Société

Les "coulisses du BTP" ou comment redorer le blason d'un secteur en crise


Les "coulisses du BTP" ou comment redorer le blason d'un secteur en crise
"Nous avons un espoir de relance", assure Bernard Siriex, président de la Fédération réunionnaise du BTP, dont la volonté est de donner espoir aux jeunes grâce à la journée des "chantiers portes ouvertes". Il s'agit de la dixième édition des "coulisses du BTP", un rendez-vous qui se tiendra ce vendredi 26 octobre sur six chantiers du BTP et un site industriel. Les jeunes qui cherchent leur voie dans le secteur du BTP, ainsi que le public, sont invités à venir visiter ces chantiers répartis dans six communes au travers de l'île.

Plus précisément, les entreprises SBTPC et Sogea guideront les visiteurs sur le site du Grand Prado où a lieu la construction de la station d'épuration rue André Lardy à Sainte-Marie. Plus loin dans l'Est, la visite de la Maison du Parc National, qui se construit rue de la République à la Plaine des Palmistes, sera pilotée par l'entreprise Trait carré.

Sur le chef-lieu, l'avancée de la réhabilitation du Centre de secours Sdis sera visible ruelle Tadar à Saint-Denis. La visite sera assurée par l'entreprise BBOI. Au Port dans la ZI n°1 rue Armagnac, l'entreprise Ciments de Bourbon guidera la visite dans une cimenterie.

Enfin, dans le Sud au Tampon, l'entreprise GTOI organise la visite d'un collège en construction, ainsi que des logements de fonction sur le chantier d'un gymnase.

Valoriser un secteur encore en crise... Un vrai défi

Près de 3.000 visiteurs ont déjà réservé leur visite. Ce rendez-vous donne l'occasion aux enseignants, aux employés et aux chefs d'entreprise de se rencontrer. Les professionnels du secteur du bâtiment et des travaux publics seront là pour donner goût aux collégiens et lycéens pour ce secteur, malgré sa situation de crise.

"C'est une passion de partager notre passion", s'empresse de dire un membre de la fédération du BTP. "On a de plus en plus de mal car il n'y a plus de public qui vise le BTP", indique le représentant de l'Afpar présent à la conférence de presse de présentation de l'événement. Selon lui, il faut "redonner de l'intérêt pour les travaux manuels".

L'effectif des salariés dans le BTP cette année tourne autour de 17.000, un chiffre qui se rapproche de celui de 2004, cependant loin des 24.000 salariés de l'année 2008. Mais depuis la fin de cette même année, ce chiffre n'a cessé de décroître, pour revenir en 2012 à un nombre d'embauches équivalent à celui de 2004 (source CERBTP, CCP).

Le secteur prévoit 1,3 milliard de chiffre d'affaire dans la construction, dont un milliard dans le bâtiment qui englobe les logements essentiellement sociaux, des équipements scolaires, hospitaliers et de bureaux, de surfaces commerciales ou encore de maisons individuelles. Les routes, voierie et réseaux divers représenteront 300 millions d'euros de chiffre d'affaire prévu.
Mardi 23 Octobre 2012 - 10:22
Daniella Maillot
Lu 894 fois




1.Posté par Le collective du quartier St Denis le 23/10/2012 17:04
LES CHANTIERS AU NOIR ! TROP DE TRAVAIL AU NOIR ! TUE TOUTE L ECONOMIE !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales