Société

Les directeurs de pêche de l'océan Indien mutualisent leurs connaissances

Les délégations des pays membres de la Commission de l'océan Indien ainsi que d'autres pays africains "invités" se trouvaient aujourd'hui dans les locaux du centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) au Port. Au menu des échanges : une meilleure connaissance des approches de surveillance et de secours en mer prévus par les différents pays.


Nicolas Le Bianic assure la visite du CROSS aux directeurs de la pêche de pays de l'océan Indien
Nicolas Le Bianic assure la visite du CROSS aux directeurs de la pêche de pays de l'océan Indien
Deux rencontres majeures sur la pêche sont au programme cette semaine dans notre département : la 28ème réunion des responsables des opérations de surveillance de pêche des pays de la région et la 1ère conférence régionale des directeurs de la pêche de huit pays (Comores, France-Réunion, Kenya, Maurice, Madagascar, Mozambique, Seychelles et Tanzanie). Ces rencontres régionales sont organisées par la Commission de l'océan Indien en collaboration avec la préfecture de la Réunion et la direction de la mer.

"Nous avons tenu à associer, pour la première fois, le Kenya, la Tanzanie et le Mozambique pour ces rencontres", explique Harijohnse Razaka, chargé de mission de la COI. "Etant donné qu'ils sont les voisins les plus proches géographiquement de nos Etats membres, il nous est apparu pertinent de les impliquer dans la coordination et la concertation régionale", poursuit-il. Nicolas Le Bianic, directeur du CROSS Réunion, y voit "l'opportunité de montrer aux pays voisins la complémentarité d'une structure unique qui allie surveillance maritime et sauvetage en mer", ce que propose le CROSS.


Les directeurs de pêche de l'océan Indien mutualisent leurs connaissances
Cette conférence est une importante opportunité pour les Directeurs des pêches de la région océan Indien d'examiner ensemble les questions liées à la gestion des pêches et leurs enjeux. Pour cette première édition, les thèmes de la gouvernance, de l'aménagement des pêches, du suivi-contrôle et surveillance des pêches sont à l'ordre du jour.

Des programmes transversaux pour concrétiser ces échanges

En marge de cette conférence, l'Unité de Coordination Régionale de la surveillance des pêches s'est aussi réunie pour la 28ème fois afin de renforcer la cohérence des actions menées dans la région en terme de surveillance de la pêche.

Il faut savoir que pour appuyer ses cinq Etats membres (Comores, France pour la Réunion, Maurice, Madagascar et Seychelles), la COI a développé depuis quatre ans un programme régional de surveillance des pêches (PRSP) et depuis un an un programme régional de développement de la pêche pour la région de l'Afrique orientale, Australe et de l'océan Indien. Ces deux programmes, d'un coût de 33 millions d'euros, sont financés par l'Union européenne.

Beaucoup de défis perdurent encore pour notre région mais le potentiel est énorme puisque la région océan Indien est la troisième plus grande du monde océanique.
Mercredi 27 Juin 2012 - 17:54
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1054 fois




1.Posté par Mwa la pa di le 27/06/2012 20:28
Ou comment piller la mer et couillonner les habitants de la zone : la pêche cotière en voie de disparition: les pélagiques sont attrapés au large et ne viennent pratiquement plus sur nos cotes, ce qui explique la recherche de nouvelles nourritures par les requins !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales