Economie

Les commerçants de St-Paul invités à refaire leur devanture

Les commerçants de Saint-Paul pourront refaire leur vitrine. La CCIR et la commune ont signé hier la convention qui permettra d'aller puiser dans le fonds FISAC (Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat, et le commerce).


Les communes se battent pour le fonds FISAC. Huguette Bello, maire de Saint-Paul, elle-même a taquiné le président de la CCIR, Ibrahim Patel. "Saint-Paul i arrive après d'autres communes !", rigole-t-elle. "Le meilleur pour la fin", lui répondra non sans humour son interlocuteur.

Ce mardi, élus saint-paulois et de la CCIR ont voulu marquer le coup. L'événement est d'importance "pour tout commerçant qui souhaite faire refaire sa devanture", explique Ibrahim Patel. Ce dernier en connait un rayon.

Ancien président des commerçants de Sant-Paul, il n'avait eu de cesse de solliciter les maires successifs (y compris Huguette Bello dès 2008) pour qu'ils se battent sur cette dotation spécifique. "Dix ans qu'on se bat là-dessus, explique-t-il, et je suis très heureux d'avoir pu le faire avec la mairie de Saint-Paul au bout d'un an et demi de ma mandature à la CCI".

"Le FISAC est un fonds national de toute manière perdu s'il n'est pas réclamé", explique Ibrahim Patel. Dans ces conditions, autant plonger la main dans le pot.

Lutter contre l'attractivité des centres commerciaux

Attention, qui dit subvention dit aussi sélection sur dossier instruit par un "développeur" en lien étroit avec la Chambre de commerce. La présentation d'un dossier présentant les travaux à effectuer : c'est ce qui sera demandé à tout candidat souhaitant bénéficier d'une enveloppe de 50.000 euros (le plafond) et dont l'utilisation ne pourra être "fléchée" que vers une rénovation de façade, un intérieur de magasin plus attirant. Une commission statuera sur les candidats retenus.

"Cela permet de rendre plus attractif le centre-ville face à la périphérie", réplique Ibrahim Patel, conscient des faiblesses "esthétiques" des magasins du centre-ville. Une manière de répondre aux dégâts que provoquent les centres commerciaux sur les petits commerces du coeur de ville. La convention signée hier s'adresse aux commerçants de Saint-Paul ville et de la station balnéaire.

Saint-Paul devient ainsi la 9e commune à bénéficier de cette convention. La Possession et le Port dans sa deuxième tranche sont les prochaines sur la liste.

Les commerçants de St-Paul invités à refaire leur devanture
Mercredi 29 Août 2012 - 09:56
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 772 fois




1.Posté par David ASMODEE le 29/08/2012 10:15
Bien entendu, c'est dirigé vers le centre-ville.
Le communautarisme réunionnais m'étonnera toujours.

2.Posté par polo974 le 29/08/2012 10:57
"""
"Le FISAC est un fonds national de toute manière perdu s'il n'est pas réclamé", explique Ibrahim Patel. Dans ces conditions, autant plonger la main dans le pot.
"""
Mais quel raisonnement pourri ! ! ! S'il n'est pas dépensé, c'est autant d'endettement public en moins.

C'est n'importe quoi, ça de donner du fric à ceux qui augmentent notre déficit local... ben oui, 95% (au minimum) de ce qu'ils vendent, c'est de l'import.

3.Posté par Patrick B. le 29/08/2012 11:03
Incroyable!!! 10 ans qu'ils attendent les commerçants pour refaire leur devanture? Et ils s'étonnent de ne pas être attractifs? Donc, comme le commerçant n'investit pas dans son outil de travail (alors que fait-il de ses bénéfices?) c'est à l'État providence de prendre le relais? Pendant ce temps, d'autres commerçants investissent en périphérie, et eux, ils sont pénalisés, ne comptant que sur eux-même.

Comment dit-on? Deux vitesses? En fait, c'est une prime à l'incurie. Une de plus.

::

4.Posté par Erreur le 29/08/2012 12:44
Commerçants, il faudrait surtout refaire la devanture de votre figure : accueil, sourire, amabilité...

Et aussi revoir vos heures d'ouverture complètement débiles : commerces fermés à midi et à 18h...

5.Posté par ZembroKaf le 29/08/2012 15:28
un peu de lecture : http://www.pme.gouv.fr/developpement-economique/fisac/fisac.php

6.Posté par Nathalie le 29/08/2012 23:58
50 000€ maxi , c est plus une boutique que tu retapes! Les commerçants invités à refaire leur devanture, c est plus une invitation,,c est une grosse magouille de politicien!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales