Société

"Les cages aquacoles ne seraient pas une zone de prédation pour les requins"


Image d'illustration
Image d'illustration
En janvier dernier, nous vous révélions la mise en place de caméras sous-marines en-dessous des cages de la ferme aquacole de Saint-Paul. Celles-ci avaient pour objectif de suivre à la trace d'éventuels passages de requins sur zone.

L'aide de la technologie était la manière infaillible de lever le doute sur le pouvoir attractif supposé des cages sur les requins. Rappelons que la ferme aquacole située en baie de Saint-Paul est un enclos d'élevage d'ombrines tropicales, une espèce de poisson.

Le résultat des enregistrements de ces caméras livre un premier aperçu de la fréquentation des lieux par les requins incriminés : bouledogues essentiellement. Les observations, qui ont duré 28 jours pour une acquisition de 168 heures d’images, ont montré le passage de cinq à six requins bouledogues de taille moyenne sous les cages, seul ou en groupe de deux. Une seule observation a été faite avec quatre requins en même temps.

Sur la durée de l’expérimentation, les individus ont été observés régulièrement, entre 10 secondes et 15 min, avec des absences prolongées durant plusieurs jours. Le nombre de jours où au moins un requin a pu être observé par jour est de 16 sur les 28 jours d'observation.

Malgré le caractère "exploratoire" de cette phase de mise en place technique, l'IRD a tout de même livré ses premières conclusions. Pour les chercheurs mobilisés par le programme CHARC, "les cages aquacoles seraient une zone de passage ou de repos pour les requins bouledogues et non une zone de prédation. Des résultats qui corroborent les données acoustiques" qui demandent, elles aussi, un plus grand maillage le long de la côte Ouest.

Une technologie autonome

Cette phase d'observation calée jusqu'à fin mai dernier a servi de test, d'où une lecture forcément partielle de l'impact des cages qui reste à prouver à plus long terme.

L’objectif des chercheurs de l'IRD est désormais d'éprouver le prototype de caméra utilisé il y a quelques mois pour ces observations inédites sur zone. Concrètement, un système d’enregistrement autonome avait été mis au point avec une caméra reliée en surface à un lecteur-enregistreur et une batterie rechargée par un panneau solaire. L'IRD travaille actuellement sur l'amélioration et la pérennisation du dispositif sous les cages aquacoles mais aussi ailleurs, le long de la côte.

Lors de la deuxième phase de CHARC, cette méthode d’observation visuelle sera étendue aux zones de forte concentration de requins identifiées lors des campagnes de marquage acoustique.
Mercredi 22 Août 2012 - 18:13
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2222 fois




1.Posté par wcQS le 22/08/2012 18:43
blaspheme!, vont hurler les endoctrinés de la drunk line

deja qu'ils ont excommunié Fred Buyle qui avait fait ce meme constat.

2.Posté par Problématique du porte monnaie le 22/08/2012 18:59
A quelle moment on film ? on ne sait pas. si c'est pendant les heures où les requins ne chassent pas..c'est sur que ça passe moins.


3.Posté par noe le 22/08/2012 19:06
C'est vrai quoi ?
Les requins préfèrent les poissons qui vivent en liberté et quelques surfeurs malheureusement ...

Merci Seigneur !

« L'esprit est difficile à maitriser et instable. Il court où il veut. Il est bon de le dominer. L'esprit dompté assure le bonheur. » [Bouddha]

4.Posté par bruce boyer delaniaiserie le 22/08/2012 19:59
Zavez vu les pleureuses du surf , des requins y'en rien que même pas un seul qu'on vous dit !
faites comme moi , string panthère , bouée donald et hop , je vais enfin apprendre à nager.

5.Posté par tienbo largue pa le 22/08/2012 21:01
Je trouve leurs propos fort intéressants.

1ére chose : Ils confirment bien que ce sont des bouledogues essentiellement qui sont vus dans la zone. Donc maintenant,on ne pourra plus dire qu'aucune observation de requins n'a été faite autour de la zone !

2éme chose : 168 heures d'image sur 28 jours, ça représente 6h d'enregistrement par jour. Comme demander au dessus, serait-il possible de connaitre les horaires ou plages horaires où ont été effectuées ces enregistrements ?
Est-ce un enregistrement par détection de mouvements ?
La Caméra permet-elle d'enregistrer en cas de faible luminosité, au lever du jour et à la tombée de la nuit ?
ces 168h d'enregistrement aménent plus de questions que de réponses en l'état ! Mais bon, je ne leur jette pas la pierre,comme ils le disent,c'est surtout pour expérimenter, et ils comptent l'améliorer et en installer d'autres ailleurs, tout ceci ne peut etre que positif pour améliorer notre connaissance des requins prés des côtes !

3éme chose : les cages aquacoles seraient une zone de passage ou de repos pour les requins bouledogues et non une zone de prédation.

Ce que je comprend là,c'est qu'effectivement,on s'est trompés,ils ne viennent pas s'y nourrir, mais cela est-il vraiment surprenant ? à ma connaissance,le bouledogue est pas friand des farines qu'on distribue à ces poissons d'élevage !
Par contre, ils émettent bien l'idée que la ferme A 1 ROLE auprés du bouledogue, c'est juste qu'on s'est trompés sur le role, mais le role EXISTERAIT BIEN ! Ils disent : ils ne viennent sur la zone pour y manger, mais ils y viennent quand même ! Pour moi, 1 zone,quelle soit de prédation,de repos,de passage, ou pour danser la tecktonik, ça reste une zone où ils viennent !

En tous cas, on ne peut que se féliciter de cette volonté de communication et de transparence !

6.Posté par braco st leu le 22/08/2012 21:02
4.Posté par bruce boyer delaniaiserie
bouée donald et hop



boué donald? ah! ah! ah! ca la honte pareil ban gros touriste st gilles. Oté, nou, kan nous sava bainller ec thieery Robert(mi aime a li comme mon papa) dans lagon flic en flac, la bas maurice, nous repecte la tradition avec gros chambre à air camillon berliet. 'Rete deconner don...

7.Posté par wallace et gromit le 22/08/2012 21:14
2.Posté par Problématique du porte monnaie
A quelle moment on film ? on ne sait pas. si c'est pendant les heures où les requins ne chassent pas..c'est sur que ça passe moins.


oui entièrement d'accord. Je pense qu'il faut filmer à la pleine lune car visiblement on a affaire à un ou plusieurs bouledogue-garou

8.Posté par Sam le 22/08/2012 21:19
5. Votre point 3 est intéressant mais il oublie une donnée: si les requins viennent à la ferme pour autre chose que bouffer, on n'a aucune explication de pourquoi ils viennent là. En effet, quel effet la ferme aquacole pourrait bien avoir sur son environnement qui aurait pour effet d'en faire une zone privilégiée de passage ou de repos? Et si c'est une zone de passage, y a t'il d'ailleurs attractivité de la zone ou est dû à une zone proche qui elle est attractive? En d'autres termes, si ce n'est pas une zone de chasse pour eux, c'est qu'il y a de fortes chances que ce qui les y attire est là depuis avant la mise en place de la ferme.

9.Posté par mi lé zinformé le 22/08/2012 21:33
L'IRD déclare que:

" Lors de la deuxième phase de CHARC, cette méthode d’observation visuelle sera étendue aux zones de forte concentration de requins identifiées lors des campagnes de marquage acoustique."

Ah bon ?! il existe donc des zones de forte concentration de requins identifiées ?? où ça ???

Ne serait-ce pas aux Roches noires ou à Boucan , là où les lieux de baignade n'ont toujours pas été sécurisés par la mairie de Saint-Paul ???

10.Posté par bredes le 23/08/2012 06:54
" Lors de la deuxième phase de CHARC, cette méthode d’observation visuelle sera étendue aux zones de forte concentration de requins identifiées lors des campagnes de marquage acoustique."

Comme le dit "mi le zinforme" il existe des zones de FORTE CONCENTRATION DE REQUINS ! Ben pourtant on nous a dit que les requins de la cotes ouest n'etaient pas sendentaires... comment il peut y avoir une zone de FORTE CONCENTRATION sans requins qui calent a un endroits ??

11.Posté par SamiSam le 23/08/2012 07:08
Et la nuit, les requins dorment?

12.Posté par SamiSam le 23/08/2012 07:10
Des zones de fortes concentration?
Disons que jusque là beaucoup pensait que la Baie (à proximité des cages notamment) en était une, vu les observations des pécheurs sous marin et les prises (faciles) des pêcheurs de requins....
Mais alors, si il y a des concentrations plus massives ailleurs, ça fait peur!

13.Posté par Rasta974 le 23/08/2012 09:41
Heureusement que personne n'était dans l'eau au moment où les requins étaient là...

14.Posté par bruce le 23/08/2012 12:05
13.Posté par Rasta974
Heureusement que personne n'était dans l'eau au moment où les requins étaient là...


pourquoi cela? dans tous les films de cousteau il y a plein de séquence ou les requins passent devant les plongeurs et sont pas là avec cela. Encore une fois il serait temps de lever une confusion: "presence de requin ne signifie pas automatiquement risque requin elevé"

15.Posté par Fab le 23/08/2012 16:44
Mwé enfin par ailleurs plus y'a de requins, plus les chances de se faire attaquer sont grandes (aussi valable pour le nombre de personnes à l'eau) même si en général la cohabitation hommes/requins se passent bien.
En tout cas si même les scientifiques commencent à parler de "zones de fortes concentrations de requins", c'est bien qu'ils sont là et qu'il faut en comprendre les raisons.

16.Posté par Willy Payet le 23/08/2012 21:32 (depuis mobile)
Il existe evidement des zones à "forte"concentration de requins. On en connaissait déjà avant CHARC. Existaient-elles au large de St-gilles il y a 50 ans? Leur existence supposée nouvelle n'est-elle pas un retour à une situation normale?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales