Social

Les dockers de la Sermat entrent dans leur 15e jour de grève


Les dockers de la Sermat entrent dans leur 15e jour de grève
Présentée comme celle de la dernière chance, la réunion de négociations  n'a pas abouti entre dockers et acconniers. Conséquence, les dockers entament ce vendredi leur 15e jour de grève. Et de nouvelles négociations sont prévues.

Hier, la proposition faite par la Dieccte, le médiateur, a été longuement étudiée mais aucun accord n'a finalement pu être trouvé. Il s'agissait d'expérimenter une internalisation de la maintenance de 12 des 18 charriots cavaliers jusqu'en septembre 2014, .

Hier soir, les dockers sont donc retournés au Port, où ils ont pu compter sur l'appui du PCR, qui a organisé un meeting de soutien et lancé un ultimatum à la direction, par la voix de Paul Vergès. Le sénateur donne 48 heures à la direction pour trouver un accord sinon, il appellera à une "mobilisation générale".

Un peu plus tôt dans la journée, les chefs d'entreprises ont manifesté pour demander une réouverture du port, paralysé par deux semaines de conflit. Des centaines de containers sont en effet bloqués depuis le 3 mai, date du début du conflit. Interpellant le préfet, ces patrons espèrent qu'il prendra des mesures permettant "la remise en route du port".

Une nouvelle réunion de la dernière chance se tient donc ce vendredi, à 10h, à la direction du travail.
Vendredi 17 Mai 2013 - 08:20
G.K.
Lu 1157 fois




1.Posté par REUNION le 17/05/2013 09:02
Voilà de nouveau les communistes qui font parler d'eux pour mettre encore plus la pagaille.
A la place du Directeur je fermerais complètement l'entreprise et tous les licencier, comme cela plus de problèmes avec ces Docker manipulés politiquement par le PCR

2.Posté par albert muda le 17/05/2013 10:10
à part ça le pcr ne mets d'huile sur le feu ici le Port hier grève de la cgtr ......

3.Posté par muppets le 17/05/2013 10:18
PCR, CGTR, même combat contre l'économie. Et le vieux Paulo, grassement payé par l'Etat depuis des décennies, qui sort de sa sieste pour mettre de l'huile sur le feu ! Faut dire que lui sera toujours payé et question accessoire les syndicalistes aussi non ?

4.Posté par L''INSOUMIS le 17/05/2013 10:47
Quand Riquebourg parle ca sent les VERGES..!!! LOL

5.Posté par zenfants le 17/05/2013 11:01
et apres on se demande pourquoi on file des grands chantiers à des entreprises étrangères ...

6.Posté par Bertrand le 17/05/2013 12:14
Comment peut -on laisser dire ces choses là "gros blanc , ceci blanc cela on sent la haine c'est pas du racisme ça si on avait dit à la place le mot noir !!! plainte etc de suite lui il est quoi avec ses yeux claires .Et ça donne des leçons

Qu'il parle de patron ok et non de race

le racisme n'est pas là ou on pense

(...)

7.Posté par REUNION le 17/05/2013 16:17
Peut être que Paulo veut faire de la place pour sa fille ou son garçon
Le Communisme et la CGTR car c'est la même identité sont entrain de détruire les entreprises à la Réunion
Pourquoi Mr Verges avec tout l'argent qu'il gagne pour être Sénateur sans rien faire, ni partir au Sénat ne partage pas cette argent grassement gagné, au lieu de mettre le feu
Où iront tous ces travailleurs qui qui écoutent Mr VERGES et sa bande de la CGTR, lorsque l'entreprise mettra la Clé sous la porte!
Pense qu'ils devraient demander du Boulot au père VERGES

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales