Social

Les commerçants de Saint-Louis condamnent en silence


Les commerçants de Saint-Louis condamnent en silence
Sans délai, les jeunes barreurs de route ont demandé aux commerçants de Saint-Louis de baisser rideaux hier. Dans un anonymat de rigueur, certains d'entre eux expriment leur ras-le-bol face à la montée de la délinquance.

Les manifestations de ce mercredi qui ont entraîné la fermeture de leur enseigne n'est que l'aspect visible d'un phénomène plus ancré, au quotidien: "Ce que vous voyez depuis ce matin (mercredi, ndlr), on le vit un petit peu chaque jour dans nos boutiques. Il y a des groupes de jeunes qui traînent les mercredi et les samedis. Lorsqu'ils ont bu ou je ne sais quoi, c'est là qu'ils se sentent forts, s'introduisent dans les magasins pour piquer des trucs. Pour moi, ça n'a rien à voir avec la recherche d'un emploi", rigole ce commerçant, qui, malgré les circonstances, affiche sa détermination à faire front.

La pharmacie "saint-louisienne" est le seul établissement du carré du centre ville à être resté ouvert en continu
La pharmacie "saint-louisienne" est le seul établissement du carré du centre ville à être resté ouvert en continu
"Il fallait baisser les rideaux métalliques. Y'avait pas le choix. De toute façon, quel client vient dans ces conditions ? Personne. Demain (aujourd'hui) on ouvre. J'espère. Mais la réputation de Saint-Louis a fait le tour de l'île", se plaint-il.

"Ils n'ont rien compris"

"Avec la route qui est embouteillée, on n'avait pas besoin de ça", renchérit cette autre commerçante qui envisage sérieusement de quitter la ville. "Du côté de ma gérance, il m'arrive en fin de mois de me verser un salaire symbolique. Mais les premiers à qui je dois penser, ce sont mes deux employées et les charges locatives. Ce n'est pas tout. Je travaille mais je vis aussi à Saint-Louis. Avec les impôts locaux qui augmentent sans que la ville s'améliore vraiment, je n'ai plus envie de rester ici. Surtout si c'est pour donner des contrats aidés à des jeunes qui brisent tout. Ils n'ont rien compris", conclut-elle.

Pour beaucoup d'entre eux hier, la journée s'est déroulée discrètement à l'intérieur de leur boutique, derrière des rideaux baissés, à écouter les informations. En milieu d'après-midi, dans un calme revenu, certains commerçants entr'ouvraient leur grille, mais juste pour s'échapper un instant.

"C'est moins chaud cet après-midi mais je discute avec un commerçant d'en face. On se connaît tous très bien et depuis longtemps. Donc, si ça bouge, on a convenu de s'appeler et de s'entraider si nécessaire. je ne vis pas au-dessus de la boutique donc je compte aussi sur mes collègues si mon commerce est vandalisé en mon absence", annonce ce commerçant qui se dit "n'être plus étonné de ce qui se passe à la Réunion vu l'éducation des jeunes".
Jeudi 7 Février 2013 - 06:10
LG
Lu 1476 fois




1.Posté par noe le 07/02/2013 06:20
A cause des râtés de la civilisation , tout le monde souffre en silence leur ras-le-bol !
2013 , année extrèmement difficile ! année de révolte ! année de violence !

Bon courage à tous !

2.Posté par David Asmodee le 07/02/2013 06:21
C'est dans la logique de l'action de l'Etat : détruire tout esprit d'entreprendre, briser ces p'tits salauds de poujadistes.
Victime d'une tentative de cambriolage en janvier, j'attends toujours l'identification criminelle qui devait prendre les empreintes. "Ne touchez surtout à rien ! On revient en fin de matinée". Je savais déjà que ces clowns ne reviendraient pas et ai pris les dispositions pour refermer mon local. Sinon, je serais, encore aujourd'hui, encore en train de les attendre. Cela ne m'étonne donc pas que l'Etat laisse faire, voire encourage, l'intimidation et les menaces contre les commerçants.

D'ailleurs, tout est fait pour décourager un dépôt de plainte. Personnellement, je ne le fais que si l'assurance l'exige. Sinon, ça ne sert à rien. Un commerçant est l'homme à abattre.

On parie que dans les jours qui viennent, notre bel Etat va souffler sur les braises pour qu'on ait de belles émeutes ?

3.Posté par ralebol le 07/02/2013 07:18
quoi? UN post à 6H 10 et le grand defendeur des djeuns n'a pas encore répondu mais que fait NOE la grasse mat?

4.Posté par ZembroKaf le 07/02/2013 07:44
Saint Louis ville fantôme...voilà le futur de cette ville....comment voulez vous que les gens investissent dans cette ville sans loi sans autorité avec les deux fouteurs de merde en chef les 2 CH ????

5.Posté par 450 le 07/02/2013 08:33
pokoué zot y parle Hamilcaro c pa li le maire depuis 2008 si zot y coné pas!
Le maire la joué ek zalumette estèr dofé y prend
DEMISSIONNE MR LE MAIRE!

6.Posté par Zbob le 07/02/2013 09:23
Post 450:
Pourquoi parler d'Hamilcaro? Mais parce que lui aussi avec son exemple détestable et sa conduite d'élu vérolé et qui se veut malgré tout un exemple ( il n'y a qu'à l'écuter se vanter d'avoir prévu...etc) est aussi responsable que le rouquin teint!
Ces deux là promettent, promettent ( pas plus tard qu'hier soir il a encore promis pour avril , lorsqu'il sera déchu enfin espérons le) mais ne concrétisent pas.
Ils savent tous les deux qu'ils sont cuits et ils savonnent la planche des successeurs ( même de leur bord quand ce n'est pas celui qui était prévu dans la saga familiale) , et ils viendront ensuite faire les coqs ces deux macros.
Ecoutez la rue et vous saurez que ces jeunes n'ont pas "bougé" tout seuls , surtout pas les "jeunes chômeurs de 14 ans"!

7.Posté par MARIE le 07/02/2013 09:30
pourquoi tout ces jeunes vont demander des contrats au maire il est n'est pas le pole emploi, ou est l'éducation dans tout ça quand on les envoi à l'école ils foutent rien, premier prétexte pour se barrer et rester devant la télé bien tranquille chez papa maman qui tolèrent , il faut pas s'étonner maintenant que ça péte, quand ils peuvent pas avoir voiture fringue de marque, ben pour ça il faut se bouger, prendre sa vie en main pas attendre que les elections pour avoir des postes à se tourner les pousses, on en a marre de payer plein pot les impots pour une bande de racaille et d'incompétent sur st louis
tout les gens bien ils vont s'enfuir de st louis ville devenu infréquentable et il restera que la racaille les cas sociaux et les pauvres qui n'ont pas le choix mais tout ce petit monde ne paie pas d'impot et st louis va s'enfoncer définitivement

8.Posté par 450 le 07/02/2013 10:36
Zbob: kan hamicaro té maire té pas kom sa, té navé point tout sa la grève pou rode travail parce navé zasociation té fé travail ban jeune la et c Claude la lé ferme toute la mèt un tas jeunes a la rue c pas le hamilcaro malgré son planage.
Claude va gout a nou 2014

9.Posté par RJM 974 le 07/02/2013 10:52
Je me pose une simple question : que signifie "condamner en silence" ? Ou bien on condamne mais on le fait savoir, ou bien on ne dit rien. Mais "qui ne dit mot consent !"
Ils sont nuls, ils ne foutent rien, ils n'ont jamais obéi à qui que ce soit, à quoi que ce soit. Ils ont méprisé leurs parents (quand ils ne leur ont pas tapé dessus). Ils n'ont rien foutu à l'école, n'ont pas voulu écouter leurs maîtres. Ils n'ont donc aucun bagage mais ils veulent, ils exigent. Et comme ils n'obtiennent pas, ils cassent tout. Est-ce normal dans un état de droit ? Faites-les entrer à la Légion Etrangère, faites-leur faire des travaux d'intérêt collectif, nettoyer les bords de route, les écoles, les jardins publics. Donnez-leur un bon repas quotidien. Au moins ils seront utiles à quelque chose. L'estomac plein !

10.Posté par Choupette le 07/02/2013 11:49
"La pharmacie "saint-louisienne" ... resté ouvert en continu"

Pfff ..., les jeunes ? Même pas peur !


2ème clic.

11.Posté par Ticolon le 07/02/2013 14:10
Zbob, post 6
Quel rapport AVEC M. HAMILCARO,
Quand vous dites élu vérolé vous vous basez sur quoi?
Quel exemple détestable?
Mélangez pas les choses. La, ce sont des jeunes qui cassent, donc qui détruisent le travail des autres et vous votre souci c la conduite détestable d'un élu.
On voit de suite de quel bord , vous êtes?
Ceux qui ont cassé l'ont dit, nous sommes partisan de Claude HOARAU.
Ne dites pas n'importe quoi.
Cet élu vérolé, comme vous dites n'a pas connu de violence comme ça et il est resté 7 ans et de l'argent il y en avait dans les caisses. La ville était propre et la commune avait plusieurs chantiers en cours.
Moi je fréquente les deux CH , je dis bien fréquente pas partisan. Donnez moi un seul exemple de réalisation menée intégralement par Claude HOARAU depuis son arrivée? Il y a plus de 4 ans quand même. C'est grave votre commune, aucun chemin n'est correctement entretenu, la signalétique est vieillisante, voir abimée et rien n'est fait pour le changer.
Et je ne vous parle pas des services communaux , il y aurait trop à dire.

12.Posté par mi voi pas! le 07/02/2013 20:38
Mr le maire nout vie la amélioré ek scénéoplis,en envoyant dé trois en afrique ek l'arzent nout zimpot,en payant fabrice hoarau"a koi faire?",en employant tjs les mèm moune,en fé paye a nou la cantine, en fé acheté a nou zéfé l'école etc...na trop... Mr le maire sérié mi voi pas kossa ou la fé de bon pou les st louisiens et les st louisiennes depuis ou lé la!?Ou lé pire ke l'autre!

13.Posté par potager gré le 09/02/2013 04:09
Je trouve que ce vieux monsieur fait un pedophile très digne, qu'il mérite tout notre respect et qu'il mérite que l'on lui confie nos enfants.
Tiens au fait, que pense t il des mariages gays ? Il doit sûrement avoir un avis intéressant? Ahahahah
Amen,

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales