Politique

Les élus de Saint-Joseph passent au numérique

Avances de subvention, approbation du FISAC ou réalisation prochaine d'une médiathèque, c'est ce programme qui attendait les élus du conseil municipal de Saint-Joseph ce lundi. Des élus qui ont dû entamer un virage numérique et qui se sont aisément prêtés au jeu du direct.


Les élus de Saint-Joseph passent au numérique
C'est un conseil municipal des plus technologiques qui s'est joué ce lundi à l'hôtel de ville de Saint-Joseph. Il faut dire que depuis la présentation de la Web-Tv communale en septembre dernier, les élus se sont préparés à l'événement du direct. Un exercice auquel ils sont habitués mais qui s'est invité, hier soir, autour de la table du conseil municipal. C'est donc entouré de caméras que le député-maire Patrick Lebreton a ouvert les débats après avoir rappelé que la diffusion en direct d'un conseil était un gage de démocratie assortie d'une première attendue de longue date.

Une trentaine d'associations à la loupe

Sur la cinquantaine d'affaires inscrites à l'ordre du jour, rien de bien haletant au delà des quelques dossiers relatifs à la future médiathèque à vocation intercommunale ou la dynamisation du centre-ville à travers le Fonds d'intervention et de sauvegarde de l'artisanat et du commerce (FISAC). L'essentiel du conseil ayant été mobilisé par une trentaine d'avances sur subvention.
Pour ce faire, une liste de 31 associations candidates à une avance de trésorerie avait été couchée sur papier. Le but, couper court à la "période de souffrance" régulièrement rencontrée en fin d'année par les associations locales et participer à la "soudure" avant le prochain Budget primitif. Au total, 873.000 euros ont ainsi été attribués à des associations locales à vocation sociale, sportive ou culturelles. Les activités de chacune d'entre elles ayant été détaillées et décryptées par les élus de la majorité avant approbation.

Les élus de Saint-Joseph passent au numérique
Mais l'essentiel était ailleurs, du côté de la future médiathèque à vocation "intercommunale" pour laquelle la Région mettra 4,442 millions d'euros dans un pot total cumulé de 7,021 millions d'euros. L'Etat participant à hauteur de 10% par le biais de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) tandis que la commune devra dépenser près de 1,4 millions d'euros. Hier, l'heure était à la validation du programme technique et du bilan prévisionnel de l'opération. Après deux avenants en date de 2006 et de 2010, le conseil a également validé la diminution du coût total du projet. Entendez, la fin de certaines "options" telles que les bureaux supplémentaires, les espaces de langue et de conférence et l'ajustement de certains coûts.

En fin de soirée, c'est le projet de dynamisation du centre-ville qui a été abordé avant d'être entériné. La commune envisageant la "mise en oeuvre d'un programme d'actions soutenu par le Fonds d'intervention et de sauvegarde de l'artisanat et du commerce" (FISAC), c'est la première tranche du projet, qui débutera au 1er janvier prochain, qui a été validée. Répartie en six actions, pour un coût total de 346.000 euros, elle permettra, entre autres, de renforcer la "lisibilité du linéaire commercial" expliquait Johnny Lebon du Service économique. L'accompagnement de l'activité économique de la commune devrait également se matérialiser par une action dite du "Développeur du centre-ville". Son rôle, la mise en oeuvre concrète du programme de la convention Fisac sur le centre-ville et des "outils nécessaires de suivi et d'évaluation des différentes actions".
Mardi 14 Décembre 2010 - 08:00
Ludovic Robert
Lu 1166 fois




1.Posté par pfff... le 14/12/2010 09:47
la mediatheque >>> merci qui??? >>> la région!!!!!! après on entendra lebreton critiqué la politique de la region, et dire dans tous ses meetings que c'est lui qui a fait! comme d'hab!

les associations >>> teleguidé par qui??? par lebreton!!! la majorité sont gérés par des socialistes!

un point positif quand même, on commence a voir un peu de democratie a saint joseph avec st jo tv!!! il était une époque pas si lointaine, où n'importe quel opposant, même pas élu de l'opposition se faisait traité de tout les noms et étaient à la limite du lynchage, sous les yeux endoctrinés des policiers municipaux immobiles, dont le recrutement a été défini par qui??? par lebreton...


ahlala... chercher l'erreure.

2.Posté par noe974 le 14/12/2010 10:15
La Région aide toutes les communes qui ont des bonnes idées pour avancer.

Très bien !!!!!

3.Posté par Vérité le 16/12/2010 23:08
La région aide Saint Joseph parce que la région compte dans ses rangs un élu de cette commune du sud oubliée pendant douze années pour des raisons politiciennes.

Mr le Député Maire a compris qu'il fallait travailler avec cette majorité et ce nouvel élu a lui aussi a compris qu'il n'était pas là pour bloquer les projets de sa commune. Voilà quelqu'un qui veut faire de la politique autrement et qui travaille pour que sa ville avance et pour que celle-ci bénéficie des subventions qui lui ont été refusées par les cocos.

La politique de cette nouvelle majorité à la région pourrait se résumer au slogan "ma région pour tous". Cette nouvelle façon de faire de la politique vient bousculer la donne la politique .

Pour le renouvellement des deux cantons de Saint Joseph, il est fort à parier que cet élu ne tombera pas dans le piège de se présenter lui qui a toujours militer pour "un homme, un mandat". Il devrait se placer au dessus de cette bataille qui ne le concerne pas et continuer à bosser à la région pour une Réunion qui bouge et qui au service des réunionnais.

4.Posté par Liberté le 01/02/2011 16:22
Piètre transparence pour une assemblée d'incompétents....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales