Société

Les chasseurs de Bandcochon s'organisent contre les dépotoirs sauvages...


Les chasseurs de Bandcochon s'organisent contre les dépotoirs sauvages...
 
Le site Bandcochon continue son développement via les réseaux sociaux (lire ici). Les site internet, nouvellement créé, répertorie les dépotoirs de toute l'île. Le principe est simple : "Lorsque vous croisez sur votre chemin un déchet laissé par un cochon, vous le prenez en photo, vous vous connectez sur Band Cochon (…) et vous nous l'envoyez en géo-localisant la cochonnerie".

Désormais, le développement du site passe par des interactions entre les "chasseurs de cochonneries" comme ils se sont nommés. Aussi, sur le nouveau site de Bandcochon, les chasseurs peuvent dialoguer entre eux et en direct...

Les mairies informées par Géolocalisation ?

Les concepteurs de ce projet dénoncent d'ailleurs le faible écho médiatique dont ils font l'objet alors que le site regrouperait de plus en plus de "chasseurs". Du coup, un travail particulier est fait sur la "communication communautaire". "Les chasseurs créatifs ont la possibilité de proposer des affiches format A4 que chacun peut ensuite télécharger depuis le site internet. En outre, ceux qui développent ce concept tentent de séduire les collectivités territoriales : une administration qui s'inscrirait sur Bandcochon pourrait bénéficier d'une alerte personnalisée avec la liste des points de géolocalisation ce qui permettrait aux personnels des mairies de gérer facilement les déplacements de leurs équipes. Ces mêmes administrations pourraient alors procéder à leur élimination et afficher leur intervention via leur logo" expliquent-ils.


"Bandcochon.re ce sont 113 batteries + 36 carcasses d'auto dont certaines avec plaques d'immatriculation ! + 64 pneus + 7 "murs" de pneus dans un champ isolé + 1 gros tas de pneus dans un autre champ + des télévisions, des jouets, des cadavres d'animaux dans des sacs plastic, des micro-ondes, des congélateurs, des frigos, des meubles, des machines à laver, des pièces auto, des énormes tas de gravats, des canettes, des piles plates, des bouteilles en plastic etc..."

Bref, toutes les cochonneries que l'on peut rencontrer dans beaucoup d'endroits à La Réunion...
Jeudi 22 Décembre 2011 - 15:47
Lilian Cornu
Lu 1453 fois




1.Posté par noe?! le 22/12/2011 15:32
C'est un bon site pour sauvegarder l'environnement !

On dit que les réunionnais sont "macotes" ; on verra si c'est exact ...
La macoterie est partout , surtout dans les ravines , les cités ...
Ici , on jette beaucoup parce qu'on a du pognon même si ti bébé i plèr pa i gagn pas tété ... Alors on achète du n'importe quoi parce qu'on gagne du fric en grattant son derrière en longueur de journée ...
On ne connaît pas la souffrance du boulot pour gagner son argent à la sueur de son front !!! Alors , on dépense , on dépense sans compter ....Les aides sont là tous les fins de mois ...

Alors pour avoir de la place , on jette beaucoup de choses même si c'est encore bon ...Les coins des rues sont jonchés de meubles , de télé , d'ordi .....
C'est vraiment une band de cossons !!!!

Mais les créateurs du site sont aussi des cochons qui s'ignorent ....
" Si nous n'avions pas tant de défauts, nous ne prendrions pas tant de plaisir à en remarquer chez les autres. " (La Rochefoucauld)

2.Posté par Pneu le 22/12/2011 17:02
Une belle initiative qui fait preuve de beaucoup de créativité et d'enthousiasme fédérateur qui fait bon usage de l'internet et des réseaux sociaux! Avec des milliers de chasseurs bien équipés, les cochonneries vont perdre le terrain! Bonne chasse!

3.Posté par ndldlp le 22/12/2011 20:46
je suggère à bandcochon de mettre en place le palmarès des communes par le nombre de points relevés..ainsi, le contributeur pourrait repasser sur le site, vérifié s'il a été ou non nettoyé. avec la mise en place du titre de la collectivité la plus sale, et/ou la moins réactive, on verrait sans doute, avec la mauvaise publicité que cela ferait pour la collectivité en question, un sursaut d'orgueil de la part des services concernés de celle-ci.

4.Posté par Traquons-les ! le 22/12/2011 21:17
Les plus grands makotes sont facilement détectables. Il suffit pour cela de suivre un de ces grands bus, bondé de verrats et de grosses truies, qui sillonnent l'ile en long, en large et en travers chaque dimanche ! Ils ont une technique bien rodée, après avoir bourrés et rempli leur jabot de cochons, ils laissent toutes leurs truieries sur place !!!

5.Posté par ladilafé le 23/12/2011 08:39
Pour une fois le commentaire de Noé est construictif, sauf la dernière partie (il fallait bien que ça coince quelque part...)
"Mais les créateurs du site sont aussi des cochons qui s'ignorent .... " Si nous traquons les cochonneries ce n'est pas une thérapie pour expier nos péchers cher Noé... C'est le ral-le-bol de voir notre île dans cet état.

Si les pouvoirs publics voulaient se donner la peine de verbaliser les koshons, je pense qu'ils hésiteraient à deux fois avant de cochonner partout comme ils le font. C'est devenu tellement "normal" de vivre parmi ces ordures qu'ils en oublient les méfaits qui en découlent.

hélas les politiques on ne les entend que lors des élections ou lorsqu'ils sont inquiétés dans des affaires judiciaires "j'ai confiance en la justice, je n'ai rien à me repprocher"
Commencez déjà par nettoyer vos communes et verbaliser comme la loi l'autorise vos koshons, pensez pour une fois à vos enfants et à la Terre que vous allez leur laisser et non pas à votre mandat ! Mieux vaut froisser l'orgeuil des koshons que de les voir tomber malade de saturnisme ou de leptospirose entre autre...

Bonne chasse aux chasseurs de bandcochon.re , que le combat continue...

Ladilafé.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:03 Saint-Leu : L’opération 10.000 arbres lancée

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales