Economie

Les élus du Conseil Général votent pour un tarif social du gaz à la Réunion

Le groupe des Modérés avait présenté le mercredi 27 février 2013, en commission permanente, une motion relative à la mise en place d’un tarif social du gaz à La Réunion. Elle a été votée ce mercredi par les élus du Conseil Général.


Les élus du Conseil Général votent pour un tarif social du gaz à la Réunion
Dans le cadre des négociations actuelles qui portent sur la mise en place d’un bouclier qualité-prix composé de 108 produits de première nécessité à bas prix, le groupe des Modérés demande l'extension du tarif social du gaz en faveur des Réunionnais les plus défavorisés, à l’image de ce qui se pratique en France Métropolitaine.

"Le bouclier qualité-prix n’aura un réel impact sur le pouvoir d'achat des ménages les plus défavorisés à la seule condition que s’il intègre aussi des dépenses comme le gaz, poste de consommation non négligeable pour de nombreuses familles", soulignait Nassimah Dindar, présidente du Conseil Général.

Motion relative à la mise en place d’un tarif social du gaz à La Réunion

Vu l’engagement n°43 du «projet pour la France» de François Hollande durant la campagne pour l’élection présidentielle de 2012.

Vu le communiqué de la préfecture de La Réunion en date du 15 février 2013 portant sur la liste des produits proposés dans le cadre du Bouclier Qualité-Prix prévu dans la loi relative à la régulation économique outre-mer dite "loi Lurel".

Vue la motion du 7 novembre 2012 du groupe Modérés du Conseil Général relative à la nécessaire pérennisation par l’Etat du dispositif des produits solidaires.

Considérant que la situation économique et sociale à La Réunion est alarmante: 49% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté national, percevant de ce fait moins de 900 € par mois. 30% de la population est au chômage, soit plus de 120 000 Réunionnais.

Considérant l’existence d’un tarif social du gaz en France Métropolitaine, dit Tarif Spécial de Solidarité (TSS). Ce dispositif permet à certains clients modestes d'un fournisseur de gaz naturel de bénéficier d'une réduction sur leur facture pour leur résidence principale.

Considérant l’absence d’un tarif social du gaz similaire à celui existant en France Métropolitaine, à La Réunion.

Considérant que le gaz est un poste de consommation élémentaire et non négligeable pour de nombreuses familles réunionnaises

Considérant l’effort important consenti par le Conseil Général de La Réunion et le Conseil Régional de La Réunion pour maintenir le prix de la bonbonne de gaz à 15 euros de mars 2012 au 1er mars 2013. Au total, ce sont plus de 12 millions d’euros qui ont été investis à titre facultatif par les deux collectivités pour sauvegarder le pouvoir d’achat des Réunionnais dans un contexte de crise économique et social.

Considérant les négociations actuelles sur la mise en place d’un bouclier qualité-prix incluant 108 produits de consommation courante dont 43% de produits locaux, dans le prolongement de la dynamique impulsée par le Conseil Général de soutenir la production locale lors de la mise en place des produits solidaires.

Les élus du groupe Modérés du Conseil Général interpellent le Président de la République, François Hollande et son Gouvernement : Durant la campagne des présidentielles, le Président de la République s’était engagé à faire adopter une nouvelle tarification progressive de l’eau, de l’électricité et du gaz afin de "garantir l’accès de tous à ces biens essentiels et d’inciter à une consommation responsable".

Compte tenu du contexte économique et social à La Réunion, les élus du groupe Modérés réunis en Commission Permanente le mercredi 27 février 2013 estiment que les mesures relatives au bouclier qualité-prix pourraient éventuellement avoir un réel impact sur le pouvoir d'achat des ménages les plus défavorisés sous condition qu'elles intègrent aussi des dépenses élémentaires comme le gaz.

De ce fait, ils demandent :
Au Gouvernement, la mise en vigueur dans les plus brefs délais d’un tarif social du gaz adapté au mode de consommation de gaz à La Réunion, au même titre que ce qui se pratique en France Métropolitaine, dans un souci d’égalité entre les territoires.
Aux députés et sénateurs de La Réunion, en particulier ceux de la majorité présidentielle, d’être nos porte-paroles au Parlement, et de demander l’adoption urgente d’un tarif social du gaz, à un prix stable et juste pour les Réunionnais les plus défavorisés.
Jeudi 14 Mars 2013 - 07:36
Lu 1570 fois




1.Posté par anonymousx le 14/03/2013 07:12
Ah un certain moment ce n'est plus possible. Les personnes qui travaillent ne peuvent pas tjs absorbé en payant plus chère leurs impôt. Car qui dis tarif social dis manque à gagner et il faut payer trouver l'argent quelques part. Passé à électricité, il existe déjà un tarif social. Pkoi tjs et encore baissé les tarifs. Faite que le chômage diminue, il faut que les personne est de l'argent pour consommer.

2.Posté par anonymousx le 14/03/2013 07:14
Bientot un tarif socila pour l'essence? vous montrez votre carte de CMU ou pôle emploi et hop une remise c'est une idée aussi non? comme sa ces personnes pourront rouler plus afin de trouver du travail

3.Posté par noe le 14/03/2013 09:52
Finalement le gaz devrait être distribué gratuitement à la population laborieuse de la Réunion !

4.Posté par david le 14/03/2013 10:16
tain mais serieux quoi!! à la reunion il y a du soleil en permanence et on se fait chier à acheter du gaz! la société reunionnaise doit evoluer. Il est illusoire de croire qu'un si petit territoire a un pouvoir de décision sur le cours des matières premières. Il faut se montrer plus intelligent et entamer une réforme sociale et energétique globale: fini les bouteilles de gaz (sauf pendant les cyclone bien sûr) place aux plaques électriques (qui peuvent être alimentées par le solaire)

5.Posté par @4.... le 14/03/2013 10:46
Ou en pédalant les jours sans soleil.....et çà mettra à l'exercice physique les gros bouffeurs....

6.Posté par Carlo le calamar le 14/03/2013 11:22
En France il y a les bouteilles antargaz, plus légères et moins chers !! Ici on se tape encore les bouteilles de gaz à la noe : lourdes, chiantes, remplaçables !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales