Politique

Les compagnies aériennes chinoises convoitent la destination Réunion

Certes, l'objet de la venue de l'ambassadeur de Chine en France ne devait que "préparer" le terrain à l'escale technique d'une délégation du parlement chinois à la Réunion mais l'ambassadeur, Kong Quan, s'est livré à quelques confidences d'envergure.


L'Afrique intéresse la Chine. Serait-ce pour son sous-sol ?
L'Afrique intéresse la Chine. Serait-ce pour son sous-sol ?

Décidément, le domaine de l'aérien n'est pas avare d'annonces les plus étonnantes les unes que les autres ces derniers temps. Après les billets d'avion discount d'Air Mauritius puis la surenchère d'une éventuelle nouvelle compagnie locale qui décollerait de Pierrefonds, l'ambassadeur de Chine en France a atterri sur un terrain que l'audience venue en conférence de presse n'aurait pas pu imaginer.

"Plusieurs compagnies régionales chinoises ont lancé des groupes d'études sur les possibilités d'ouvrir une ligne directe vers la Réunion", lance Kong Quan dans un français parfait. Mais les révélations s'arrêtent là, juste le temps pour le consul de Chine à la Réunion, Zhang Guobin, de rappeler que la compagnie régionale Air Austral envisageait aussi cette possibilité d'ouverture d'une ligne directe vers la Chine. L'idée fait donc petit à petit son chemin.

Après tout, quoi de plus normal. Les chiffres sonnent comme une évidence. "La Chine c'est 60 millions de touristes envoyés dans le Monde par an", dit fièrement l'ambassadeur. La classe moyenne chinoise se constitue tout doucement, le pouvoir d'achat aidant. A la Réunion, ce sont 300 pionniers qui ont foulé notre caillou en 2010, déjà trois fois plus qu'en 2009.

La Chine écume les pays africains


Mais le sujet reste ouvert comme l'a rappelé l'ambassadeur. Sa venue coïncide avec celle d'une escale technique d'une délégation du parlement chinois vers des pays d'Afrique comme l'Angola ou l'Afrique du Sud. Kong Quan reste évasif. Même si l'on peut se douter qu'un tel déplacement est surtout lié à de la coopération économique pure et dure, l'ambassadeur parlera sobrement d'un périple dans la droite ligne du "concept général d'échanges avec les pays africains". Le langage diplomatique n'est décidément pas facile à percer.

Toute coopération digne de ce nom passe par une desserte aérienne
Toute coopération digne de ce nom passe par une desserte aérienne
Pas avare d'éloges sur le système français, l'ambassadeur, qui en est d'ailleurs à sa troisième visite à la Réunion, retient la complémentarité entre les deux pays. "Un million de touristes chinois rend visite à la France chaque année, 100.000 étudiants chinois se sont inscrits dans l'apprentissage du français".

Mais que seraient les échanges de bon procédé sans une réalité économique soutenue entre les deux mondes. Quarante-cinq milliards de dollars, ce sont les échanges économiques bilatéraux entre la Chine et la France en 2010. On comprend aisément ainsi que la coopération devienne une nécessité. Il est des réalités qui s'imposent d'elles-mêmes.

Visite éclair

Cet après-midi, Kong Quan devait entamer sa visite par une rencontre "au sommet" avec le Préfet Michel Lalande et Didier Robert, président de Région. Demain, la délégation chinoise, avec en tête Wu Bangguo, président du Comité permanent de l'Assemblée populaire de Chine et numéro deux dans la hiérarchie du Comité permanent du bureau politique du Parti communiste chinois, aura à peine le temps de contempler une vue d'ensemble de la Réunion. Son escale technique ne doit durer en effet que quelques heures. En attendant peut-être qu'une compagnie aérienne chinoise lui donne l'occasion de venir, plus longuement, sous le ciel réunionnais.
Mardi 17 Mai 2011 - 17:33
Ludovic Grondin
Lu 2977 fois




1.Posté par Anti cons et connes le 17/05/2011 19:47
Les chinois ne convoitent rien du tout. Leur gouvernement sait très bien que sont davantage les réunionnais que les chinois qui vont se dépenser de l'argent en billets d'avion et en achats touristiques.

2.Posté par Zinco errants le 17/05/2011 20:48
j'adore cette faculté qu'ont les chinois à prendre leurs interlocuteurs pour de parfaits idiots dans un grand sourire bien niais. comment pourrait-on soupçonner ces braves gens de chercher à développer leur tourisme en ouvrant des lignes low-cost vers des destinations proches à forts pouvoir d'achat ?
ou alors à l'insu de leur plein gré !

3.Posté par alexandra le 18/05/2011 08:42
Faut pas réver !!!
Et où sont les hötels 5 étoiles de Mme FAREYROL pour les chinois ???
Quand on sait que des entrepreneurs n'ont toujours pas de réponse soit pour un entretien soit pour le suivi de leur dossier d'aides légales ....pour le tourisme ou développement économique...
Vraiment déçue de voir tout cela, avec la droite qui renie ses militants, adhérents, sympathisants, mais où va t on à La Réunion ? ON a vraiment la tête à l'envers !!!
Un jour s'appelle demain...

4.Posté par touriste le 18/05/2011 09:19
Pourquoi la Réunion interresse les chinois ? Le n°2 vient nous rendre visite sur notre petit caillou !!!! bizarre , bizarre il n'a rien d'autre à faire que de se ballader à la Réunion ? Surveillez les, ils ont une autre idée dans la tête que le tourisme, ça c'est le politiquement correct !!

5.Posté par Anti cons et connes le 18/05/2011 09:35
4.Posté par touriste le 18/05/2011 09:19
Pourquoi la Réunion interresse les chinois ?
------------------

La Chine convoite les matières premières. L'Afrique constitue un eldorado. Pour les chinois, la Réunion est un des points de passage pour leurs hommes d'affaire et techniciens vers l'Afrique australe. Pour aller en Afrique, il faut une liaison aérienne. Avec une liaison aérienne par la Réunion plutôt que par Maurice, on dissuade les chinois d'aller passer leurs vacances à Maurice qui est un pays attractif alors que la Réunion est plutôt un répulsif en comparaison. Les chinois font d'une pierre deux coups : La ligne aérienne directe incite les réunionnais (qui ont un haut pouvoir d'achat) à faire passer leur argent dans les caisses chinoises. Les Mauriciens n'iront pas passer leurs vacances en Chine. Les réunionnais : oui.
Finalement, nous rentabiliserions une ligne aérienne qui serait déficitaire sans notre clientèle.

6.Posté par Vivien DURIEUX le 18/05/2011 10:22
OSTES 3 "ALEXANDRA

"Faut pas réver !!!"
"Et où sont les hötels 5 étoiles de Mme FAREYROL pour les chinois ???"

Gone with the wind à TROIS BASSINS? où la Préfecture et la Région veulent faire une DUP , là où les Chinois voulaientt faire un 5 étoiles, pour réaliser un aqueduc de 5 km de long hypothéquant le développement touristique de LA POSSESSION et SAINT DENIS!?

A la vitesse du déclin de la France, LA REUNION,île Bonaparte, où "impossible n'est pas français" au prochain CHAUDRON, sera bientôt indépendante, comme les 4 départements français d'Algérie Il y' a 50 ans presque!?

WIKI LEAKS ne faisant pas secret des ILLUMINATIS ,voulant depuis la défaite de CAPE MALHEUREUX à MAURICE, alors île de France, que les français ne soient plus présents dans l'océan indien, perdant en 222 ans de "SEXES, MENSONGES & VIDEOS", de :

"La révolution française le 14 juillet 1789, dont toutes les conséquences ne sont pas encore connues " selon TCHOU EN LAÏ, Ministre des affaires de MAO TSE TOUNG!?

7.Posté par un kréol le 18/05/2011 17:36
enfin,

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales