Santé

Les diabétiques sont confiés à "Sophia"

A partir du 15 septembre, l’Assurance maladie propose aux patients diabétiques de bénéficier d’un nouveau service : "Sophia". Ce dispositif d’accompagnement a pour ambition d’aider les 30.000 diabétiques de La Réunion à mieux vivre avec la maladie.


A la mi-septembre, les patients diabétiques recevront par courrier une offre d’adhésion au nouveau et expérimental service Sophia. Expérimentation car La Réunion a intégré les 10 sites pilotes. Si cette expérience s’avère positive, Sophia sera étendu à tous les malades chroniques.

Qu’est-ce qui attend le patient avec ce service innovant ?

Sont concernés les patients diabétiques de types 1 et 2 de plus de 18 ans, pris en charge à 100% par l’Assurance maladie pour leur affection longue durée. L’adhésion est volontaire et gratuite.
S’il adhère, il entre dans un processus d’information régulier. "On a constaté que les prescriptions et invitations des professionnels de santé ne sont pas trop suivies. Or, le patient diabétique doit continuellement limiter le développement des complications", explique le directeur de la CGSS, Jean-Paul Phelippeau.
Il recevra un carnet de post-it pour noter et mémoriser les principales questions qu’il souhaite aborder avec son médecin lors de la prochaine consultation, des fiches d’informations pratiques sur des habitudes et des comportements à privilégier, un journal trimestriel "Sophia et vous" destiné à l’accompagner au fil des saisons. Enfin, le patient pourra bénéficier d’un accompagnement téléphonique par une équipe de professionnels à son écoute (0811 709 709).

Tout ce dispositif se met en place avec le médecin traitant. C’est un facilitateur qui n’a pas vocation à se substituer aux professionnels de santé sur le terrain. "Nous travaillons en relation avec les partenaires : maison du diabète, le réseau Reucare et les associations", a-t-on souligné lors de la conférence de presse dans les locaux de la CGSS.

"S’il suit les conseils, le diabétique peut avoir la même qualité de vie que n’importe qui d’autre", a conclu le docteur Pierre Lagacherie, médecin-conseil.

Pour tous renseignements :

Le réseau REUCARE : 02 62 20 26 32
La maison du Diabète : 02 62 20 31 20
Diabète au logis : 02 62 30 21 18
Jeudi 20 Août 2009 - 14:22
Melanie Roddier
Lu 2280 fois




1.Posté par thierry le 20/08/2009 19:21
Ce ne sont pas les médecins de ville ou les infirmiers libéraux vos premiers partenaires, avant ces associations dont l'utilité n'est pas avérée ??

2.Posté par un diabétique qui s'ignore... le 20/08/2009 20:05
L’adhésion est volontaire et gratuite. BRAVO Monsieur PHELIPPEAU et merci de soutenit l'action d'associations véritablement de loi 1901 (contrairement à d'autres qui avaient bien failli être privatisées : à bon entendeur, salut...) . Le diabéte est LE probléme de santé publique à la Réunion. REUCARE (je connais pas les membres du CA !) est sérieuse et efficace sous réserve de financements bien sur. La maison du diabéte et Diabéte au logis sont également sérieux, même si je ne connais pas tout à fait. Et l'AURAR est t-elle toujours dans le CA de REUCARE? Toujours dans les parages entrain de récolter les fonds et subventions à fin de redistributions aux médecins néphrologues et à la DG ? J'espère que non !

BON COURAGE et Merci de votre intégrité et votre action en faveur des patients de la Réunion...MERCI

3.Posté par Un diabétique qui se reconnait le 22/09/2009 11:04

Je suis tout-à-fait d'accord avec Monsieur C. B, sur l'action des associations subventionnées par la CGSS.
D'aucune souhaiterait peut-être privatiser ses services tout en conservant le mode de financement ; l'AURAR devrait biensûr rester dans le giron des associations A BUT NON LUCRATIF...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales