Société

Les enfants de la Creuse rencontrent V.Lurel: Vers une reconnaissance ?


Affiche du documentaire "Une enfance en exil"
Affiche du documentaire "Une enfance en exil"
C'est un rendez-vous important qui attend les enfants de la Creuse ce vendredi. Leur rencontre avec le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, pourrait marquer les prémices d'une reconnaissance de ce qu'ils appellent leur "déportation".

Entre 1963 et 1982, 1.600 enfants sont envoyés en métropole. Si le qualificatif d'enfants de la Creuse est resté, c'est aussi vers une dizaine d'autres départements ruraux que les enfants réunionnais seront envoyés.

Vendredi, à Paris, une conférence-débat à l’initiative de l’association Kazbar se tiendra à la salle Félix Eboué. Cette intitiative s'inscrit dans le cadre du 50e anniversaire de la déportation des enfants réunionnais qui ont participé au programme de repeuplement des campagnes frappées par l'exode rural en métropole à partir des années 60.

En début d'après-midi vendredi, la projection du film documentaire de William Cally "Une enfance en exil", écrit par Sudel Fuma, sera suivie d'un débat au cours duquel Nassimah Dindar (présidente du Conseil général), Sophie Elizéon (déléguée interministérielle des chances des Français d’Outre-Mer) interviendront. Le ministre des Outre-mers viendra clôturer cette conférence.

Les associations d'enfants attendent de leur rencontre avec le ministre une reconnaissance du pays de leur parcours de déracinés. Une reconnaissance symbolique à défaut d'une réparation du préjudice subi puisque les recours de l’association des Réunionnais de la Creuse en 2005 devant le Conseil d’État, puis celui devant la Cour Européenne en 2009, n'ont pas été jugés recevables.
Mercredi 11 Septembre 2013 - 11:35
LG
Lu 784 fois




1.Posté par grangaga le 11/09/2013 15:40
1959- (" Baraswa")

La mer y déroul' an voulvoul'
Y kraz' son gro larm' si la digu'
Bouguinvil' y anraz' té Ti Bougu'
Y anmar' pié koko èk' z'épinn'

Gran somiz' rouvèr' an far'-far'
Trwa koulèr' y parad' si Boul'var'
Kan guèl' nwar' èk' barblé y anpar'
Déyèr' l'mir' lo bann' ta mal-kanar'

Baraswa z'amouré y promènn' , y promèss' y sermann'........................

Kossa y pé mètt' konm' komantèr' .................rian .........rian rian.......si ...........mi konsèy' a zot' lir' " l'ile de mon père".

2.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 12/09/2013 08:55
Nassimah Dindar (présidente du Conseil général FEMINISTE ),
Sophie Elizéon (déléguée interministérielle des chances FEMININES des Français d’Outre-Mer) interviendront


DELIRE: Qui pouviez vous choisir de "mieux" pour soit disant "défendre" les Enfants de la Creuse, que celles qui favorisent aujourd'hui la VENTE DE NOS ENFANTS et leur délocalisation vers les Départements de Métropole ?
M. LUREL, que vous faut il comme autre preuve que les objectifs défendus par Mme TAILLE auprès de Nassimah Dindar, faisant le décompte chaque année du nombre de foyers monoparentaux Féminins (1/4 Réunion, 52% Guadeloupe) qui devront être indemnisés sous forme de Devises 1er Budget de l'Ile, tandis que "Département encourage mobility" en ayant passé sous silence complice le Massacre Judiciaire des 90% d'Enfants et Pères qui s'y opposent aux JAFs... ?
Réunion et Dom, "Pouponnières de l'OUTREAU Mère" Fournisseurs Officiels d'Enfants a la France tout en criant a la VRAIE PARITÉ, mais surtout seulement Féminine ?!... C'est bien ça ?!...

Quand a Mme ELIZEON, ayant géré la seule Délégation aux SEULS DROITS Féminins en Préfecture (niant ceux des Enfants et Hommes), afin d'y favoriser le statut Féminin autant que possible, car les Ménagères de moins de 50 ans y représentent l'électorat incontournable au maintien du marché juteux que représentent nos Enfants pour l'OUTREAU Mère ... C'est bien ça ?

La boucle est bouclée, le FRIC tombe, et chacun s'engraisse sur la VENTE DE NOS ENFANTS en passant sous silence complice le massacre judiciaire des Enfants et leurs Pères (le grain de sable qui gène la machine a Fric Infantile)...

En fait, RIEN n'a changé depuis les Enfants de la Creuse, la machine a seulement "institutionnalisé" le mécanisme, favorisant la "production d'Enfants par les aides subsistancielles aux Femmes sans travail, en prenant comme appui une Justice et des services sociaux malhonnêtes et dégueulasses, qui nient les lois Paritaires (allant jusqu'à falsifier les instructions et effacer les preuves fournies) afin de favoriser les les séparations des enfants d'avec leurs Pères...
pour mieux justifier de leur envoie en Métropole par le manque de travail a la Réunion...

J'espère être entendu sur ces déclarations devant un Tribunal PUBLIC, la ou il ne sera pas possible de me faire taire par des saisies financières. Je maintien mon refus d'abandonner de FORCE ma Fille de la voir vendue aux JAFs. vous ne l'accepteriez pas pour vous même...

http://www.zinfos974.com/Liberez-les-otages-francais-nos-Enfants-reemunerateurs_a55673.html://

http://www.zinfos974.com/Les-chiffres-des-violences-subies-par-les-hommes_a22800.html://

http://www.zinfos974.com/Etatsgenerauxdel-OUTREAUMere-La-honte-mediatisee_a12343.html://

http://www.zinfos974.com/Didier-ROBERT-un-depute-de-parole_a8812.html://

M. ROYER Pierre, papa sacrifié de Genre, de nature, dont la Fille est détenue en OTAGE rémunérateur depuis 2000 a la Réunion, dont elle n'a même pas le droit de sortir ne serais que pour connaitre sa famille paternelle, ni de porter mon NOM, ou de vivre avec son Papa, depuis 13 ans de silence complice et de manipulations judiciaires et sociales... A VOMIR,
vous me faites VOMIR...

3.Posté par Armand Gunet le 12/09/2013 09:33
J'ai appris, lors de l'intervention de Sudel Fuma, avant-hier, que c'est un Zoreil, un certain M. Denoix, qui, lors d'un courrier à Michel Debré, avait qualifié cet exode forcé de jeunes Réunionnais du terme "déportation".

Alors, même quand c'est une merde qu'un Zoreil balance, ça devient une pépite d'or, arrivée à La Réunion ???

Le docteur Gilbert Gérard a bien exposé les tenants et aboutissants de cet épisode, heureux pour la plupart et malheureux, certes, pour quelques-uns, des enfants de la Creuse.

Armand Gunet

PS : Je connais personnellement le sympathique président de leur association. C'est un excellent pâtissier dans le restaurant duquel, quand il officiait rue des Manguiers, j'ai dégusté de délicieuses tartes salées qu'il confectionnait avec talent. Un très beau métier qu'il n'aurait sans doute pas eu s'il n'avait pas quitté La Réunion.

4.Posté par Gérard Jeanneau le 19/01/2014 10:01
Du courage, nommez clairement les paysans nazis de La Creuse ! Chassez le misouk ! Confiez à Sudel Fuma vos récits de vie en Creuse; ne condamnez pas notre pauvre historien du PCR à raconter des histoires sorties de l'imagination. Garder des vaches, par exemple, n'est pas une atrocité à citer ! C'est un passe-temps bien agréable. Je parle en connaissance de cause.

Du courage ! Avouez que votre but est de condamner Michel Debré à l'aide de l'aimable PCR !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales