Culture

Les disciples d'IAM font danser le MIA à toute une génération

Dimanche 22 Octobre 2017 - 08:10

Vêtus de tee-shirts noirs, les disciples d’IAM ont fait leur entrée avec force hier soir sur la scène du Petit Stade de l’Est. Pères fondateurs du rap marseillais, Akhénaton, Shurik’n, Kheops, Kephren et Imhotep, proches de la cinquantaine, ont étendu leur pouvoir en interprétant leurs classiques.

L'euphorie était générale aux premières notes de "l’Ecole du micro d’argent", c’est toute une génération qui se côtoie. Les quadragénaires qui ont dansé le MIA il y a 20 ans et les jeunes éduqués au rap français plus violent. "Petit frère ou l’Empire du coté obscur", le groupe mythique a fait battre nos cœurs.

Emotion encore plus intense quand Akhetathon annonce qu’il vient de perdre celui qui l’a poussé dans sa folie musicale, son oncle. Et c’est devant les réunionnais qu’il tient à remercier cet être cher pour avoir cru en lui.

Le meilleur était pour la fin, Akhenathon entonne le MIA version 974 : Je danse le Maloya, un vrai hommage à notre culture.

Les disciples d'IAM font danser le MIA à toute une génération


Les disciples d'IAM font danser le MIA à toute une génération




Les disciples d'IAM font danser le MIA à toute une génération







Karoline Chérie - caroline@zinfos974.com
Lu 6798 fois



1.Posté par Zicos le 22/10/2017 09:51

Sympa de les voir sur scène...par contre Le son ds cette salle est affligeant... c est du foutage de gueule !

Paroles et Samples inaudibles c est affligeant....

Akhenaton n a pas pu s empecher d en parler...

2.Posté par Mojito le 22/10/2017 16:59

Exact! J'avais oublié à quel point cette salle est acoustiquement pourrie!
Stop à l'incinérateur, construisez plutôt un Zénith!

3.Posté par Jok le 23/10/2017 22:56 (depuis mobile)

Si pour faire un Zenith et fait venir bande chanteur la moques vaut mieux pas faire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter