Société

Les élèves et parents de la fac de médecine refusent un enseignement au rabais


Les élèves et parents de la fac de médecine refusent un enseignement au rabais
Sale temps pour Mohamed Rochdi ! Après la démission de Jean-François Moser de la présidence de l'école d'ingénieur de l'université il y a quelques jours (cliquer ici pour lire l'article ), voilà que ce sont les étudiants en 2ème année de médecine et leurs parents qui montent au créneau au travers d'une pétition pour dénoncer les conditions dans lesquelles les cours sont dispensés.

Ils se plaignent de "conditions de travail déplorables et inacceptables" qui ont "des répercussions" sur "la qualité pédagogique des enseignements dispensés en 2ème année de médecine à la Réunion".

En cause la décision prise par l'université de créer une filière d'enseignement de la médecine à la Réunion en prolongeant depuis la rentrée de septembre la 1ère année par une 2ème année, puis par une 3ème l'année prochaine.

Malheureusement, cette décision semble avoir été prise sans qu'une réelle évaluation des besoins ait été faite.

D'abord, pour des raisons politiques, il a été décidé d'installer cette 2ème année dans le Sud, à Saint-Pierre, "alors que les 2/3 des étudiants sont issus du Nord" et que "80% des enseignants sont dans le Nord". Dans le même temps, la bibliothèque universitaire n'était pas prête, pas plus que les salles de travail.

Alors que nombre d'étudiants ont dû louer un appartement dans le Sud, les 2/3 des cours continuaient à être dispensés par visio-conférences depuis le CHD à Saint-Denis, lesquelles visio-conférences étaient souvent en panne, ce qui entrainait l'annulation des cours. Et quand elle marchait, la qualité en était exécrablement médiocre, au point que les étudiants étaient dans l'impossibilité de poser des questions à leurs professeurs !

Et il ne s'agit là que de quelques points d'une longue liste de revendications !

Les étudiants et leurs parents demandent donc aux reponsables de l'Etat, des collectivits locales et de l'université une rencontre avant le 31 mars, réunion au cours de laquelle il faudra que des engagements précis soient pris.

Les élèves et parents de la fac de médecine refusent un enseignement au rabais

Les élèves et parents de la fac de médecine refusent un enseignement au rabais

Les élèves et parents de la fac de médecine refusent un enseignement au rabais

Les élèves et parents de la fac de médecine refusent un enseignement au rabais

Les élèves et parents de la fac de médecine refusent un enseignement au rabais
Dimanche 4 Mars 2012 - 22:27
Pierrot Dupuy
Lu 4094 fois




1.Posté par etudiant en medecine le 04/03/2012 22:42
je suis moi aussi étudiant en medecine, si je partage les points émis dans cette pétition, je ne l'ai pas signé, car vous vous en doutez, il s'agit avant tout d'une action de politique politicienne visant à destabiliser le president a quelques semaines des élections, et vous vous en doutez par quel groupe politique.
je regrette que els vrais problème que les etudiants en medecine connaissent ne soient pas rellement pris en compte, car io existe des solutions facile à mettre en oeuvre. Je regrette que la politique politicienne tant de Rochidi que de ce groupe qui veut sa place prenne le pas sur nos difficultés au Quotidien.

2.Posté par Thierry le 04/03/2012 23:41
Je parie que le POST faire OPTICIEN ????

3.Posté par Thierry le 04/03/2012 23:44
A lire dans mon Post précédent : Je parie que le POST 1 fait OPTICIEN ... mon clavier a fait "zapping"

4.Posté par aizen le 05/03/2012 00:37
Post1 : on t'a promis ton année si tu postais ce genre de message ?
Sois solidaire de tes camarades plutôt ! Laisse moi rire que tu sois réellement un étudiant....

Pour revenir sur ces conditions déplorables : c'est typiquement une illustration de la gestion actuelle de l'équipe présidentielle.... On ne fait que promettre, et le reste est bancal, ric rac. C'est "démerdez-vous, sur le papier moi j'ai ouvert une fac de médecine, et je signe des conventions avec le CHR ..."
Vivement un vent nouveau. Ou bien s'il avait ne serait-ce une once d'amour propre, il démissionnerait le président. Ah non, les avantages sont trop bons, j'ai encore des copains à arroser!

5.Posté par Enquête pour Zinfo 974: Pour chercher des solutions bêtes et méchantes le 05/03/2012 03:13
Pouvais vous obtenir des renseignements sur l'évolution des frais de défraiement payé par l'université à ces Professeurs par an. Merci.

Car si les professeurs fond des visio-conf , il serait anormale qui disposent d'un défraiement pour leurs déplacements.

Cela dit la gouvernance de l'université comme celle du rectorat mérite bien son évolution...

6.Posté par noe2012 le 05/03/2012 07:21
En médecine il faut un enseignement de haute qualité sinon les médecins vont nous empoisonner avec des médicaments donnés à la va-vite !!!!

7.Posté par doc le 05/03/2012 07:36
Des mois avant la fusion CHD/GHSR (préalable imposé et jugé nécessaire par la tutelle ) des médecins ont alerte de la précipitation dans laquelle ce CHU etait réalisé.Qui s'y est intéressé ?
On savait déjà que les jeunes gens voulant réussir leur concours de 1ere année avaient intérêt a passer par une école parallèle payante (au moins 10.000 euros par an !) . Des études accessibles a tous les reunionnais ?
Pourquoi réaliser tout ça si tard ? Chaque année compte pour ces jeunes gens ,il ne faut pas les gâcher sur l'autel de l'ambition de quelques uns .

8.Posté par Au post 1 le 05/03/2012 08:20
Vous n'êtes pas un étudiant de notre promotion car si vous l'etiez les considérations politiciennes sont la source de ce problème et nous étudiants ne devons pas a en pâtir! L'autre responsabilité est celle du président de l'université avec un pouvoir puissant mais entoure de bras casse ou d'alimentaire a sa botte qui n'a pas de vision de développement pour la fac de médecine ou de l'université de la Reunion! Les propos du charge de TD de Bordeaux a ce propos sont alarmants! VIvement le changement radical a l'universite

9.Posté par Diplomate le 05/03/2012 08:36
@ POST1 :
a. êtes-vous réellement étudiant ?
b. ne pas signer cette pétition ? Seriez-vous complice du système actuel ?
c. j'ai ouïe dire que que les épreuves étaient truquées, vous semblez bien confrmer cette impression, merci ! avez-vous déjà les garanties de votre réussite au concours ?

Vous refusez d'entrer dans une polémique politicienne, préférant défendre le clan actuellement au pouvoir, serait-ce parce que vous en faites partie ?
Vous laissez-entendre que l'équipe en face est similaire.... Mais ne comprenez-vous pas qu'il existe un système qui s'appelle démocratie et qui entend être égalitaire, "juste" ? (A moins que cela ne vous handicape de devoir oublier vos passe-droits).
Avez-vous déjà basculé du coté obscur ?

Que la Force soit avec la nouvelle équipe !

10.Posté par Zbob le 05/03/2012 08:42
à Post 5 : j'espère que tu n'es pas étudiant car vu ton niveau d'orthographe et de langue ,tu donnerais l'image d'un tel échec des formations qu'il faudrait plutôt la fermer définitivement cette université!

11.Posté par Malade le 05/03/2012 08:56
L'UFR santé est malade, l'université est bien malade.
Les étudiants souffrent.
Je propose un acte chirurgical pour éviter la gangrène. Changeons de président, maintenant !

12.Posté par aux enseignants d''aller dans le sud le 05/03/2012 09:11
Ce sont aux enseignants de se déplacer pour aller dans le Sud enseigner en année 2 et non aux étudiants.
Que les enseignants se déplacent.

13.Posté par ZembroKaf le 05/03/2012 09:48
On voulait un CHU...on eu notre CHU "filaos"..merci "Paris"...pour la grande UFR Santé de l'océan indien.
Etudiants fuyez faites vos études de médecine ailleurs...

14.Posté par La roue tourne le 05/03/2012 11:57
Et quand il fallait que tous les étudiants du Sud ils ont même pas étaient entendus, les horaires étaient ingérables. Et c'est pareil maintenant., il y a beaucoup d'étudiant du sud qui se ruinent dans les frais et se fatiguent.
Mais quand " les grands etudiants de medecine " supérieures aux autres sections sont un peu pertubés les pauvres, régissons et vite svp !
PA THE TI QUE

15.Posté par Moi tout seul le 05/03/2012 12:33
Est il possible qu'un étudiant en médecine (post 1) maîtrise si mal le français ?

Soit on a affaire à un troll, soit le niveau des terminales scientifiques est à pleurer....

16.Posté par Ex étudiante le 05/03/2012 13:48
La gestion de la fac de médecine est un exemple parmi d'autre de la politique de démolition; En effet j'ai dû arrêter mes études en fac des lettres car la filière a été transférée à St Denis (trop couteux selon l'équipe en place) pour la remplacer par des cours en visio conférence (lorsqu'ils ont lieu) à des étudiants de médecine.
M. le président de l'université, je vous demande d'arrêter le massacre, d'arrêter de sacrifier la jeunesse réunionnaise et de nous faire une université de qualité est accessible à tous !!

17.Posté par L''Ardechoise le 05/03/2012 14:08
Ben quoi, vous avez pas entendu Sarko et son projet de grande Université de la Médecine dans l'Océan Indien?

Nage en eaux troubles. Une Fac de Médecine, ce n'est pas une petite affaire, ça ne se monte pas à la va vite avec des opportunistes qui pensent pouvoir gérer la pénurie avec les moyens du bord.

Vouloir, c'est bien mais pouvoir, c'est une autre paire de manches.
La nécessité d'une telle Fac est évidente, mais pas n'importe comment avec n'importe qui.
De quoi décourager les bonnes volontés ou les étudiants qui désirent vraiment faire ce métier, c'est triste de voir à quel point on marche sur la tête!

18.Posté par ZembroKaf le 05/03/2012 14:49
16.Posté par Ex étudiante le 05/03/2012 13:48


D'autant plus qu'il y aura de moins en moins d’enseignants...a mon avis dans quelques années on aura de plus en plus...des enseignements à distance par "visio".
Vers la fin des années 80 on a voulu décentraliser pour faire plaisirs aux politiques...et voilà le résultat on recentralise tout...pour raisons économiques et surtout la faible motivation pour de longues et couteuses études.Quoique avant dans les années 70/80 il y avait "rue la Victoire" pour les lettres et le droit au Moufia et surtout il y avait un vrai vie étudiante et une ambiance "pou' prend' lo car" pou' descen dans lo sud...quelle expédition !!!

19.Posté par Sarko revient ! le 05/03/2012 15:12
C'est sûr que Sarkozy va bientôt faire un joli discours sur la fac de médecine de l'océan Indien.
Mais il faudrait le prévenir que le président de l'université de La Réunion n'en fait qu'une vitrine pour se faire réélire (ne pas confondre la réélection de MR et celle de NS, quoique ?).
Et les étudiants en difficulté ? Et leurs parents qui se saignent pour payer des études coûteuses ? Qui va en parler ?

20.Posté par Thierry le 05/03/2012 18:35
UNE FAC au rabais ou des étudiants mal formés après leurs études (pas après une opérations)...

Le résultat sera à se DEMANDER pourquoi oN MARCHE SUR LA TÊTE....

L'erreur médicale ..un chirurgien a greffé la TÊte à la place des pieds....

Ben on opère bien le pied GAUCHE sain à la place du pied GAUCHE malade (mais non du pied droit, on a un seul pied gauche, sauf si ...erreur méd...) et les ciseaux oubliés ... DES Frissons juste d'y penser.... j'veux pas tomber malade.......... sauf d'amo...r... Docteur, mon coeur........

21.Posté par P2 le 05/03/2012 23:38
La Roue Tourne -> Et ta mère, elle est "PA THE TI QUE" aussi ?

Plus sérieusement, si vous, étudiants d'autres filières, n'avez pas eu le courage / la présence d'esprit de mener une action pour dénoncer le peu d'intérêt porté aux étudiants par la direction de la faculté de la Réunion, vous ne pouvez vous en prendre qu'à vous-mêmes.
On ne va certainement pas, sous prétexte que vous avez pensé la bataille perdue d'avance, nous abstenir de nous insurger contre ces conditions plus que précaires.
Enfin, les "grands étudiants en médecine", comme tu le dis si bien, te demanderaient d'arrêter ce minable complexe d'infériorité : ce n'est pas parce que tu n'as pas eu l'envie de sacrifier une année de ta vie (voire deux) à travailler d'arrache-pied pour pouvoir intégrer notre promotion (le hasard faisant bien les choses, c'est certainement mieux comme ça, on ne saurait quoi faire de personne comme toi) que tu peux nous citer avec autant de dédain. Commence d'abord par mieux te valoriser toi-même, tu comprendras que ce n'est pas parce que nous sommes des carabins que nous nous prenons tous pour des reines d'Angleterre.

A bon entendeur, va faire tourner ta roue ailleurs.

22.Posté par PP le Putois le 06/03/2012 02:50
Bonsoir,
Arrêter de croire qu'il n'y a que les medecine qui bossent dans ces conditions!! Ce n'est pas une nouveauté, et tout le monde sait que la qualité de l'enseignement à l'Université de la Réunion ne cesse de se dégrader très rapidement. En informatique, en physique et même dans d'autre section c'est la même chose !! Coupe budgétaire par ci, coupe budgétaire par là... Pas d'argent pour faire venir un intervenant, pas d'argent pour le matèriel ou pour faire passer des certifications professionnelles aux étudiants. Il y a très peu d'enseignants qui aiment leur métier et qui le font bien dans cette fac!!
L'Université de la Réunion est faite pour quelques "copains-copines", et non pour pas pour nous les jeunes !! Le changement ne se fera pas avec une ou plusieurs pétitions... Il y a d'autres solutions !!

23.Posté par étudiant PCEM2 de l'année dernière le 06/03/2012 03:35
Étudiant en PCEM2 l'année dernière à la Réunion, je suis maintenant en DCEM1 en métropole.
2 choses me choquent à la lecture de cette motion.

1) Il est ANORMAL que des étudiants de 19 ou 20 ans pour la plupart doivent encore passer par leurs parents pour faire passer une réclamation! Certes la pression des parents est souvent ( hélas! ) plus efficace que celle des étudiants pour dialoguer avec l'université à la Réunion mais c'est aux élus de faire en sorte qu'ils se fassent entendre! Le rôle des parents n'est pas de prendre la place des élus mais de les soutenir pour faire aboutir leurs revendications. Vous ne pouvez pas être pris au sérieux lorsque vous faites encore appel à vos parents à 20 ans.

2) Peut être les conditions d'enseignement ne sont elles plus les mêmes mais les connaissances acquises en PCEM2 sur l'île sont égales voir meilleures que les universités métropolitaines ( c'est le cas pour ma fac pourtant considéré comme une des plus prestigieuse).
Je reconnais cependant que beaucoup d'énormités m'avaient exaspérées ou énervées l'année dernière et je pense que BEAUCOUP de travail reste à faire, mais il me semble que ces critiques sont un peu excessives.
A trop critiquer on risque de freiner le processus d'implantation des études supérieures à la Réunion qui en a pourtant bien besoin.

Courage Carabins de bourbons pour faire aboutir vos revendications mais attention à ne pas croire que l'herbe est toujours plus verte dans la pelouse métropolitaine.



24.Posté par Etudiant en médecine un peu plus vieux. le 06/03/2012 04:17
Post21, n'attaque pas comme ça, parce que vu l'intérêt qu'a semblé porter les différents acteurs des études de Médecine à la Réunion jusque là à votre égard, ça ne m'étonnerait presque pas que vous vous retrouviez vous aussi le bec dans l'eau, bien que vous vous fussiez bougés, excités, énervés...
Cela étant dit, n'en déplaise aux langues pointues, ce n'est pas parce qu'un étudiant aspire à être médecin qu'il n'a pas le droit de réclamer de bonnes conditions d'étude. Souvent, nos P2 ont droit à un commentaire du genre de celui de La roue tourne, se basant forcément sur un argument, alors que on a quand même 5 pages de pétition. M'enfin, là n'est pas le lieu pour un cours de rhétorique.
Les demandes de ces étudiants ne me semblent pas très farfelues... Ce n'est pas une demande de diva que d'avoir une bibliothèque quand on a une carte d'étudiant universitaire...
Je ne sais pas si, comme le vend notre Docteur Dupuy, cette pétition assombrit les horizons de Mr Rochdi. Mais j'espère encore pour ceux des étudiants, bien que cela commence à durer...

25.Posté par Autre P2 le 06/03/2012 08:52
POST23 :
1. Il me semble, dis moi si je me trompe, ce sont tes parents qui ont payé tes droits de scolarité en P2. Il serait donc normal lorsqu'on prend les étudiants pour des "raleurs" que les parents qui ont payé 380€ en début d'année pour une BU, un RU, des conditions de travail et de vie étudiante légitimes commencent à s'énerver début du 2nd semestre lorsque rien ne bouge après les dizaines de réclamations des étudiants.
2. On critique, oui. La faute à qui ? Tu crois qu'on le fait pour le plaisir ? Tu crois que j'aime me lever à 6h pour aller envoyer des mails et courir aux rendez-vous avec la région, la fac ou autre institution ? On critique pour que les promotions suivantes ne subissent pas ce que l'on vit en ce moment. L'année dernière vous étiez à st Denis et je peux t'assurer (ce qui est confirmé par nos responsables pédagogiques) que votre situation et la notre n'a rien à voir !
De plus, on ne veut pas forcement aller en métropole, on veut avoir une formation à la hauteur de ce qu'on nous a promis, et pour le moment, à part les stages de sémio, nous n'avons vraiment rien de mieux qu'en métropole.
Honnêtement maintenant, penses-tu que La Réunion a réellement besoin de formations autant au rabais pour continuer de renforcer cette image "cocotier" ? Que les responsables, politiques et administrateurs mettent en place des locaux, des enseignements et des programmes en béton et qu'ENSUITE, ils déplacent et installent les étudiants dans une autre ville. Et non l'inverse.
On nous dit que tout sera prêt en 2015, ce qui veut dire qu'avant, 3 autres promotions vont subir pendant 2 ans (tu oublies que tu n'as fait qu'une P2 à La Réunion) les déboires provoquées par toutes ces envies politiques de se remplir les poches.
Enfin, merci de la petite phrase d'encouragement, mais je pense que tu ne te rends pas bien compte de la situation actuelle.

26.Posté par Autre P2 (2) le 06/03/2012 09:02
De plus, jamais les parents n'ont pris la place des étudiants. La motion est posée par les étudiants ET les parents. Ne penses-tu pas qu'il est préférable pour une motion d'être signée par 150 personnes plutôt que par 70 ?
Pour l'instant pas une seule rencontre parents-UFR Santé, par contre 3 rencontres avec les étudiants ont eu lieu et la situation n'a pas évolué de beaucoup, pourtant crois-moi, il n'y avait pas plus engagés que les représentants étudiants à ces réunions en accord avec des enseignants qui nous soutenaient au plus haut point et tout au long de ces réunions en dénonçant les pratiques politiques actuelles.


27.Posté par Ancien P2 à la réunion le 06/03/2012 14:57
Post23 :
Nous étions dans la même promo en P2 et il est vrai que notre formation était pas trop mal...Cependant je crois comprendre par cet article que le fait d'avoir changé de site de formation a fait énormément de dégâts.
On ne peut donc pas vraiment comparer notre P2 et celle qui se déroule en ce moment...

28.Posté par P2 réunionnais débarqué à Bordeaux le 06/03/2012 16:44
Je suis encore surpris, et me sens alors obligé de relire quelques
commentaires pour m'assurer de leur substance, par l'attaque de cette
motion, alors qu'elle ne demande que le minimum. Alors oui, les
esprits chagrins nous diront peut-être que les activités culturelles
et sportives, ce n'est pas la priorité, etc. Admettons (bien que dans
"Étudiant de l'Université de la Réunion", il y a "Université", ce qui
est censé engendrer un certains nombres de services). Mais demander
des conditions d'étude et de vie acceptables, ce n'est quand même pas
une révolution dans le monde de l'enseignement supérieur en France. Ou
alors, faut vraiment s'inquiéter.

Post 23, il me semble que les élus étudiants ont soutenu notre première
promo de deuxième année à la Réunion. Ce procès est assez injuste envers eux. De
même, il est évident, et je le regrette, que la voix d'étudiants,
aussi légitime soit-elle en tant qu'élus, a forcément moins de poids
que celle d'un représentant de la région ou de l'hôpital en CA, par
exemple. Mais on peut toujours essayer de se convaincre du
contraire...

De plus, un lobby de parents constitués notamment de médecins (oui,
c'est une réalité.) peut être une force pour ce mouvement. Alors, ça
te parait peut-être moins crédible, mais on n'est plus à l'heure du
caftage, on est à l'heure de la préparation de l'externat. Alors si on
peut améliorer quelques points, ça pourrait être pas mal.

Après avoir lavé un certains temps son linge sale en famille
universitaire, il est grand temps que l'affaire aille sur la place
publique. En tout cas, on ne peut qu'espérer que cela fasse avancer la
cause. Oui, l'espoir fait vivre, me direz-vous...

29.Posté par un étudiant en lettres le 07/03/2012 23:29
je tiens a souligné le fait qu'une partie du financement de la fac des lettres et sciences humaines a été transférer pour la fac de médecine. Nous n'avons pas de podcasts comme eux,pas de cours sur le net,pas de prof à notre disposition...les sections en lettres ferment au fil des ans pendant que des étudiants en médecine râlent pour leurs mauvaises conditions enseignement qui sont nettement supérieures aux notre. Hey les fils a papa qui a dit que la vie est un long fleuve tranquille,que tout va toujours bien...pour des étudiants qui ne se pensent supérieurs aux autres ça fait pitié!

30.Posté par Etudiant en médecine un peu plus vieux. le 08/03/2012 14:18
OK. On arrête tous de parler des mauvaises conditions d'études, et on attend. L'immobilisme, c'est cool.

Et surtout, continuons de considérer les étudiants en médecine, j'écris bien les étudiants, comme responsables du délitement (regrettable, nous sommes d'accord sur ce point) des "filières non scientifiques", si je puis m'exprimer ainsi.

"Les fils a (sic) papa", non mais on croit rêver. Dès qu'on obtient sa première année de médecine, on change de statut, en fait. Voire avant peut-être? A l'inscription?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:32 Saint-Pierre: Un requin bouledogue prélevé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales