Social

Les dockers menacent d'une grève générale pour... 2014


Les dockers menacent d'une grève générale pour... 2014
La menace de grève sur le port pour Noël s'éloigne. Les dockers jouent l'apaisement - pour ne pas se mettre à dos la population - tout en brandissant une lutte frontale en 2014.

Cette fois-ci le conflit ne concernera pas seulement la Sermat mais tous les dockers. Plusieurs pistes ont été lancées ce matin au cours d'une conférence de presse fleuve. Toujours aussi énergique et percutant, Danio Ricquebourg (CGTR Ports et docks) révèle tout d'abord avoir déposé sur le bureau du procureur l'ensemble des preuves tendant à prouver le sabordage de la Sermat opéré par sa propre direction. La plainte est définie sous le motif d'abus de bien sociaux.

Du contrat de maintenance des chariots cavaliers dont a bénéficié la société Kalmar dès 2005 découle un enchaînement de faits qui indiqueraient que les aconiers du GIE Sermat se soient accommodés de la mauvaise posture du groupement d'intérêt économique.

L'un des exemples récents est celui des accords entre direction et le syndicat sur les "départs volontaires de sept employés à trois ans de la retraite". Si Danio Ricquebourg signale que la formule pourrait être saisie pour au moins quatre d'entre eux, il refuse le motif du licenciement pour "motif économique". Le syndicaliste y oppose le droit des salariés concernés de réclamer une "rupture conventionnelle". Au-delà de la procédure, c'est le timing qui ne colle pas. Programmer ces départs alors même que l'audit n'est pas remis déconcerte les dockers. Comme si tout était déjà joué d'avance.

"On peut dire que cet audit ne sert à rien. C'est un audit bidon", ajoute-t-il. Les dockers auraient aimé, dit-il, à ce que celui-ci fasse par exemple la lumière sur une question centrale : celle des économies que la Sermat aurait pu réaliser si elle n'avait pas externalisé la maintenance des chariots cavaliers. Dans le pré-rapport dont ils ont pu avoir une lecture, les dockers estiment que "la question du coût de maintenance a été évacuée". En trame de fond se cache selon les dockers de la Sermat un "contrat en or fait à la multinationale Kalmar", où tout a été fait pour lui faire place nette sur les quais, au détriment d'une société réunionnaise.

"Un contrat en or" pour la multinationale Kalmar

Pour Danio Ricquebourg, "les termes de l'accord n'ont pas été respectés" puisque aux problèmes listés le 21 mai dernier dans ce protocole, d'autres sont venus s'ajouter au fil des semaines. Il en tient pour preuve - photos à l'appui - de la non maintenance des locaux et notamment des sanitaires de la société. Résultat : les dockers travaillent dans des conditions déplorables. Idem sur les quais du port où les pièces pour réparer les cavaliers n'arrivent plus. "On ne donne pas aux travailleurs les outils pour qu'ils accomplissent leur travail. On laisse dépérir l'outil de travail de la Sermat". Ce qui fait dire à Danio Ricquebourg que ce type d'agissement porte un nom : le harcèlement moral. Une plainte est en préparation.

Le "super médiateur" Alix Séry ne trouve lui non plus, pas grâce auprès du secrétaire général adjoint de Ports et Docks. Il aurait basculé du côté des patrons à en croire Danio Ricquebourg. "M. Séry s'entend bien avec les acconiers", lance avec plein de sous-entendus Danio Ricquebourg.

Si l'année 2013 a été marquée par une grève record sur ces 20 dernières années au port (19 jours), 2014 s'annonce également périlleuse. "En 2014, il y aura peut-être une grève", laisse entrevoir le syndicaliste et ses camarades. "Nous allons répondre avec tous les moyens dont nous disposons. Il n'est pas question que les acconiers puissent organiser des situations catastrophiques pour justifier des licenciements économiques. Et nous attendons aussi la mobilisation des élus", ajoute-t-il. Des "forums avec les jeunes" devraient également être organisés, sans doute pour leur démontrer par A+B "où passe l'argent de la défisc' : dans le licenciement des travailleurs réunionnais".

Mercredi 18 Décembre 2013 - 11:53
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1192 fois




1.Posté par n o e le 18/12/2013 14:20
Ces gens , ça cause beaucoup surtout en fin d'année ...
pas de soucis à se faire , c'est de la pub sans plus ! comme d'habitude !

2.Posté par Surcouf le 18/12/2013 14:42
Il a été à la même école de diction que Jean-Yves MINATCHY de la CGPER !!

3.Posté par darky le 18/12/2013 16:05
Bravo danio.

4.Posté par Vade retro le 18/12/2013 21:40
Ti parle bien la France toi mdrrrrr !!!

5.Posté par almuba le 18/12/2013 21:55
Comme fouteurs de m..... on ne fait pas mieux que ces gens là.
La Réunion ne peut pas progresser avec des individus de cet acabit.

6.Posté par Le Circonspect le 19/12/2013 09:15
Euhhhh il parle quel dialecte?

7.Posté par Amiral La Po le 19/12/2013 10:32
Danio spèce la po!!!!A koz ti koz pa ton langue,koz kreol la po ptète do moune va comprend et suive aou mais la ou koz in spèce galimacia français,toué meme ti comprend pa toué meme!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales