Social

Les dockers de la Sermat se mettent en grève sans blocage du Port


Photo d'illustration
Photo d'illustration
Hier, les négociations entre acconiers et représentants de salariés n'ont rien donné. A la sortie, la CGTR Ports et Docks laissait planer la menace d'une grève au Port Est ( voir ici).

Ce matin, une assemblée générale de la CGTR s'est déroulée devant les grilles du port. Les salariés de la Sermat ont voté en majorité pour la grève. "On a voté la grève illimitée ce matin", explique Raphaël Gossard de la CGTR Ports et Docks.

"On a fait le point ce matin avec l'ensemble du personnel en revenant sur la réunion d'hier. Depuis le début on a fixé l'ultimatum au 1er juillet si rien n'aboutissait. Ça a été le cas. Nous n'allions pas revenir sur nos paroles", poursuit-il. Conséquence, si l'enceinte du port Est n'est pas bloquée, les dockers de la Sermat n'ont pas mis en route les chariots cavaliers. "Il n'y a pas de chargement et déchargement", prévient Raphaël Gossard.

Pour le moment, aucune nouvelle rencontre n'est prévue entre représentants du personnel et acconiers. "Ils nous ont dit qu'ils n'étaient pas disponibles aujourd'hui", assure-t-il.
Mardi 1 Juillet 2014 - 08:54
Lu 1074 fois




1.Posté par titi974 le 01/07/2014 11:26
ça faisait longtemps qu'il n' y avait pas eu de grève à la Réunion , j'ironise bien sur......

2.Posté par noe le 01/07/2014 17:32
Je ne risque rien !
J'ai déjà fait mon plein de champagne !

3.Posté par prout le 02/07/2014 07:25
Je crois qu'il faudrait virer ce que j'appellerais des néfastes graves, puisqu'à priori ces "travailleurs" qui grèvent vont handicaper sérieusement et une nouvelle fois l'économie de l'ile...

J'ai l'impression que leur état d'esprit se résume à : "A moin mi gain blok toute z'affèr, sans moin zot toute i manz pi. Ki sa lo sèf tèr là? Dokèr lo pli puissant, Dockèr sa mem mem!"

Qu'ils laissent la place à ceux qui en veulent vraiment!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales