Politique

Les élus de Saint-Denis discutent impôts locaux et énergies renouvelables

La 1ère séance annuelle du conseil municipal du chef-lieu a débuté. Au programme de la majorité de Gilbert Annette et de l'opposition, une quarantaine d'affaires parmi lesquelles le vote des taux d'impôts locaux directs pour 2010, l'installation de panneaux photovoltaïques sur des structures sportives ou encore le projet de rénovation urbaine "Vauban-Camélias-Butor".


Les élus de Saint-Denis discutent impôts locaux et énergies renouvelables
Quarante-et-une affaires sont au programme des élus siégeant au conseil municipal de Saint-Denis ce samedi, depuis 9 heures. Si les élus dionysiens devraient se pencher sur le renouvellement du réseau d'eau potable ou la mise en place d'une "Charte commune Bilingue créole réunionnais et français", les impôts locaux et les énergies renouvelables seront également de la partie.

La première affaire discutée concerne le vote des taux d'impôts locaux pour l'année 2010. Des taux qui devraient rester aux mêmes niveaux qu'en 2009, soit 17.73% pour la taxe d'habitation et 22,65% et 12,40% respectivement pour les taxes foncières sur les propriétés bâties et non bâties.

Photovoltaïque et rénovation urbaine

La thématique des énergies renouvelables s'invite également dans le chef-lieu. L'affaire n°3 soumettant au vote l'approbation de l'appel à projets et l'autorisation d'engager la procédure de "construction et l'exploitation d'installations de production d'électricité photovoltaïque sur des structures sportives de la ville". Ces structures sont au nombre de trois et présentent une surface totale de 6.100 m2 : Le gymnase et le dojo de Champs-Fleuri ainsi que le Gymnase Jules Reydellet.

Retour aussi sur le projet de rénovation urbaine des quartiers de Camélias, Vauban et du Butor que l'on retrouve au sein de deux affaires. La première (n°10) relative à la "convention constitutive d'un groupement de commandes" entre la commune et la Cinor tandis que la seconde (n° 11) s'intéresse à l'adoption du principe de désignation d'un conducteur d'opération.

A noter que les principales actions envisagées par la majorité socialiste dans le cadre de ce projet concernent la démolition, la création de logements sociaux, la réhabilitation et divers aménagements. Aménagements dont la facture a a été provisoirement fixée à 17,686 millions d'euros pour les voies communales* et communautaires*.

* (Voies communales : Bd Notre Dame de la Trinité, rue des Camélias, avenue des Cocotiers, allée et espace Château-Morange, mail Grand escalier, venelles comprises entre rue Alphonse Daudet et grand escalier, partie Est de l'allée des Sapents, berges de la ravine Laverdure, passerelle ravine du Butor, aires de jeux - Voies d'intérêt communautaire : Bd Mgr Mondon et Bd Doret)
Samedi 27 Février 2010 - 10:15
Ludovic Robert
Lu 2222 fois




1.Posté par boyer le 27/02/2010 12:00
A propos des impots locaux de st denis, comment se fait il:

- que le directeur du parc national qui se fait payer un logement de fonction de 260 m2 à st denis ne soit imposé que pour la surface ancienne du local, soit la moitié ?

- que ni les services fiscaux, ni l'etablissement du parc national ne reagissent alors qu'ils ont connaisance de cette injustice fiscale qui s'ajoute à l'immoralité de l'exception d'un logement fonction?

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 27/02/2010 16:43
Qu'attend Pourpre pour porter l'affaire devant la justice, de cette décision de logement de fonction ?

3.Posté par Choupette le 27/02/2010 17:45
Tant qu'à faire, ils devraient plutôt discuter des énergumènes renouvelables, non ?

4.Posté par letchiflamboyant le 27/02/2010 20:45
A quand une rue Général de Gaulle digne de la capitale....
Dans la charte, on a oublié une troisième langue.... Devinez laquelle ?

5.Posté par Post 1 / J'ose la réponse le 28/02/2010 06:53
parce que c'est un zoreil ?

6.Posté par NouléBézéKoméla le 28/02/2010 08:52
Quelle langue ?

7.Posté par shalimar le 28/02/2010 10:00
La charte bilingue, parlons-en. Combien cette fantaisie coûte aux contribuables dyonisiens ? L'association du distingué linguiste a du toucher bonbon pour cela. A quand la prochaine bonne idée ? Par exemple celle de débaptiser la rue des Limites, rue à caractère fortement patrimonial puisque délimitant la ville. On aurait du baptiser la place qui se trouve sur l'avenue Leconte de Lisle devant l'espace Jean-Pierre Clain, emplacement où cet industriel avait ses activités en toute logique ou une portion de la rue Sainte-Anne où se situent les pagodes chinoises. Pour info, d'autres commerçants chinois se sont illustrés dans cette rue (en partant du boulevard Lancastel, il y avait la boulangerie "Ah-Thion", les boutiques "Law-Hang", "Chamao-Chane-Pane" la fabrique de cigarettes Law-Son", la boutique "Han Ching" et n'auraient pas démérité d'avoir une plaque de rue puisqu'ayant aussi à leur façon, joué un rôle important dans notre ville, autour du marché et des arrivées de trains et "cars courant d'air". Attachez-vous les services d'un historien (pas auto-proclamé) avant de prendre des décisions qui sont tout bonnement des "cadeaux" à certains de vos copains.

8.Posté par boyer le 28/02/2010 19:16
5.Posté par Post 1 / J'ose la réponse le 28/02/2010 06:53

pour l'instant on peut se contenter de l'explication de l'esprit de corps des oligarchies puisque l'année derniere le JIR a fait le meme constat pour la case de Verges.

9.Posté par Nouvelle subvention pour Mada le 28/02/2010 19:53
Et oui c'est écrit en tout petit.... 3000 euros adjugés pour une ville du nord-est de Madagascar... Monsieur Savatier, combien de colis alimentaires peut-on acheter avec ce montant-là pour les distribuer à ceux qui viennent chez vous afin de pouvoir nourrir leurs familles ?

10.Posté par NouléBézéKoméla le 28/02/2010 20:54
wouah c'est incroyable comment les gens sont fixés sur Mada!
Dites franchement que vous n'aimez pas les malgaches ça ira plus vite!
Il semblerait que les conneries d'Annette soient devenues la bonne occasion pour dire tout le bien que l'on pense de nos voisins.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales