Politique

Les conseillers régionaux et généraux péi gagnent-ils plus qu'en métropole?


Les conseillers régionaux et généraux péi gagnent-ils plus qu'en métropole?
 
Observateur avisé des salaires et dépenses des élus de la République, le député René Dosière a effectué une longue et fastidieuse enquête sur les indemnités des conseillers généraux et régionaux français. Publiée par Le Point, cette étude recoupe, région par région et département par département, les salaires moyens des élus de ces deux collectivités territoriales.

Des données qui permettent de voir les régions et départements où les élus sont les plus gourmands en indemnités, et inversement. Car, comme l'explique René Dosière, "calculées par décret ou par la loi. Il y a un salaire de base, mais chaque collectivité peut augmenter ce barème soit en créant des postes où le barème est majoré, comme vice-président ou adjoint, soit en atteignant le plafond autorisé".

Premier constat, sur l'année 2008-2009, "les conseillers généraux et les conseillers régionaux ont été particulièrement raisonnables". Mais qu'en est-il de la Réunion ?

La Réunion au-dessus de la moyenne nationale

Concernant la Région Réunion, tout d'abord. La collectivité compte 45 élus et le salaire moyen par an et par élu est de 31.454 euros. Soit une rémunération supérieure de 9,16% à la moyenne nationale, qui est de 28.572 euros. C'est la Région Rhônes-Alpes, avec un salaire moyen de 36.136 euros, soit 20,93% au-dessus de la moyenne nationale, qui remporte la palme de la collectivité régionale aux indemnités les plus élevées. De l'autre côté du classement, on retrouve la Région Limousin, où les indemnités sont 31,16% moins élevées que la moyenne nationale.

Concernant le Conseil général de la Réunion, il compte 49 conseillers généraux qui ont un salaire moyen, par an, de 31.138 euros. C'est 6,14% au-dessus de la moyenne nationale, qui est de 29.226 euros par an. Ce sont les Bouches-du-Rhône qui ont les conseillers généraux les mieux payés avec des indemnités moyennes de 40.656 euros par an, soit 28,11% au-dessus de la moyenne nationale.

Si on ne peut pas considérer la Réunion comme un "mauvais élève", concernant les indemnités de ses élus, on peut néanmoins constater que les deux collectivités territoriales de l'île sont dans la fourchette haute et contribuent à relever la moyenne nationale.

Voir l'ensemble de l'étude ici.
Mercredi 12 Octobre 2011 - 10:29
Lu 2405 fois




1.Posté par jipi974 le 12/10/2011 11:46
Cela fait 2 621€ par mois, ce qui n'est pas trés élévé si les élus s'occupent sérieusement de leurs délégations, cela représentant une activité à plein temps.
Il ne faut pas confondre les indemnités allouées aux élus ayant délégation avec les postes honrifiques et surtout rémunérés à d'autres hauteurs... Mais certains aimaient bien et aiment toujours bien les cumuler d'une manière un peu excessive...

2.Posté par noe11111111111111 le 12/10/2011 11:54
Malheureusement , il faut rembourser les frais de campagne ...qui sont plus élevés qu'en Métropole (whisky plus cher , ti fours plus chers ...affichage plus cher ....)
Mais somme toute , ça ne nourrit pas l'élu(e) !

3.Posté par Ded le 12/10/2011 13:24
Il s'agit là des indemnités seules..mais quid des multiples avantages ? Pour certains , voitures, téléphone gratuit....et autres petites douceurs discrètement attribuées par ces élus à...eux mêmes!

4.Posté par que l'exemple vienne d'en haut ! le 12/10/2011 14:40
une suggestion ... pour réaliser queques "menues" économies .... Nous avons 45 Conseillers Régionaux, 49 Conseillers Régionaux, sans parler de nos parlementaires, ni maires etc...
Nos élus dits "des assemblées territoriales, ont une indemnité moyenne de 2500, 00 € sans compter les avantages en "nature" voiture, gsm, etc ... (connus et inconnus du peuple ... donc de ceux qui leurs pemettent d'avoir tou ça !) !
Un don "spontané" de 500, 00 € par mois de nos élus, permettrait pour un montant minimum de 600 000, 00 € par an de reverser cette somme à des associations dites d'intérêt public ou à d'autres lignes budgétaires qui ne seraient pas diffiile de trouver .... 600 000, 00 € annuel .... pensez y chers compatriotes ... Ce que peuple veut ....

5.Posté par jason bourne le 12/10/2011 16:22
la plupart ont un métier, voire un autre mandat ....

de plus beaucoup sont dans des structures style tco et autres à des postes qui sont rémunérés genre conseil d'administration ( Mr Melchior à st-paul)

Mr Verges est aussi attaché territorial au port

MMe Farreyrol est sénatrice

6.Posté par ndldlp le 12/10/2011 21:04
ne sont pas compris dans cette étude, les revenus indirects conséquences des libéralités des généreux donateurs des campagnes, les copains qui financent et qui bénéficient en retour de contrats de sous traitance, les sociétés bidons créées par les amis et qui, bien souvent, redistribuent les largesses dont ils sont les bénéficiaires par le biais de marchés à bons de commande...
ou encore les travaux réalisés à l'oeil par des entrepreneurs, ou encore les dessous de table qu'il faut verser pour obtenir le déclassement d'un terrain...

bref, qu'il est bien difficile d'évaluer la réalité de ce que gagnent les élus...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales