Economie

Les emplois d'avenir s'ouvrent aux commerces sans salarié


Plus de 37.000 personnes ont bénéficié d’un parcours d’insertion professionnelle. C’est le bilan des mesures d’aide à l’emploi annoncé ce matin par le préfet Dominique Sorain, qui a réuni le service public de l’emploi régional. 

Garantie jeune, emploi d’avenir, CUI, CAE, CIVIS*…. Les outils destinés aux Réunionnais éloignés de l’emploi, et au background social parfois difficile, "fonctionnent bien" sur l’île selon le préfet. Si environ 2.000 contrats n’ont pas trouvé preneurs, Dominique Sorain relativise : "Il faut privilégier l’approche qualitative plutôt que quantitative. Il s’agit de contrats de 11 mois en moyenne".

Parmi les mesures qui fonctionnent le mieux, la garantie jeune, les CUI et les emplois d’avenir. Des emplois d’avenir qui vont d’ailleurs s’étendre cette année aux petits commerces sans salarié. Il s’agit d’une expérimentation pour "encourager le recrutement de jeunes non diplômés ou de niveau BEP ou CAP". Les commerces sans salarié ont été ciblés "pour ne pas créer de concurrence avec les contrats d’apprentissage", privilégiés dans les entreprises de moins de 10 salariés. Une nouveauté qui devrait être lancée d'ici un mois.

* CUI: contrat unique d'insertion
CAE: contrat d'accompagnement dans l'emploi
CIVIs: contrat d'insertion dans la vie sociale
Mardi 17 Février 2015 - 15:54
GG
Lu 1191 fois




1.Posté par Bla Bla Bla le 17/02/2015 16:15
les pôvres! 2015 "l’esclave nouveau " arrive :

2.Posté par David Asmodee le 17/02/2015 16:22
Des emplois d’avenir qui vont d’ailleurs s’étendre cette année aux petits commerces sans salarié.


Lol.
Comment les socialistes bouffent leur vomi...
Au départ, il ne fallait pas encourager "l'effet d'aubaine". Maintenant que les entreprises ont presque toutes mis la clé sous la porte ou se sont barrées à l'étranger, les socialos découvrent que l'emploi est crée par les entreprises.

3.Posté par la lutte finale le 17/02/2015 16:28
2.
fallait entendre le patron de la CCIR, réclamer lui aussi pour son secteur, de l'emploi subventionné... avec 500 millions de fraude fiscale dans le commerce de détail notamment (pas de commissaire aux comptes, paiement cash essentiellement,..) de qui se fout le patron de la CCIR ??

4.Posté par vanille le 17/02/2015 16:35
C'est sûr qu'un contrat de travail de 11 mois c'est l'avenir d'un jeune Mr le Préfet. Bravo et merci de soutenir pareille aventure professionnelle.


5.Posté par anonyme le 17/02/2015 17:36
je venais tout juste d'avoir 25 ans quand on m'a proposé un poste... puis on m'a dit que je n'étais plus éligible au contrat d'avenir puisque je venais d'avoir 25ans...
c'est sûr et certains maintenant, avec le PS , l'avenir s'arrête à 25ans ...

6.Posté par David Asmodee le 17/02/2015 18:44
paiement cash essentiellement,.


N'importe quoi.
Maintenant tout le monde a une carte bancaire. On peut même payer sa baguette avec.

Il faut arrêter le délire.

7.Posté par la lutte finale le 18/02/2015 07:14
6.
la vérité te fait mal asmodee.

le paiement par CB est plafonné à un certain montant selon l'humeur du commerçant..tu n'as jamais vu la pancarte "paiement CB à partir de .... euros"...

il est de notoriété publique que le "black" s'élève facilement à 30 voire 50% du chiffre d'affaires des petits commerçants et artisans..renseigne toi un peu asmodee..

8.Posté par David Asmodee le 18/02/2015 07:37
C'est sûr qu'un contrat de travail de 11 mois c'est l'avenir d'un jeune Mr le Préfet.


Ça commence avant les cantonales et ça se termine un peu après les régionales. C'est largement suffisant.

9.Posté par polo974 le 18/02/2015 14:34
6.Posté par David Asmodee le 17/02/2015 18:44 | Alerter
"""
N'importe quoi.
Maintenant tout le monde a une carte bancaire. On peut même payer sa baguette avec. """

N'importe quoi,
l'alimentaire, petit supermarché, petit bricolage, c'est 70% de liquide,
l'habillement, la déco, c'est 50% de liquide.

et encore, sans compter ce qui ne passe pas par l'encaissement...

10.Posté par David Asmodee le 18/02/2015 16:58
@9

Lecture

Caractéristiques des moyens de paiement en france

faible proportion des transactions en espèces (estimées à 55 % de l’ensemble du nombre d’opérations au lieu de 75 % en Allemagne),
très forte utilisation de la carte bancaire (43 % des transactions hors espèces),
recours toujours très important aux chèques (18 % des transactions hors espèces).

11.Posté par un peu de sérieux le 18/02/2015 17:47
55% c'est une faible proportion ?????faut revoir tes sources demodee..

12.Posté par David Asmodee le 18/02/2015 18:10
55% c'est une faible proportion ?????faut revoir tes sources demodee..


Ce sont tes copains fonctionnaires de Bercy qui l'écrivent.
Mais oui, 55% c'est une faible proportion.


13.Posté par un peu de sérieux le 18/02/2015 19:18
relis toi démodée..55% de l'ensemble du nombre d'opérations... soit 1 facture sur 2 payées en espèces en matière de règlements..

14.Posté par David Asmodee le 18/02/2015 21:02
soit 1 facture sur 2 payées en espèces en matière de règlements..


C'est peu pour qu'un commerçant puisse frauder.

Pour ma part, 55% ce serait déjà trop. Etre payé en espèces, c'est gonflant pour plusieurs raisons :
- c'est chiant à préparer pour la banque
- c'est dangereux pour la boite et pour le personnel

D'ailleurs la plupart des clients demandent le paiement par carte bancaire en plusieurs fois. C'est la quasi totalité des paiements aujourd'hui.


15.Posté par polo974 le 19/02/2015 13:25
à Asmodee:
les chiffres dont je parle sont des chiffres locaux constatés sur le terrain...

enfin, """Maintenant tout le monde a une carte bancaire. On peut même payer sa baguette avec. """

beaucoup ici n'ont qu'une carte electron, et va essayer de louer une voiture avec une carte de ce genre...

bon, il y a aussi parmi les clients, ceux qui font du blanchiment d'argent en payant 3 fois rien avec un billet de 500euros...
mais gare à eux, le commerçant n'est pas tenu de rendre la monnaie, c'est au client de faire l'appoint (et en respectant un nombre maximum de pièces)...

16.Posté par David Asmodee le 19/02/2015 20:35
les chiffres dont je parle sont des chiffres locaux constatés sur le terrain...


Constatés par qui ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:12 Le RSI assigné en référé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales