Société

Les déficits en eau s'accentuent à la Réunion


Les déficits en eau s'accentuent à la Réunion
L'office de l'eau vient de publier sa note mensuelle sur les relevés en eau à la Réunion. L'office de l'eau fait ressortir un "déficit" de ressource en l'absence d'événements pluviométriques significatifs en juin dernier. Si certains secteurs présentent quelques résultats excédentaires, la quasi-totalité des cours d'eau et nappes présentent des résultats déficitaires allant jusqu'à -145% dans l'Est de l'île.

"Les déficits s’accentuent en l’absence d’évènements pluviométriques significatifs en juin 2014. En ce qui concerne les rivières, 10 stations sur 11 présentent des débits médians mensuels inférieurs aux normales saisonnières", explique l'office de l'eau dans son bulletin du 24 juillet dernier.

Dans les quatre coins de l'île, le constat en déficit de ressources en eau est le même.

Dans la région Nord-Est, la situation se "dégrade" selon l'office de l'eau de la Réunion. A Sainte-Suzanne, on enregistre une chute de -60% des ressources ce qui fait passer le secteur a "fortement déficitaire" pour le mois de juin comparé à celui du mois de mai. Dans l'Est, Bras-Panon, Rivière des Roches ou en Rivière du Mât enregistrent respectivement des baisses de ressource en eau allant de -27 à -64%.

Pour les nappes phréatiques, la situation reste "globalement" déficitaire, note l'office de l'eau. "Dans l'Ouest, le Sud-Ouest et les Plaines : -30% en moyenne au Port, -41% au Gol, -64% à Saint-Pierre et -75% et à Saint-Gille", précise l'office. Pis, des minimums de saison sont enregistrés dans l'Est entre Sainte-Suzanne et Bras-Panon où les déficits en ressource d'eau vont de -120 à 145%.

Seuls quelques sites ont résisté à la pluviométrie faible à la Réunion. Dans le secteur du Tévélave, la source Dussac enregistre un excédent de 56% encore dû au passage de Bejisa. En ce qui concerne les ressources en eau souterraine : "Sur la côté Ouest et Sud-Ouest, quelques aquifères restent en excédent par rapport aux normales saisonnières : +42% à Saint-Paul centre, +5% sur la Plaine des Cocos à Saint-Louis, +53% de l'Ermitage aux Avirons et +49% à Pierrefonds", conclut l'office de l'eau.
Mardi 29 Juillet 2014 - 16:46
Lu 863 fois




1.Posté par noe le 29/07/2014 18:06
C'est très grave pour l'avenir !
Nous aimons "l'hygiène" , être propre , sentir bon ... alors nous utilisons trop d'eau ... ce gaspillage peut être fait quand on a de l'eau en grande quantité ... mais aujourd'hui , il ne pleut plus suffisamment .
Pour la boisson , on a encore la Dodo..
Pour les bains , revenons comme lontan , nos aïeux ne se douchaient que rarement ... la crasse protégeait leur peau des piqures de moustiques et pour les toilettes , les besoins , c'était les herbes , les champs ... on s'essuyait avec un gros galet ou avec des feuilles de bringelier ...

Economisons !

2.Posté par Ladi Lafé le 29/07/2014 18:43
Bande de naze, il faut demander au virapoulet de vous en faire livrer, il en a à revendre, même aux zarabes très loin!

3.Posté par véridik le 29/07/2014 19:39
basculer l'eau d'Est en Ouest pour dire qu'il y a un déficit ... ça c'est fait!

4.Posté par Alex le 29/07/2014 22:18
Le moment est peut etre venu de planter des arbres tout le long des routes

5.Posté par Gloseur sensE le 29/07/2014 22:32
L'Office de l'eau de La Réunion ne semble pas préciser pas un élément fondamental, il s'agit de la quantité de la ressource en eau exprimée en m³/personne/an.
Sachant d'une part, que la situation de stress hydrique serait environ < 1700 m3/personne/an.
D'autre part, que la population réunionnaise compte plus de 841 000 habitants, et ayant une densité d'environ 335 habitants/km2.
Et que part ailleurs, il nous faudrait une comparaison de la pluviométrie à la même saison au cours des années précédentes et précisément de chaque mois de juin, afin d'évaluer le cumul du déficit en ressource en eau. Une nappe phréatique ne se remplissant souvent pas totalement en saison chaude des pluies de la mousson.
Le tout en distinguant la ressource en eau de surface, et celle d'eau souterraine.
A court, moyen et long terme, le plus urgent est, en effet, d'économiser la consommation d'eau domestique, agricole et industrielle. Aussi, d'effectuer sur le réseau de distribution d'eau potable, des recherches de fuite d'eau par corrélation numérique, pré-localisation, gaz traceur, thermographie, inspection télévisée, sectorisation en temps réel, référencements des réseaux enterrés etc.
Ainsi que si possible, de revenir au principe ancien du réservoir d'eau dans chaque maison, ce qui imposerait un correct et constant traitement de l'eau adéquat.
A moyen terme et long terme, il s'agirait de rechercher sur terre de nouvelles nappes phréatiques, de les forer et de construire des réservoirs de proximité, voire si c'est réalisable de forer aussi en mer pour en extraire de l'eau douce. Ou encore de dessaler l'eau de mer en utilisant les énergies marines. Parallèlement, d'améliorer le maillage des différents réseaux de distribution dans toute l'île pour de meilleurs flux. Autre possibilité, celle de séparer les réseaux d'eau de manière à ce que l'eau utilisée pour le nettoyage urbain, l'arrosage des parcs et jardins etc, ne soit pas de l'eau potable gaspillée.

6.Posté par Zbob le 29/07/2014 23:20
Et si on arrêtait d'arroser les champs en plein soleil? Depuis le temps que les programmateurs existent sans parler du goutte à goutte....mais bon, tant que les agriculteurs paieront l'eau "agricole" quasiment rien, ils continueront à gaspiller...

7.Posté par Thierry le 30/07/2014 01:06
Si tout le monde faisait pipi dans un canal... le déficit en eau deviendrait ridicule !!! Au fait, tout ce monde qui fait pipi, où va toute cette eau ? puisqu'on a beau faire pipi le plus haut mais ça retombe toujours par terre ???

Vous aurez compris que c'est pour rire. Que quand on rit ... à faire pipi dans sa etc... plus on rit, plus de pipi, donc plus de pipi, beaucoup plus d'eau ...

8.Posté par jason bourne le 30/07/2014 12:47
en direct du Guillaume il pleut mais l'arrosage des cannes est en marche ...

le jour ou le 4*4 de Mr Minatchy fonctionnera a l'eau peut-être que ce problème l'intéressera

9.Posté par milie974 le 30/07/2014 13:49
Oté pas possible!

On revend de l'eau au Katar ou quoi...!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 09:00 Les Avirons: Le noël magique des micro-crèches

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales