Social

Les enseignants du lycée Patu de Rosemont en grève illimitée

Les enseignants du lycée professionnel Patu de Rosemont, soutenus par ceux du lycée de Bras-Panon soit plus de 80 enseignants, ont reconduit aujourd'hui leur grève, cette fois annoncée comme illimitée. Ils protestent contre la suppression du statut de ZEP (Zone d'éducation prioritaire) de l'établissement, ce qui implique moins de moyens, autant financiers qu'humains, alors que la situation socio-démographique du Bassin Est n'a elle pas changé.


Les enseignants du lycée Patu de Rosemont en grève illimitée
Les enseignants du lycée professionnel Patu de Rosemont, accompagnés des enseignants du lycée professionnel de Bras-Panon, se sont rendus ce matin au forum des métiers qui se tient actuellement sur la place de la Foire de Bras-Panon. C'est là que les collégiens du Bassin Est ainsi que les parents viennent s'informer sur l'orientation éventuelle en lycée professionnel. "On voulait montrer qu'on était toujours là et qu'on proteste contre cette décision arbitraire", regrette Julie Pinelli, enseignante, qui évoque la suppression du statut de ZEP (Zone d'éducation prioritaire) à son établissement.

"Il n'y a eu aucune consultation du corps enseignant sur cette décision (...). On a voulu alerter la population", insiste-t-elle, et "profiter du forum pour leur faire part de ce qu'implique que l'établissement ne soit plus classé en ZEP (...). On est en zone d'urbanisation sensible à Saint-Benoît. Notre contexte socio-démographique est toujours le même qu'au moment où l'on a instauré le statut de ZEP à l'établissement. Il n'y a donc pas de raison qu'on nous supprime ce statut", assure Julie Pinelli.

Ce changement, décidé par le Rectorat, implique des suppressions de moyens, dont le montant est jugé "opaque" par l'enseignante, et du privilège d'un effectif moins important dans les classes. Cela implique également l'abrogation "d'un meilleur encadrement en terme de surveillants et de conseillers d'éducation, d'infirmières et d'assistantes sociales ainsi que des aides prioritaires pour monter des projets". Pour Julie Pinelli, le Rectorat "va mettre ces moyens là ailleurs. Mais notre situation n'a pas changé, loin de là. Il n'y a donc aucune raison qu'on nous enlève ce peu de moyens".
Mardi 23 Février 2010 - 16:53
Karine Maillot
Lu 3263 fois




1.Posté par georgio le 23/02/2010 18:31
TOUT EST UNE QUESTION D'ARGENT ET DE MOYENT POUR LES ENSEIGNANTS. LES ELEVES N'ONT RIEN AVOIR DANS CETTE GREVE.

2.Posté par Ded le 23/02/2010 18:32
Il faut les soutenir!!
Contrairement à ce que certains voudraient faire croire ce n'est jamais par plaisir que les profs se mettent en grève , et contrairement à ce que ce pourri de Darcos en son temps a sous entendu, quand un enseignant fait grève ,il n'est pas payé!

Alors , il ne faut pas les laisser seuls.

Parents, si vous voulez vraiment que vos enfants s'en sortent et ne vivent pas dans la misère malgré leurs études ( qui se feront dans de mauvaises conditions si l'appellation ZEP est enlevée) soutenez les enseignants et lorsqu'ils défilent , ne restez pas sur le trottoir à les regarder passer, joignez-vous à eux et criez votre colère.
Pour qu'ils obtiennent gain de cause ,c'est à dire de meilleures conditions d'enseignement, il faut qu'ils soient soutenus par vous , il faut que les manifestations soient importantes.
Le recteur se fout de quelques profs qui défilent ( les politiques aussi d'ailleurs qui sont tous muets sur ce sujet en ce moment , eux ils s'en foutent ,leurs enfants font des études dans des lycées privés vous pouvez en être certains) mais si les gens descendent dans la rue, tous ensemble, solidaires ,alors oui, il reste une chance .

Rappelez-vous que cette suppression n'est que le début , le gouvernement veut la mort des LP qui sont les seuls a donner un enseignement professionnel de qualité.
Pensez-y.

Quand il n'y aura plus de LP, où iront vos marmailles?
Pas en apprentissage car il n'y a pas assez d'entreprises pour les accueillir...
Dépêchez-vous, bientôt il sera trop tard!

3.Posté par sellaye le 24/02/2010 15:21
a georgio

ou knè pas cet koiè ou dit alors kose pas , le lycèe patue n'est plus en zonne èducation prioritaire donc il n'y a plus d'aide pour les èlèves et qui dit supprèsion de poste dit moin de moyen au lycèen , faut arrèter de dire ninpote koi , jsuis èlève est je me sens concernèe car il n'y auura plus de projet pour les éléve , et se cet dèmotivant.

4.Posté par SANDYIE le 22/12/2010 19:35
T C KOI LADRESSE EMAIL LP.PATU DE ROSEMONT???

5.Posté par nik le 02/09/2014 18:19
prof fainéant!!!!!

6.Posté par vanille le 02/09/2014 19:38
Post 3
tu es vraiment un élève ?
si oui retourne au CP et apprend le français par pitié.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales