Social

Les employés de la Cité du Volcan veulent travailler !


A l'accueil de la Cité, on attend toujours les premiers visiteurs
A l'accueil de la Cité, on attend toujours les premiers visiteurs
Les employés de la Cité du Volcan désespèrent de voir leur outil de travail paralysé en raison d'une querelle politique.

En association avec l'ensemble du personnel de la SPL Réunion des Musées Régionaux (services généraux, Stella Matutina, Kélonia et le MADOI), ils demandent l'ouverture rapide du site.

"Aujourd’hui, 11 juillet 2014, 6 jours après l’ouverture officielle prévue, 40 emplois de la Cité du Volcan sont menacés faute de pouvoir accueillir un public pourtant demandeur", constatent les salariés lésés par ce chantage politique.

"Pris en otage", comme ils se définissent, ils espèrent "une reprise rapide d’une activité normale", tant pour eux que pour l’ensemble des acteurs économiques de la Plaine des Cafres.

En ce début de vacances, ils savent que bon nombre de Réunionnais et de touristes attendaient cette ouverture avec impatience. "Nous sommes vraiment désolés de ne pouvoir leur faire découvrir ce magnifique outil pédagogique, fruit de trois années de travail", ajoutent-ils.

Ce n’est pas la première fois que l’ouverture du musée est reportée et cela pèse fortement sur le moral des employés. "Notre désarroi est profond", expliquent les salariés du musée qui se disent "impuissants pour débloquer la situation actuelle". Raison pour laquelle ils en appellent au "soutien de tous les Réunionnais" pour sortir de cette impasse.
Vendredi 11 Juillet 2014 - 15:40
Lu 5895 fois




1.Posté par noe le 11/07/2014 16:52
TAK est volcanisé et on le comprend mais de là à laisser pourrir une bonne situation , il y a un grand risque pour les employés !

TAK doit trop consommer du saké !

2.Posté par ALEXANDRA le 11/07/2014 19:08
On va au musée quand il pleut
On a d'autres choses à faire quand on est un touriste, on veut en avoir plein la vue,bien manger, dormir, se ballader en plein air

3.Posté par véridik le 11/07/2014 21:34
M. TAK préside la commission de sécurité et sa signature libèrera ces employés et l'ouverture du musée.

Cependant , quelque chose me chiffonne ...
Sauf erreur de ma part, quelles compétences en la matière possède M. TAK...?

Sait il au moins ce qu'est un ERP de type Y , quelles sont les normes en terme de sécurité incendie à l'intérieur de ces locaux, où se situent les points de rassemblements en cas d'évacuation...?
Je pourrai continuer longtemps comme ça ...

Un commandant ou lieutenant colonel des pompiers ne peut pas signer à sa place...?

4.Posté par vanille le 11/07/2014 23:34
Post 2
votre intérêt culturel est désolant tout comme le jugement que vous portez sur les touristes.

5.Posté par Karim le 15/07/2014 09:53
C'est désolant ! Tout ça a cause d'un petite despote !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales