Culture

Les déficients visuels entièrement autonomes à la médiathèque de Ste-Marie

Dans sa section "Autrement lu", aveugles et mal-voyants ont la possibilité d'accéder à tous les ouvrages de la médiathèque de Sainte-Marie et de naviguer de façon autonome sur le web. Manque d'envie ou défaut d'information, le public ne se bouscule pourtant pas au portillon.


Les déficients visuels entièrement autonomes à la médiathèque de Ste-Marie
 
Du parking aux différents compartiments de la médiathèque de Sainte-Marie, les déficients visuels peuvent se balader de façon autonome sur tout le premier niveau du bâtiment.

Les lieux sont étudiés de sorte que les personnes aveugles ou malvoyantes, munies d'une canne, puissent s'y déplacer sans encombre grâce à un sol adapté et à un plan de la médiathèque en braille installé devant l'entrée.

Au rez-de-chaussée, Agnès Rouxel, responsable de la section "Autrement lu", accueille plus spécifiquement les usagers à la vision nulle ou faible. Avec l'équipement dont s'est dotée au fil des années la médiathèque, les déficients visuels peuvent s'adonner seuls à la lecture, au traitement de texte ou encore à la navigation internet.

Pour parcourir un livre, nul besoin de connaître le braille

L'une de ses machines, permet ainsi de numériser l'ouvrage ou le document souhaité pour que celui-ci soit lu par une voix féminine. "Ici, il n'y a pas nécessairement besoin de connaître le braille pour pouvoir consulter une oeuvre, nos outils possèdent une commande de synthèse vocale. La vue peut se dégrader pour différentes raisons, la vieillesse notamment, chez des personnes qui n'ont jamais appris le braille. Quoiqu'il en soit, il est très important de pouvoir continuer à lire", commente Agnès Rouxel.

Elle-même malvoyante, la responsable de "Autrement lu" ne rencontre aucune difficulté particulière à pianoter sur son clavier d'ordinateur, ou à surfer sur le web. Tous sont équipés d'un logiciel de synthèse vocal, de grossissement de caractères qui permet un zoom large, et d'un second clavier en braille.

La médiathèque approvisionne toute l'île

Seule médiathèque de l'île à proposer ce service, celle de Sainte-Marie dispose également d'une machine de transcription qui lui permet d'éditer ses propres ouvrages en braille, à partir des fichiers des éditeurs français. Déjà 380 livres ont ainsi été imprimés en braille, des grands classiques de la littérature aux plus récents volumes.

Chaque mois, une vingtaine d'usagers vient s'instruire et se divertir dans la section "Autrement lu" mais une majorité de ses adhérents malvoyants et aveugles se fait directement et gratuitement livrer à domicile des ouvrages, albums de musique, ou livres à écouter en location par la médiathèque, et ce sur toute l'île.

Le nombre de personnes visuellement déficientes à pouvoir jouir de l'équipement proposé par la médiathèque de Sainte-Marie reste toutefois restreint. Un faible engouement qu'Agnès Rouxel explique en partie par le manque d'information et par une réticence de certains à accepter leur handicap. "Pour les aveugles et malvoyants de naissance, il est relativement facile de faire la démarche de venir. Pour ceux dont la vision a décliné tardivement, c'est plus compliqué", regrette Agnès Rouxel.

La responsable, elle, souhaiterait voir la médiathèque davantage animée. Demain, dès 13h30, une séance de projection du film "Le château de ma mère" accessible aux déficients visuels est organisée dans sa section. Et peut-être prochainement, elle l'espère, un site internet de la médiathèque verra le jour, qui permettrait au public d'accéder depuis son domicile à sa base de données...
Mercredi 22 Juin 2011 - 07:32
Lu 1434 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales