Société

Les chefs réunionnais s'envolent pour le Salon de la gastronomie à Paris

La deuxième édition de l'événement se tiendra du 12 au 15 février prochain. Les plats typiques de la Réunion feront l'objet de dégustations dans l'espoir de conquérir les papilles des visiteurs.


Patrick Serveaux, le président de l'IRT, et le chef Philippe Doki-Thonon
Patrick Serveaux, le président de l'IRT, et le chef Philippe Doki-Thonon
Le salon de la gastronomie des Outre-mer remet le couvert pour une deuxième édition.

L’événement, créé par la chef cuisinière et animatrice Babette de Rozières, se déroulera du 12 au 15 février prochain, à Paris. Comme l’an passé, l’IRT aura son stand pour promouvoir le savoir-faire culinaire réunionnais. "Participer c’est contribuer à asseoir notre notoriété. Plus il y a de monde, plus il y a de chances d’y avoir des retombées", explique son président, Patrick Serveaux.

"Ce que nous voulons valoriser, c’est la cuisine traditionnelle, les cari, les rougails, explique à son tour le chef Phillipe Doki Thonon. "On s’aperçoit aujourd’hui que les gens recherchent cette identité régionale". Avec lui, deux autres cuisiniers (Marie-France Grain-Galet et Jean-Claude Cleret) et deux jeunes du lycée hôtelier seront présents sur le village réunionnais de 114 m². Ils y effectueront des démonstrations et proposeront aux visiteurs des dégustations. 
 
"On aimerait un soutien des chambres consulaires"
 
"L’an passé, on a récolté un franc succès", se souvient le chef. "Pour les occasions futures, on aimerait que les chambres consulaires nous apportent leur soutien, notamment sur la partie logistique", ajoute-t-il, soulignant que même si ces instances ont été sollicitées, il n’y a eu aucune concrétisation. Ce soutien permettrait notamment de mettre en place un restaurant, comme le font les Antilles, précise-t-il.

A côté des chefs, "huit prestataires réunionnais feront la promotion des produits du terroir local", précise Patrick Serveaux. Parmi eux, Corbeille Réunion, la Maison du curcuma, Mascarin, Rhums Isautier ou encore Fruit Réunion. Au moins deux tonnes de fruits seront d’ailleurs amenées pour l'événement (mangue, ananas, longanis, pitaya, combava…).

L’an passé, sur 3 jours de salon, 15 000 personnes avaient fait le déplacement pour (re)découvrir les saveurs ultra-marines. Les chefs réunionnais avaient enregistré pas moins de 5 000 dégustations. Cette année, le salon bénéficie d'une journée supplémentaire. Un jour de plus pour conquérir les papilles des visiteurs !


Jeudi 28 Janvier 2016 - 14:52
marine.abat@zinfos974.com
Lu 2003 fois




1.Posté par Eno2016 le 28/01/2016 19:20
Pas besoin d'être "chef" pour faire un cari de tangues bien pimenté avec salade citron galet et rhum vavangue !

2.Posté par Titi or not Titi le 28/01/2016 20:34
"On aimerait un soutien des chambres consulaires" 😄😄
Pas Suffisant ? : IRT ...😜

Comment Avoir Un Service Commercial Gratuit
Payés Par Les Contribuables ... !! 😜

ANouLa©®

3.Posté par pimpin974 le 28/01/2016 21:33
pourtant zot ttes i manges dans la meme marmite, plus copain copain avec la bande de decideur (decimeur) local?

4.Posté par chavez le 29/01/2016 00:32
et .....vous avez la meilleure vanille dans certain coins de l ile , mais elle a été oubliée !!! comme les touristes !

5.Posté par Simandèf le 29/01/2016 07:46
Il faudrait pouvoir évaluer le retour sur investissement.

6.Posté par Gastronome amateur le 29/01/2016 09:54
Aux multiples spécialistes " es critiques en tous genres " dont regorge la fière Réunion...

Faudrait-il que notre île située dans l'Océan Indien, ne soit pas représentée à cette deuxième édition du salon de la gastronomie des Outre-mer organisée par une Antillaise originaire de la Guadeloupe ???

7.Posté par Antillais le 29/01/2016 15:41
Poste 6 une Creole qui invite d'autres creoles pur moi c'est normal par ailleurs comme vous l'avez souligner il y en a toujours qui ont un complexe vis a vis des Antillais surement parce que on se bouge le cul pour faire avancer nos iles et mettre notre culture en avant alors qu'il y a certains qui ne bougent pas et ne font que critiquer , cependant bonne degustation car la cuisine Réunionnaise a le merite d'etre reconnut

8.Posté par Gébé le 29/01/2016 17:54
toujours les mêmes ... Serveaux, Doki Thonon, groupe isautier ... copain-coquins !
Au fait, les miles accumulés payés par les pouvoir publics (donc nous), qui en profite ?
Gébé

9.Posté par CHEF ? le 29/01/2016 17:55
Parce que Mr DOKI THONON serait chef ?
Première nouvelle.

Il est partout ici, tout le temps en train de tout bloquer pour que rien ne bouge et toujours à voyager aux frais des administrations où il siège. Le genre de personne qui empêche La Réunion de progresser. Vivement la relève

10.Posté par moiremoi le 29/01/2016 22:38 (depuis mobile)
Chef ? Tu as entièrement raison Mr Doki THonon chef ? Lol première nouvelle , pour le coup il est juge et partie es ce normal.? Normal que notre belle île soit sur des grands salons parisiens mais svp des vrai représentant comme mariemarie France ...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales