoreil dedan. nous lé cocu wi.

8.Posté par REUNIONNAISE le 06/05/2010 20:35
la réunion la besoin de créoles pour fait la relève des autres créoles, fo pas met bana dehors, fo areter avec copinage, i fait rentre seulement camarade et laisse bonn p'tit créole à terr, ou plutot i envoy a zot l'autre cote de la mer.
ASSEZ AVEC LHYPOCRISIE DU SYSTEME COPINAGE I FO DENONCE CA.
BATTEZ VOUS POU NOU CREOLS

9.Posté par flashou le 06/05/2010 20:58
Avant de passer leur concours ils savaient bien qu'il allait pouvoir être muté ?

Savent il combien de chomeur aimerait avoir un travail ?

On joue les enfants gatés.

10.Posté par Bigou le 07/05/2010 09:08
Ces enseignants stagiaires doivent cesser leur action. Combien de réunionnais ont quitté leur terre natale après avoir été lauréat à un concours. Le règlement est le même pour tous. Il étaient conscient du fait que ce concours était nationale. Alors j'espère de tout cœur que vous ne gagnerez pas gain de cause dans votre action. Vous avez la chance d'avoir un métier. Combien de chômeur à la Réunion aujourd'hui et même en métropole ?

11.Posté par Jules le 07/05/2010 11:29
Zot i calcil tro bana. Mi bosse dan le privé et pourtan mi rale pa le coeur su zot surémunération. Si i done à zot le surémunération zot i pren pa ??? Zot i crache dessu ??? Arrête coz inutile !!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales