Social

Les emplois verts crient victoire: Les 2500 contrats renouvelés


Il aura fallu attendre plus de deux heures pour que le collectif des salariés des associations emplois verts de la Réunion, la Région et l'Etat trouvent un terrain d'entente. Mais c'est avec le sourire aux lèvres que les présidents d'associations sont sortis de la préfecture. "La discussion a été âpre entre les différents partis mais l'essentiel est d'être arrivé au bout et d'avoir eu le renouvellement de l'ensemble des contrats jusqu'à la fin de l'année", explique Richard Payet, membre du collectif des salariés des associations emplois verts de la Réunion.

Le bras de fer engagé entre les associations et l'Etat était loin d'être gagné pour les emplois verts. Une première réunion avait eu lieu jeudi dernier et n'avait débouché sur rien, les acteurs étant de nouveau conviés aujourd'hui. Le "salut" est venu de la Région Réunion. Didier Robert, président du Conseil régional, a pu "convaincre" l'Etat de soutenir le dispositif emplois verts de la Région.

"Une victoire pour l'ensemble des emplois verts"

Didier Robert a tenu à prendre la parole devant les personnes venues manifester en face de la préfecture, pour rappeler sa détermination à "maintenir" les emplois verts et les chantiers pour cette année. "La réunion qui vient de se tenir était utile. Les responsables des associations ont pu s'exprimer comme il le fallait et ont eu une écoute du préfet sur la problématique emplois verts. Nous avons signé un document qui garantit le financement auprès des associations, un document co-signé par le préfet de la Réunion", explique Didier Robert devant une foule acquise à sa cause.

Pour les associations l'essentiel est là, les 2.500 personnes engagées sous le dispositif emplois verts auront leur contrat renouvelé. "C'est une victoire pour l'ensemble des emplois verts et ceux qui travaillent", ajoute Richard Payet.

Un guichet commun Etat et Conseil régional va être mis en place pour assurer le suivi et la coordination du dispositif "arrêté ce matin", précise Didier Robert. La première réunion aura lieu le jeudi 30 août. Quand au collectif, il reste vigilant sur l'avenir, car le protocole d'accord signé entre l'Etat et la Région ne couvre que le second semestre 2012. "On ne baisse pas les bras et on sera vigilants pour le renouvellement du dispositif pour l'année 2013 et les années suivantes", conclut Richard Payet.
Mercredi 22 Août 2012 - 12:58
Julien Delarue sur place
Lu 2299 fois




1.Posté par Thierry le 22/08/2012 13:11
Que les urnes se souviennent ...

Mais, là c'est une autre question ... Bravo à tous ceux qui se sont mobilisés pour défendre la cause de ces personnes ...

Si elles s'étaient laissées faire, elles auraient été au chômage demain ... et notre Gouvernement en aurait été l'acteur ... Il est de gauche et se veut SOCIAL ... notre gouvernement et nos BECS ROSES de moutons d'élus qui n'ont pas bougé ... sauf la Région ...

2.Posté par y en a marre le 22/08/2012 13:36
C'est toujours celui qui menace et qui gueule le plus fort qui obtient ce qu'il veut.
Qui paye ?
Le contribuable comme d'habitude

3.Posté par JORI le 22/08/2012 14:05
C’est super cumulard D.Robert qui avait promis 10 000 emplois verts durant sa campagne régionale , alors où sont ces emplois?. Ce n'est donc pas devant la préfecture qu'il fallait aller manifester mais bien devant la Région.

4.Posté par Thierry le 22/08/2012 14:40
@ 3 ... Jori ... la mer s'approvisionne en eau grâce à la source ... Bouchez la source, et devinez les phénomènes Collatéraux ...

Il fut un temps où la Région était à GAUCHE, sous un gouvernement de DROITE ... Jamais, une telle décision politicARDE n'a été prise et d'amateurs ... les actualités peuvent en être témoins ...

5.Posté par bouboul974 le 22/08/2012 15:13
@ thierry: la mer aurait s'avoir que la source peut se tarir ! et sans concertation voilà ce qui arrive quand veut faire plus qu'il en faut
Mais bravo pour la tenacité des personnes pour leur boulot , pour un fois que il y a des comptes demandé à la Région

6.Posté par DOM le 22/08/2012 15:24
Ce qui est dit est fait avec la gauche Mr Sarkozy aurait fait quoi a votre avis...

7.Posté par DOM le 22/08/2012 15:37
Dans la vie il n'y a pas de solutions ; il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions suivent. J'ai confiance en ce gouvernement .

PS : DOM

8.Posté par Thierry le 22/08/2012 15:57
@bou...974 ... il y a une différence entre TARIR et une scène digne d'un Pagnol ... dont l'actrice ne m'a pas moins marqué que le sujet ... c'est "MANON DES SOURCES" ...

La morale, c'est qu'aujourd'hui et pour quelques mois ... le pot de terre à convaincu le pot de fer ... si on peut dire "FER" ... parce que le fer c'est RIGIDE ... là, déjà un signe de faiblesse tout de même et d'incapacité à maintenir une décision irréfléchie ... DONC C'EST SIGNE DE RECONNAITRE QU'UNE ERREUR NON MESUREE a été commise ...

9.Posté par DON PAKE le 22/08/2012 16:12
LES RSA: MANIFESTEZ VOUS AUSSI AUREZ DU BOULOT !

10.Posté par noe le 22/08/2012 17:04
C'est une grande victoire !
Notre île sera mieux nettoyée , entretenue par des pros ....
Les touristes trouveront une île verte , des rivières aux eaux limpides , des plages sans mégots , l'océan aux eaux claires ...
Donc plus de requins !

Merci Didier Robert , le grand orateur !

11.Posté par TIEMBO LARGUEPAS le 22/08/2012 20:59
Bravo aux emplois verts, qui grâce à leur mobilisation et leur solidarité, ont fait plier Préfecture, Ministre et Gouvernement.
Bravo à Didier Robert, pour son implication et sa volonté de trouver une solution en accordant une rallonge budgétaire de la Région de 3 à 4 millions d'euros, pour le renouvellement des contrats.
Enfin bravo à Daniel Gonthier, qui après son soutien au ex-employés de l'Arast, son action pour défendre les contrats aidés des communes, était le seul maire présent ce matin devant la préfecture pour soutenir l'action de emplois verts.
"Nu oubliera pas" !!!!

12.Posté par vital le 22/08/2012 23:12
la victoire sera quand ces emplois à temps partiels seront transformés en de véritables emplois à temps plein . la vision de l'environnement à la réunion se reduit à une échéance electorale . c'est vraiment dommage que le président de région n'ait aucune reflexion sur une filiére environnementale .l'Etat trouve de l'argent pour surremunérer ses fonctionnaires ,il pourrait en trouver pour perenniser ces emplois, comment c'est simple, le coût d'un emploi vert ,c'est ce que touche en moyenne les nantis en différentiel de salaire dû à la surrémunération .
des solutions existent il faut simplement du courage politique .
vital

13.Posté par C'est comme à l'école des fans le 23/08/2012 09:54
Tout le monde a gagné !

Mais c'est l'histoire du type qui tombe d'un immeuble, et à chaque étage, il dit : "Jusqu'ici, tout va bien !"

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales