Politique

Les dépenses de l’Ile de La Réunion Tourisme dans le viseur de la CRC


Les dépenses de l’Ile de La Réunion Tourisme dans le viseur de la CRC
Le rapport définitif de la Chambre régionale des comptes sera inscrit à l’ordre du jour de l’assemblée plénière du Conseil régional du 10 avril. Mais Imaz Press a pu s’en procurer une copie qui retrace donc l’expertise des magistrats financiers sur le satellite de la Région créé en 2007.
 
Le rapport définitif couvre d’ailleurs deux parties de mandatures régionales : la première présidée par Pierre Vergès jusqu’en 2010 et la seconde présidée par Jacqueline Farreyrol jusqu'en 2013. Ses critiques les plus vives vont à l’endroit de la deuxième partie de mandature.

C’est tout d’abord dans ses statuts "instables" que l’IRT est pointée du doigt. Alors que sa création devait fusionner cinq autres associations existantes, à savoir le Comité du tourisme de La Réunion, la Maison de la montagne, le Service régional loisirs et accueil, la Fédération réunionnaise du tourisme et le Relais départemental des gîtes de France, ces deux dernières entités subsistent. Pire, les budgets et les effectifs de l’IRT ont augmenté dans le même temps, s’étonne la CRC.

Elle cible également le paradoxe des moyens financiers engagés en promotion sur la période 2009-2013. Lesquels moyens ont atteint 45,8 millions d’euros (soit 57 % du budget total de l’IRT), alors que dans le même temps le nombre de touristes accueillis n’a pas bondi. Pire, il a reculé légèrement, passant de 421.900 en 2009 à 416.000 en 2013. Le président de Région Didier Robert, dans sa réponse à la chambre régionale, considère pour sa part que "les efforts financiers déployés par la Région au bénéfice de l’IRT ont produit leurs effets puisque malgré les crises économiques mondiales qui sévissent depuis 2008 et la crise requin, la destination Réunion a connu un record d’affluence en 2011 (471.268 touristes), et la fréquentation touristique a pu être maintenue à un niveau acceptable sans jamais descendre au niveau connu pendant la crise du chikungunya".

Les magistrats marquent aussi leur incrédulité face aux campagnes promotionnelles jugées "inefficaces", "onéreuses" et d’un "positionnement marketing imprécis" sur la période analysée. C'est le cas des retombées des panneaux publicitaires diffusés au Parc des Princes, antre du Paris SG où évoluait  à l’époque un Réunionnais. Cette campagne est jugée peu convaincante.

La présence de l’IRT sur certains salons est considérée comme hasardeuse, "sans lien avec le tourisme" et sans étude préalable sur les retombées attendues pour la destination. Le Festival de Cannes est l’un des exemples symboliques choisi par la Chambre régionale des comptes pour illustrer son propos. En 2012, la participation de l'IRT sur la Croisette a coûté 40.000 euros et en 2013 46.405 euros, "hors frais de déplacement des salariés et des administrateurs". Une présence justifiée tant par l’IRT que la Région par le lancement, dans le même créneau, d’une stratégie promotionnelle "La Réunion Terre d’images"  amorcée pour faciliter la venue de réalisateurs de longs et courts métrages dans notre île.

A côté des budgets consacrés par l’organisme à la promotion de la destination, le rapport fixe son attention sur le manque de rigueur dans l’utilisation de la carte bleue de l’IRT par sa présidente de l’époque, Jacqueline Farreyrol, au "restaurant du Sénat", donc"en dehors des missions validées". Même écarts pour les frais de mission des salariés en déplacement alors que leur indemnité journalière était censée compenser les dépenses engagées hors de la Réunion. Les règles édictées par l’organisme lui-même ont été foulées lors des réservations de billets en "classe confort à certains salariés", alors que ces extra étaient réservés jusqu’en 2010 aux seuls administrateurs de l’IRT.

Dans son droit de réponse, l’actuel président Patrick Serveaux indique que les recommandations de la chambre "sont aujourd’hui suivies ou en phase de l’être".

Le rapport, déjà en possession des élus convoqués pour le 10 avril, doit être débattu publiquement "lors de la plus proche séance plénière" comme l’oblige, à chaque publication de rapport définitif, la Chambre régionale des comptes.
Jeudi 2 Avril 2015 - 17:54
LG
Lu 3034 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

51.Posté par Dimitri ALAIN le 06/04/2015 19:11
et la crise du milliard et demi de la corniche on verra la dette de la réunion

50.Posté par GIRONDIN le 04/04/2015 18:53 (depuis mobile)
Crise Chikungunya Réunion=2005
Campagne Régionale=2009/2010
Promesse de D ROBERT=600 000 touristes et 2000bus!
Crise requin : en 2013 le 17/5,il est persuadé que l'objectif sera atteint!

49.Posté par boyer le 04/04/2015 16:36
Je suis particulierement choqué par la critique du CRC à l'égard de Jacqueline Farreyrol qui a utilisé la carte bleue de l'IRT pour un repas au Senat des ambassadeurs de la Réunion . Pourquoi aurait elle dû payer de sa poche une invitation décidėe par le bureau de l'IRT qui souhaitait remercier ses ambassadeurs (Sophie Gastrin, Jackson Richardson, Sebastien Follin...etc) qui dans le cadre de leur fonction parlent de notre ile à l'extérieur? Savez vous que Madame Farreyrol a été entièrement benevole dans ses fonctions de Présidente de l'IRT? Le repas au Senat était une occasion de faire visiter les lieux à nos ambassadeurs et leur faire honneur.
Par ailleurs on ne doit pas oublier qu'après la prise de fonction de Madame Farreyrol et de monsieur Viroleau à la těte de l'iRT, l'année 2011 a connu les plus hauts chiffres de fréquentation touristique jamais obtenus par le passé que par la suite la crise requin est venue malheureusement freiner l'engouement pour notre île.
Il faut se rappeler également que c'est grâce à Madame Farreyrol et sa détermination aupres des différents ministeres concernės que les Sud Africains, les Indiens et les Chinois peuvent entrer sur notre territoire sans visas[

48.Posté par joker le 04/04/2015 05:25
il était temps que vous ouvrez les yeux sur les faux pas de l'IRT. au lieu de faire de la publicité positive pour l'île, l'IRT fait de la prévention risque requin, ce qui insinue 'attention danger'. et ensuite faire de la pub en payant chère des personnes qui n'habitent plus a la réunion pour promouvoir la réunion, ce n'est pas très malin de leur part.

47.Posté par professionnel le 03/04/2015 23:28
Depuis 2010, la politique touristique de la région est d'accompagner plus fortement les professionnels du tourisme.

46.Posté par CRC le 03/04/2015 23:18
une question ?

La CRC s'est-elle interrogé sur les finances d'avant l'IRT ?
Serait bien de savoir la trésorie avant que tout se regroupe dans l'IRT !!

45.Posté par Révolution le 03/04/2015 23:06
Il faudrait peut être laisser le nouveau Président de l'IRT bosser, il n'a été élu que l'année derniere.
Ensuite, je me dis que le tourisme ne sort pas si mal que cela, malgré la crise économique, la crise requin, etc ....

44.Posté par la croisière s'amuse le 03/04/2015 23:02
le moins que l'on puisse dire, le voyage i fait grossit le ventre ! A force va finir par péter ! Comment ti four lé bon don !


43.Posté par ALain le 03/04/2015 22:21
Il suffisait de nommer Jacqueline Farreyrol et on était sûr de déraper, on connaît son parcours !

42.Posté par rody le 03/04/2015 14:54 (depuis mobile)
La CRC est très partiale je trouve

41.Posté par GIRONDIN le 03/04/2015 11:40 (depuis mobile)
@32 exacte
En plus, il faut reconnaître qu'il bosse bien chez IMAZ !

40.Posté par WANTED DEAD OR LIVE!!!. le 03/04/2015 10:21
DIDIER et sa bande vont nous crucifier....

39.Posté par met encore.!!! le 03/04/2015 10:20
chaque jour sa peine!!!. avec ces cocos!

38.Posté par un boyo le 03/04/2015 10:09
Economie touristique d'appoint de comptoir!

Encore une fois, je vous informe que nous n'avons pas de vrais touristes à la Réunion! D'ailleurs, un zorey à la Réunion par définition est un touriste qui n'ai jamais reparti!
C 'est donc un tourisme d'appoint, de comptoir, donc colonial!
Ce qu'il faut à la Réunion, c'est retrouver sa souveraineté, ériger une république, être autonome et gérer son tourisme comme n'importe quel pays indépendant!

Pour l'instant, cet apport de touristes ne sert à rien aux réunionnais car très peu de métiers touristiques concernent le réunionnais.
Les grandes enseignes multinationales du tourisme à la Réunion renvoient leurs surplus financiers dans les maisons mères!
L'argent ne reste pas à la Réunion!

Il y aurait tant à dire et à redire!

Vive la Réunion souveraine, vive la libération, vive l'indépendance!
Au passage, pour ceux qui se poseront la question, qu'allons nous devenir sans la France, ou bien la Réunion sera comme mada en moins de 6 mois, je leur répond aussitôt que nous avons un cerveau comme n'importe quel être humain, et que l'intelligence n'est pas l'apanage de l'homme maitropolitain providenciel!

37.Posté par Jules Bénard le 03/04/2015 09:22
à posté 13... Question : quel est le boulot d'un organe de presse digne de ce nom ? Précisément de découvrir ce que l'on ne dévoile pas ! Vous devriez les remercier plutôt que de vous indigner hors de propos et aussi stupidement?
Salut, collègues, et bravo !

36.Posté par Ladi Lafé le 03/04/2015 09:14
çà sert à quoi de viser s'il n'y a pas de sanction et d'obligation de remboursement ?????????
et le didier robert entrain de dilapider notre argent , on va le réélire encore pour 3 ou 4 mandats ?

35.Posté par ticanaird le 03/04/2015 09:10
blablabla blabala,ben didier y fé si ben la région y fé,et puis ben tout le monde y fé pa rien,et on prend les mémes et on recommence,et oui fier d'etre français et surtout comme dirait n'importe quel gland surtout d'etre réunionnais......

34.Posté par Dimitri ALAIN le 03/04/2015 07:41
il n'y pas qu'a l'irt que crc devrait mettre son nez toutes institutions région département mairie chambre de commerce et des métiers on aurait de quoi en parlé longtemps ...

33.Posté par ALEXANDRA le 03/04/2015 06:51
Virolleau n'était il pas payé 2 fois ? par l'IRT et par les ïles Vanilles (avec quote part de l'IRT)

32.Posté par mylene le 03/04/2015 00:09
Je vois qu'on a l'art de se contenter de peu, voire de rien. La situation touristique à la Réunion est une catastrophe, car la gestion du tourisme à la Réunion est une catastrophe. l'IRT c'est 0+0=0. La Réunion investit deux fois plus que l'ile Maurice ou Madagascar pour avoir deux fois moins de touristes que ces deux iles. Chercher l'erreur..... Incompétence des personnes en charge de la communication et du marketing. Incompétences des personnes en charge des budgets alloués. Et manque de professionnalisme des personnes en charge de la représentation de la Réunion à l'extérieur. Comme dit créole "nou lé mort nou koné pas"

31.Posté par julien le 02/04/2015 22:58
La critique est facile , l'art est aisé! il semble que la CRC oublie quelques paramètres , facteurs et indicateurs dans ce rapport.

30.Posté par MDR le 02/04/2015 22:56
"Pire, il a reculé légèrement, passant de 421.900 en 2009 à 416.000 en 2013" , désolé mais qu'est ce qui est pire la? l'ecart est ridicule si on le met dans le contexte économique actuel ! ce chiffre est satisfaisant! cela ne signifie absolument pas que la fréquentation est en diminution si on y rattache le chik, les requins et le contexte national; au contraire cela inque que l'IRT a réussi malgré tout à garder le cap.

29.Posté par Blasphème le 02/04/2015 22:50
En tout état de cause on ne peut nier les effotrs de l'IRT et de la Région Réunion en matière du développement économique et du tourisme. Depuis 2010, le tourisme au moins on en parle. De plus il a bien compris qu'auparavant l'IRT travaillait en solo et il a fait le choix honorable de travailler avec les acteurs du tourisme chez nous à qui il a donné la parole. Jacqueline s'est battue pour les visas. Didier Robert pour la formation, les aides aux entreprises au sein du secteur ; il valorise notre image et notre coeur de métier.L'action est là et je suis persuadé qu'à moyen terme les résultats seront probants!

28.Posté par vanille le 02/04/2015 22:41
La Région a mis en place un panel d'aides pour le tourisme jusqu'ici jamais vu à La Réunion. Avant aucun accompagement des entreprises et des projets. C'est de la jalousie!

27.Posté par jojo le 02/04/2015 22:38
sauf erreur quand Didier Robert est arrivé à la Region n'avait déjà un trou à l'IRT, l'ancienne équipe té fini bien baize l'argent la dans zot y rappelle pas ? IRT, SR21 dans tout ca n'avez trou!

26.Posté par la boue avant la pluie le 02/04/2015 22:33
Personnellement je vais attendre d'avoir tous les éléments avant de juger. Ne faisons pas la boue avant la pluie. Nul n'est coupable ...l'IRT a surement des arguments probants sur le sujet.
A la Télé ce soir Serveaux a dit que oui , attendons !!!

25.Posté par GIRONDIN le 02/04/2015 21:41 (depuis mobile)
@14 FRANCK
Vous avez raison. Si le seul but est d''avoir des touristes il suffirait de leur offrir le billet et le séjour.
Plus sérieusement,Il me semble qu''à un moment on doit faire un bilan.Il est bon ou pas pas bon.Où sont Les 600 000 touristes?

24.Posté par Mamitu le 02/04/2015 21:40
Personnellement, j'aurai plutôt tablé sur les voyagistes que faire de la publicité sur un terrain de football. Les voyagistes impriment des catalogues. Y a-t-il des descriptifs de l'île ? Les voyagistes étrangers comme les pays du Nord : Suède, Norvège, Russie etc... sont-ils sollicités pour mettre l'île en valeur dans leurs catalogues ? Ensuite, les sportifs qui pourraient être intéressés par l'île, sont plutôt des randonneurs, des visiteurs du volcan etc... Il faut aller chercher les clients là où les choses leur plaisent. Je suis donc tout à fait d'accord avec la C.R.C.

23.Posté par Titi or not Titi le 02/04/2015 21:24
A quand :
IRD : Ile de la Reunion Dépenses

Jacqueline Farreyrol, au "restaurant du Sénat"
Ca sent la Banane, la Vanille et le Cumin ...

22.Posté par Restaurateur le 02/04/2015 21:05 (depuis mobile)
Moi je suis content que l 'IRT fasse ces campagnes de promotion parce que pour mon resto je n ai pas les moyens de la faire! Merci IRT

21.Posté par Turbo le 02/04/2015 21:01 (depuis mobile)
La oubli salon MEDEF ek salon expert comptable ! Kosa L''IRT parti fé là-bas o0

20.Posté par Pfff le 02/04/2015 20:59 (depuis mobile)
Voilà encore des détracteurs, juste bon pour politiser un rapport en vues des régionales. Cela ne fonctionnera pas , les actions en faveur du tourismes sont une réalité et font partie des priorités de la Région. ça déplaît , les régionales commencent

19.Posté par Franck le 02/04/2015 20:55 (depuis mobile)
On s'en fou de combien ou de la gestion de la gouvernance! Ce qui importe comme dit DIdier Robert c ' est que le tourisme ne sombre pas et que l' IRT a réussi à limiter la casse.

18.Posté par Imaz presse le 02/04/2015 20:51 (depuis mobile)
Et comment Imaz Press peut avoir en sa possession un rapport confidentiel qui doit être présenté en séance plénière? Sans compter que ce même imaz press se contente de relater le mauvais sans dire quelles sont les recommandations

17.Posté par zanatany le 02/04/2015 20:51
Copinage... Copinage....

M'en vais aux Seychelles avec 110 personnes, m'en vais au salon de la plongée avec 20 copains, m'en vais en Australie avec 80 amis, m'en vais en Inde avec 90 musiciens, m'en vais au Mozambique ou en Afrique du sud avec 40 cuisiniers ...

Et pendant ce temps, les touristes s'en vont aussi...

16.Posté par Pro le 02/04/2015 20:48 (depuis mobile)
Faudra que la CRC explique comment on peut promouvoir une destination sans qu' elle soit présente sur les salons à haute fréquentation. On ne peut pas faire la promotion de l île tout en restant assis derrière un bureau!

15.Posté par Blabla le 02/04/2015 20:46 (depuis mobile)
Ça aurait ou être bien pire , le President de Région a bien raison de dire que le cap est maintenu après la crise du chik. Il fait tout de même reconnaître que face a cette crise , l ' IRT s 'en sort plutôt pas mal

14.Posté par Pfff le 02/04/2015 20:43 (depuis mobile)
Dans tout ça on oublie de dire qu'à l arrivée de Didier Robert à la région l ' IRT était déjà déficitaire!

13.Posté par KLD le 02/04/2015 20:36
rebis, je suis fier d'etre français quand je vois fonctionner nos institutions , heureusement qu'existent les juges , quand la population n'est pas écoutée , malgré des critiques "constructives" .

12.Posté par KLD le 02/04/2015 20:34
merci l'état de droit , merci !!!!!

11.Posté par demission le 02/04/2015 20:12
demission et remboursement des frais de Viroleau, fareyrolles, serveaux et les salariés de l'IRT

10.Posté par GIRONDIN le 02/04/2015 20:01 (depuis mobile)
MERCI pour l'info

9.Posté par ticanaird le 02/04/2015 19:55
pour recevoir du tourisme il faudrait changer les mentalités de faignantise et d'assistanat et surtout le racisme ambiant dont beaucoup sont bien dotés ici,après pour recevoir quelques indemnités de notre chere métropole ben continuez caria

8.Posté par GIRONDIN le 02/04/2015 19:42 (depuis mobile)
Vous avez oublié ça aussi:
...."L’IRT a notamment procédé "au recrutement de 25 salariés supplémentaires entre 2010 et 2012" pour atteindre un total de 98 salariés en 2012"

7.Posté par GIRONDIN le 02/04/2015 19:38 (depuis mobile)
Vous avez oublié de recopier +2010:
Les actions conduites en métropole, concernent essentiellement des campagnes de communication qui multiplient les messages avec un changement de slogan presque tous les ans et un positionnement marketing imprécis"

6.Posté par fo en rire le 02/04/2015 19:38
excellent...la CRC qui se fait spécialiste en marketing..on aura tout lu!

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales