Faits-divers

Les deux corps de noyés restent introuvables

Plus de 24 heures après les deux drames ayant emporté en mer deux personnes dans la journée d'hier dimanche, les recherches des sapeurs-pompiers se sont avérées vaines malgré les efforts déployés sur les deux sites où se sont joués les drames.


Les deux corps de noyés restent introuvables

Les deux familles concernées sont toujours sans nouvelle des deux personnes emportées par la mer, hier, sur les sites du Gouffre et de la Pointe au Sel dans le Sud-Ouest de l'île.

A la Pointe au Sel, malgré les nombreuses plongées effectuées toute la journée par les sapeurs-pompiers, le corps du petit Matthieu, quatre ans, n'a pas été retrouvé. Les reconnaissances côtières mais aussi terrestres sont sur le point de s'achever à cette heure (18h).

La phase de secours s'achève

La phase de secours serait sur le point de se clôturer puisque le commandement des recherches chapeauté jusque-là par les sapeurs-pompiers devrait être transféré vers l'autorité judiciaire dès demain. Preuve supplémentaire que les chances de retrouver le corps de l'enfant sont quasi nulles.

Du côté du site du Gouffre, à l'Etang-Salé, l'effort des sauveteurs n'est également pas récompensé. Des efforts que la famille de Jean-Claude Latchoumy considérait "insuffisants". Ces derniers auraient souhaité une reprise des recherches plus tôt dans la matinée, ce qui n'aurait pas été le cas.

Il faut dire que les recherches avaient été intensives toute la journée de dimanche avec notamment le survol par l'hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie, l'un des seuls moyens d'approche visuelle de cette portion de littoral toujours soumise à des déferlantes impressionnantes.
Lundi 7 Février 2011 - 17:53
Ludovic Grondin
Lu 1700 fois




1.Posté par noe le 07/02/2011 18:04
C'est triste pour les familles .
Ne pas retrouver les corps , comment faire son deuil ?

Les mots sont inutiles pour éponger les souffrances ....

"La Mort a des rigueurs à nulle autre pareilles ;
On a beau la prier ,
La cruelle qu'elle est , se bouche les oreilles
Et nous laisse crier ."
(Malherbe)


2.Posté par Gvar le 08/02/2011 08:58
Je respecte la douleur de la famille.
Cependant je trouve la polémique lancée par la famille injuste. Tous les moyens sont mis en œuvre pour les retrouver, pour en faire plus il faudrait vider l'océan avec une pompe.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales