Culture

Les chorégraphes Ismael Aboudou et Raza Hammadi réunis pour développer la danse à la Réunion

Le chorégraphe Raza Hammadi est actuellement à la Réunion afin de collaborer avec Ismael Aboudou et travailler sur des projets visant à développer l'institut de ce dernier, ainsi que la danse jazz de manière générale sur l'île.


A l'Institut des Arts Ismael Aboudou, s'est tenue, ce matin une conférence de presse afin d'annoncer la présence du directeur du Ballet Jazz Art, Raza Hammadi. Ce chorégraphe reconnu dans le milieu de la danse désire rendre cet art "accessible à tous". C'est pourquoi il pense qu'"il est primordial de développer la danse jazz et les danses urbaines car ces disciplines sont les portes ouvertes à la danse". Il se rend aussi régulièrement en province ou dans des lieux plus isolés, comme la Réunion, dans ce même but. "C'est dommage que de nombreux jeunes danseurs aient à s'expatrier et quitter leur région pour des villes comme Paris. La vie y est chère et ces jeunes se retrouvent parfois dans des situations financières difficiles. Il faut donc amener la danse à eux. A la Réunion, c'est la DRAC qui doit porter cette mission".

"La formation c'est le nerf de la guerre"

"Pour enseigner la danse en France il faut posséder un diplôme d'État. Paradoxalement, l'État ne nous aide pas. La danse se situe entre le privé et le public, il y a donc de nombreux établissements privés qui se créent, comme celui d'Ismael. Il faut, par le biais de ces centres de danse et les aides, plus souvent proposées par la Région ou le Département, mettre en place des formations solides afin de créer de bons danseurs et de bons professeurs, à proximité de la demande. Car trop souvent ceux qui partent étudier la danse à l'étranger, ne reviennent pas. La formation c'est le nerf de la guerre."

D'après Raza Hammadi, la Réunion a du potentiel et possède tout ce qu'il faut pour mettre en place de bonnes formations. Reste maintenant à débloquer les aides. Son projet est aussi de mettre en place dans notre département, en partenariat avec Ismael Aboudou, un "spectacle jeune public", pour le début de l'année prochaine. Des auditions auront lieu afin de choisir les danseurs appropriés.
Lundi 12 Juillet 2010 - 16:18
Emilie Grondin
Lu 2305 fois




1.Posté par fiuman le 12/07/2010 19:24
Il ne reste plus qu'à distribuer du pain après avoir dansé tout l'été!

2.Posté par OZAK le 13/07/2010 00:38
Pour danser, les réunionnais vont danser ....croyez moi et le prix du billet sera cher avec Sarko puis avec ceux qui prendront la relève et qui diront " il a laissé les caisses vides".

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales