Politique

Les candidats aux municipales appelés à se positionner pour un TCSP sur rail


Les candidats aux municipales appelés à se positionner pour un TCSP sur rail
Le collectif Nou Vé Nout Tram repart en campagne pour la réalisation d'un TCSP sur rail à La Réunion. Au cours d'une nouvelle conférence de presse ce jour à Saint-Pierre, son parte-parole, Krishna Damour, a cette fois-ci appelé à la cohésion entre élus communautaires pour qu'un tel projet aboutisse.

"A l’heure où on parle, commence Krishna Damour, le président actuel de la Région aurait pu inaugurer une première portion du tram train entre Bellepierre et Sainte-Marie s’il n’avait pas abandonné ce projet lors de son investiture à la pyramide inversée", déplore-t-il avant d'ajouter "que nous ne pourrons pas refaire l’histoire".

L'offensive arrive aussi vite. "Nous ne nous résignons pas. Si la Région et l’Etat ont compromis la réalisation d’un transport ferroviaire en faisant des choix anachroniques en matière de développement durable, ce sont les élus communautaires qui doivent prendre leurs responsabilités", exhorte-t-il.

Pour le collectif, les conditions de déplacement ne risquent pas de s’améliorer dans notre île si aucune mesure innovante n’est prise à court terme. Ajouté à cela, il faut considérer que se déplacer en voiture coûte de plus en plus cher. Il représente "le deuxième poste de dépenses pour les foyers après le logement". "Et ce n’est pas le décret Lurel qui jugulera la montée du prix de l’essence", ironise l'intéressé.

"Les communautés d’agglomération doivent agir pour favoriser un véritable mode de transport alternatif interconnecté. Ces groupements communaux ont la charge de la réalisation d’un TCSP sur leur territoire. C’est dans ce sens que nous souhaitons intervenir pour sensibiliser les candidats sur le rôle qu’ils peuvent jouer dans l’amélioration des déplacements sur l’ensemble de leur territoire. C’est l’occasion de proposer et de réaliser un TCSP sur rail puisque c'est un champ de compétences des communautés d’agglomération".

L'île Maurice se lance dans le tram

"Nous proposons de créer un TCSP sur rail entre Les Avirons et Terre Sainte par la CIVIS qui serait relié par celui du TCO entre Le Port et Les Avirons en passant par Saint-Leu. Ce réseau ferroviaire inter-communal apportera non seulement une amélioration des déplacements des Réunionnais mais il structurera également l’aménagement du territoire", imagine Krishna Damour. Il en tient pour preuve une étude menée en 2009 par la SR21 qui montrait que le retour sur investissement de la liaison ferroviaire entre Le Port et Saint-Joseph serait rapide compte tenu, d’une part, du flux important d’automobiles entre l’Ouest et le Sud, et par le fait d’une faible nécessité d’ouvrage d’art à réaliser. Ainsi, entre Saint-Paul et Saint-Pierre, il existe un flux potentiel de 42.000 usagers par jour. Et ce potentiel connaît une montée en puissance.

"Le réseau bus a montré ses limites. Les 2.000 bus : les Réunionnais n’y croient plus", tacle le président du collectif Nou Vé Nout Tram, qui clôt son intervention par l'exemple voisin de Maurice qui "va commencer les travaux d’un tram entre Cure-pipe et Port Louis". Un exemple dont pourraient se saisir les candidats des municipales qui seront amenés à siéger dans les intercommunalités.
Vendredi 7 Février 2014 - 16:11
LG
Lu 1189 fois




1.Posté par UBU maire le 07/02/2014 16:20
si c'est sur rail c'est plus cher donc c'est forcement mieux. ca se voit mieux et on peux mieux diluer les "evaporations"

2.Posté par iok le 07/02/2014 16:33
LES ELUMINES DU RAIL SONT TOUJOURS LA
MEME SI RL DU MOMENT Y JETTE GALET SI E CHEMIN COMME HIER (LA MER);L'AUTRE JOUR =(UN CAP SUR LA CHAUSSEE:QUI AURAIT PU BLESSE=( LA DAME)ZOT Y EN DEMORDE PAS
=ZOT Y VE ZOT RAIL ET PAS la NRL

3.Posté par Frigidaire le 07/02/2014 17:01
1- Est-ce que toutes les personnes faisant partie de ce collectif prennent le bus ? NON et surtout pas Monsieur DAMOUR.
2- Pour information : A Maurice ce n'est pas un tram mais un équivalent TER qui se ferait (je garde le conditionnel). Combien de Mauriciens prennent chaque jour le bus ? A très grand nombre. A la Réunion combien de personnes prennent le bus ? Un tout petit nombre.
3- Combien consomme un tracteur (locomotive) sur rail en énergie électrique ? car je suppose que Monsieur DAMOUR pense que le tram-train était électrique. Plus que la moitié de la centrale EDF qui vient d'être mise en route. Comment produit-on de l'énergie à la Réunion ? Plus de 80 % pétrole brut + charbon + huile de vidange. Les centrales bagasse charbon sont essentiellement des centrales charbon + huile de vidange très peu bagasse.
C'est beau de voir que les personnes qui pensent faire de l'écologie ont omis de voir comment est produit l'énergie électrique à la Réunion.
Pour information une centrale au charbon doit être construit à Maurice pour le train et les écologistes de Maurice hurlent. Monsieur DAMOUR je vous propose de vous joindre aux écologistes de Maurice.

4.Posté par marion lefevre le 08/02/2014 07:39
excellente initiative de M. Damour! la construction d'un tram à La Réunion est un impératif, on ne roulera plus de=main
bravo M. Damour, aux candidats de se position n er maintenant!sur les routes embouteillées et dans les villes; et puis c'est un choix de société , il faut arrêter avec le culte de la voiture

5.Posté par goyavlet le 08/02/2014 08:58
Plus personne n'écoute le vieux et sénile Vergès, alors il envoi le jeune avec toujours les mêmes arguments débiles.
Ne comparons pas Maurice, une île au relief somme toute plat et la Réunion au relief très escarpé.

Combien d'expropriation dans ce projet tram???
Comme la route des tamarins, ce projet utile porté et réalisé par les cocos, a déjà fait plus de mal à certains, il y avait la promesse d'une NRL par Vergès.

La NRL est une nécessité pour ceux qui empruntent la route du littoral tous les jours, et pas pour les écolos-gauchos-fonctionnaires-zoreils qui vivent, travaillent dans l'ouest.

Ne confondons pas utilité pour la population, et rêve d'un vieux fou prêt à jeter des milliards à l'eau.
Certes la NRL nous coûte chère, mais ça y est, elle est lancée, qu'en est-il du tram train qui au bout de dizaines d'années d'études diverses, de début d'expropriations, de contrats bidons, était toujours au point mort.

Les promesses politiques n'engagent que ceux qui y croient.

6.Posté par Edouard le 08/02/2014 09:52
Comme élu communautaire "descendant", j'ai l'honneur de faire parti de ceux qui se projettent dans un projet de TCSP "ferré". Le tracé du TSCP Grand Est, est pour ainsi dire "acté" . Si la volonté politique se fait jour, nous devrions pouvoir inclure dans les réservations techniques les process pour le passage du Tram . Je vous laisse imaginer le nombre d'emplois que ces chantiers vont générer ... mieux que d'envoyer en "formation" 8 plongeurs scaphandriers ... métier d'avenir vous en conviendrez ... pour la NRL ! Les grands villes de Métropole passent toutes au Tram et délaissent les bus ... même ceux de nouvelle génération ! Mais pour cela, il faudra que nos habitudes changent ! Que nous puissions en toute sécurité laisser notre sacro sainte voiture au "parc relais" et que l'attractivité du "transport en commun" soit plus qu'évidente ... Le débat ne s'est jamais arrêté et se poursuivra pour que nous aussi à la Réunion nous puissions avoir notre mode de transport en commun sur "rail" .

7.Posté par Dignité le 08/02/2014 10:28
@ goyavlet,

Votre propos est débile. Vous ne connaissez rien du sujet que vous abordez. Partout dans les régions du monde, à forte densité démographique et urbaine, on réfléchit à une solution de substitution au 'tout voiture".
Le tram-train apparaît comme la solution. Vous essayez de ringardiser ce projet au motif qu'il est porté par "un vieillard sénile" dîtes vous.
Dans ce débat, le vieillard est plutôt le fossoyeur du projet de tram , un certain Didier Robert dont la vision est plus proche de celle d'une taupe.
Paul Vergès, en dépit de son grand âge, voit plus loin que votre Didier lequel est arrivé là où il est non par stratégie politique mais plutôt en raison de l'entêtement de Paul Vergès qui voulait réduire les socialistes.
La route du littoral de Didier ROBERT est une hérésie technique qui ne résoudra rien.
En période de cyclone et de fortes houles elle sera fermée pour raisons de sécurité.
Voyez ce qui se passe en Bretagne en ce moment . La hauteur de la houle est telle que les eaux submergent digues et ponts pour envahir les zones habitées.
Vous croyez qu'une route sur notre mer agitée, connue pour la violence de ses houles, sera à l'abri de toutes dégradations par temps de cyclone?
Si vous y croyez , c'est que votre raisonnement est obscurci par votre soutien indéfectible au petit ROBERT.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales