Société

Les coupeurs de canne veulent continuer à toucher le RSA !


Les coupeurs de canne veulent continuer à toucher le RSA !
Concilier le maintien d'une activité professionnelle saisonnière, le coupe de la canne, et le maintien des droits sociaux, c'est l'objectif affiché par la Chambre d'agriculture qui organisait hier plusieurs réunions au quatre coins de l'Île avec les agriculteurs. Il semblerait que les exploitants aient des problèmes, cette année, pour trouver des coupeurs de cannes du fait de l'augmentation des contrôles sur les exploitations. Les coupeurs préfèreraient ne pas de perdre le bénéfice du RSA et s’abstiendraient donc de participer à la coupe.

Déjà l'année dernière, des demandes avaient été formulées au Pôle emploi pour que les coupeurs de cannes puissent préserver leurs droits sociaux. Cette année, selon les informations du Journal de l’ile, la Chambre aurait sollicité le nouveau ministre de l'Outre-mer, Victorin Lurel, et les cinq nouveaux députés de la Réunion pour obtenir un moratoire de cinq ans sur la question des embauches dans le secteur agricole. L'objectif est de trouver d'autres solutions pour les exploitants comme notamment la coupe mécanique.

Environ 800 coupeurs sont attendus dans les champs pour cette campagne 2012.
Lundi 25 Juin 2012 - 07:33
.
Lu 2187 fois




1.Posté par Gilbsg le 25/06/2012 09:10
On croit rêver... et en plus ils sont sérieux !

2.Posté par vanille le 25/06/2012 09:32
Je suis pour que tous les français touchent le RSA dès l'âge de 18 ans. Les plus courageux iront travailler, leur salaire sera un plus. A 60 ans et sans conditions s'ajoutera bien entendu la retraite.
Ils ont raison les coupeurs de canne, qui ne demande rien n'a rien. Ils ont surement voté Hollande et ils y croient dur comme fer à cette nouvelle vie toute rose.

3.Posté par jo le 25/06/2012 10:01
juste une question au coupeurs . Sur une saison vous vous faite combien ?? et sur le travail au black hors saison ??

4.Posté par jo le 25/06/2012 10:15
franchement c au agriculteurs de trouvé une solution pour leurs employer non a l'état . Ils serons content quand un pays plus compétitif leur coupera la canne sous le pied en inondant le marché de sucre ou dérivé beaucoup moins cher que le local et la sa va crié encore . Perso tout les ans on entend se plaindre au niveau de la coupe .sa commence a bien faire , tout les Réunionnais on des soucis , seulement nous on a pas de tracteurs pour tout bloqué quand on ne veut pas nous entendre

5.Posté par Patrick B. le 25/06/2012 10:28
Et pourquoi l'État devrait-il sponsoriser la coupe de cannes? Il suffirait aux exploitants de proposer aux coupeurs de cannes un revenu décent, leur permettant de se passer du RSA pour qu'ils viennent travailler. Je ne comprends pas bien la polémique...

6.Posté par Coupeur le 25/06/2012 10:35 (depuis mobile)
Pas compliqué zot la planter son canne li n''a ka coupe li même mi gagne mon Rsa et j''ai pas besoin d''aller me défoncer dans canne il faut arrêter j''ai mon cmu +rsa. Ces bon ont n''a mis hollande en place pour ns protéger faut kil tienne ces promesse

7.Posté par électeur interloqué le 25/06/2012 10:51
Pourquoi les artisans ; les PME et les Associations diverses et très variées, ne pourraient-ils pas eux aussi, utiliser ceux qui perçoivent le RSA et toutes sortes d'aides,...

Et ce, au mépris des règles et obligations que l'Etat se doit d'observer, pour le comblement du déficit de ses comptes publics,...

Ainsi que le font leurs collègues planteurs de canne polluante pour l'environnement, subventionnée tant et plus notamment par l'Europe,... alors que l'île est obligée d'importer l'essentiel de ses besoins alimentaires ???

L'ensemble de nos élus Réunionnais, ne trouve-t-il pas cette situation scandaleuse ???

8.Posté par PAT974 le 25/06/2012 11:01
pat974
Mais bien-sur pourquoi pas......"LOL"
Les canniers devraient faire comme en France ou en Espagne lors des vendanges et autres récolte. Un recrutement d'Étranger sous visa de travail saisonnier serait la meilleures solution pour les récoltes.
Les Mauriciens ou Malgaches seraient ravis de pouvoir travailler ici en saison de coupe.
Et arrêtons la facilité les compromis a 2 balle. Les aides sociales sont due certes... Parce que d'autres travailleurs sont prélevés!. Restons dans nos fondamentaux. Tu travailles, tu cotises../ Point Barre.

9.Posté par comique le 25/06/2012 12:00
abusé quand même...par contre pour répondre au post 3, un coupeur de canne se fait environ 15-20€ / tonne et c'est intense sans compter en été tu crève de chaud avec les vêtements. Perso c'est pas les coupeurs mais plutôt les agriculteurs (beaucoup) qui se font des marges de fou, ensuite les industries n'en parlons pas. Bref celui qui se pète le q vous inquiétez pas c'est toujours celui qui gagne le moins.

10.Posté par Thierry le 25/06/2012 12:05
A Post 5 ... Juste parce que ce serait une phase d'incitation ... le temps d'un temps, d'un moratoire ... et l'Etat n'en serait que gagnant.

Voudriez-vous voir comme le dit le POST 8 du recours à de la main d'oeuvre importée et demandeuse. L'argent repartirait vers d'autres sols ... plutôt que le développement du travail local même assisté ... avec peut-être la pérennisation à terme de quelques centaines d'emplois locaux ... Donc, l'Etat y serait gagnant et le travailleur aussi et l'agriculteur ... Et moi, pour mon café ... sucré ...

C'est un travail saisonnier ... Il est illogique qu'en conséquence, ces travailleurs saisonniers perdent leurs droits aux aides pour une saison ... Ce n'est pas les motiver. Il faut une carotte ... plutôt une "canne à sucre" pour la circonstance ... du sucre ... On attire pas les mouches avec du vinaigre.

11.Posté par Caton2 le 25/06/2012 13:11
« L'objectif est de trouver d'autres solutions pour les exploitants comme notamment la coupe mécanique ». Il faut savoir! La coupe mécanique ne serait pas satisfaisante selon certains planteurs, et d’autres voudraient plus de coupe mécanique!
L’effet Hollande se fait sentir. Le toujours plus est en train de gagner du terrain!
Plus de subventions, plus de RSA, les aides plus le travail, et maintenant les avantages sociaux plus le travail non déclaré! Encore plus de petits arrangements!
Hollande savait ce qu’il faisait en nommant un ministre antillais. Les antillais sont les rois des petits arrangements! Est-ce bien nécessaire de pourrir les mentalités par des « arrangements » avec la légalité?

12.Posté par vrpv974 le 25/06/2012 13:43
Moi j'aimerais ne plus payer d'impôts! C'est possible?

13.Posté par vangog974 le 25/06/2012 16:29
du lever du soleil au coucher, ils peuvent couper environ dix tonnes ,sa fait entre centcinquante et deux cent euros jour/ multiplier par six ou sept jour /semaine . Aller je vais etre sympas deux a trois milles euros /mois , et tu veus garde ton RSA tu fou not geule ,mi sie artisant paye pour ces bougs ,merde sa suffi

14.Posté par chikun le 25/06/2012 17:24
Une seule solution : scanner tous les champs de canne, acheter du matériel de coupe numérique et faire une battle entre les joueurs sur internet : coupe de la canne assurée en moins d'un mois , rentabilité maximum et pas de grève des planteurs.
CQFD

15.Posté par mina le 25/06/2012 19:17
A Comique : ce sont surtout les grands propriétaires qui s'en mettent plein les poches car ils brassent plusieurs milliers de tonnes par coupe, les petits planteurs ne touchent même pas le smic par mois. La solution ce serait de remplacer la canne(héritage de l'esclavage) par d'autres cultures. Il serait peut-être temps de mettre en place une autre politique agricole qui corresponde mieux aux besoins alimentaires de la Réunion.

16.Posté par PAT974 le 25/06/2012 21:36
pat974
Dans l'affaire, ils ne perdront rien Le RSA sera certainement couper dans la mesure ou ils seront déclaré.Mais à la fin de la coupe canne employeurs et coupeurs devront justifier les revenus. Et s'ils ont touchés plus que les minimas. Ils seront soit imposés ou non Et si oui,dans notre société il faut penser collectivisme. Et que dans la circonstance des dettes de dépenses de l'état le travail au noir est un délit. Nous ne pouvons plus cotiser pour ceux qui usent et abusent des moyens socio. Les pis de la vache à lait ont des limites.
A post 10 oui cet un travail saisonnier qui dure six mois. les six mois de dur labeurs les font gagner environs 15000 € presque équivalent à un manœuvre un ouvrier de base ou une caissière en grande surface en temps partiels pour toute l'année et sans les engueulades du chef.
800 coupeurs prévus cet année. Et bien se sera 800 qui contribueront aux caisses sociale.
Incitons davantage a ce qu'il y en ai plus l'année prochaine.
Entre chaque saisons, il reste six mois pour former dans le cadre du pôle emploi et trouver d'autres solutions.
Maintenant pour gagner plus l'employeur n'a certainement pas envie de déclaré ses cotisations sociales.
Et, il est quand même étrange que la chambre de l'agriculture soit demandeuse d'un tel arrangement....
Un moratoire de 5 ans "lol" Si après nous avons un gouvernement de droite,nous aurons les canniers bloquer les routes!

17.Posté par Moi aussi le 25/06/2012 21:55
Et bien moi aussi je veux toucher les indemnités assedic tout en travaillant.

18.Posté par une retraitée pauvre après 40 ans de dur labeur... le 26/06/2012 06:51
@17.Moi aussi

Et moi également je voudrai percevoir le RSA,... moi qu'on a OBLIGE à prendre sa retraite pour toucher 780 euros par mois, c-à-d près de la moitié de mon dernier salaire, parce que je suis âgée de plus de 60 ans alors que je suis en bonne santé et que je veux continuer à travailler parce que je vis seule avec ma fille étudiante qui doit continuer ses études ...

A quoi sert de partir en retraite si on a pas de quoi vivre décemment ???

Seuls les fonctionnaires qui touchent la quasi totalité de leur salaire sur-majoré peuvent partir avec une retraite plus que décente !!!

Et nos zélus qui cumulent les mandats en s'engraissant avec leurs différentes indemnités jusqu'à des ages canoniques, pourquoi ne les obligent-on pas, EUX AUSSI ,à partir en retraite à 60 ans ???

C'est ça la justice sociale selon la gauche ???

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales